Version classiqueVersion mobile

Le récit et/ou la vie

 | 
Elizabeth Guilhamon
, 
Danièle James-Raoul
, 
Jean Mondot

Réalité et fiction

Fictions, souvenirs et vie dans Schimons Schweigen de Vladimir Vertlib (2012)

Françoise Sorel

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au cours de l’une de ces plaisantes causeries des Livres de lectures, Marthe Robert s’amuse, en musardant dans sa « petite bibliothèque de l’été1 », à faire le décompte des biographies qui s’y trouvent. Le total n’étant pas, finalement, aussi faramineux qu’elle l’aurait peut-être souhaité pour étayer sa démonstration, elle égrène avec gourmandise les noms des ouvrages, un à un, faisant ainsi un large écho au diagnostic qu’elle vient de poser : le retour en grâce du genre biographique à la fin des années 1980. « Il me semble que cet engouement en dit long sur l’insatisfaction où la littérature romanesque laisse son public, un public toujours aussi avide d’histoires et frustré, depuis quelque trente ans, par des romans qui ne voulaient plus lui en conter2 ». Ce que recherchent les lecteurs, poursuit Marthe Robert, ce sont des récits qui retracent des vies.

Vladimir Vertlib, auteur autrichien né à Leningrad en 1966, revendique haut et fort son rôle de conteur d’histoires. Très récemment...

Auteur

Doctorante en Études germaniques, Univ. Bordeaux Montaigne CLARE, EA 4593
Est professeure agrégée d’allemand, doctorante en études germaniques à l’Université Bordeaux Montaigne sous la direction de Nicole Pelletier. La thèse en préparation s’intitule Peter Stamm, le cours des textes et porte sur les nouvelles de l’écrivain suisse contemporain. Communications : « La vieille dame de “La Visite”, Peter Stamm (2003) » (Bordeaux, janvier 2018) ; « Tours. Détours. Écriture de l’intime dans Vertiges de W. G. Sebald (1990) » (Bordeaux, mars 2018).

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search