Version classiqueVersion mobile

Le récit et/ou la vie

 | 
Elizabeth Guilhamon
, 
Danièle James-Raoul
, 
Jean Mondot

Réalité et fiction

L’impossible retour de Georges Bernanos et d’Ernst Jünger

Danièle Beltran-Vidal

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Il est permis de redouter la guerre, il est excusable de la maudire, on n’a pas le droit de la diffamer. Qui la diffame, diffame aussi le soldat, c’est-à-dire porte un coup même au cœur de la patrie. (Georges Bernanos1)

Georges Bernanos (1888-1948) était âgé de 26 ans lorsque la guerre éclata en 1914. Bien que de santé fragile – il avait été réformé pour raison de santé en 1911 – il réussit à se faire incorporer dans le 6e régiment de Dragons. Il combattit sur le front où il fut blessé en 1918 ; il reçut la Croix de guerre. Comme Ernst Jünger, il vécut la guerre sur toute sa durée en tant que soldat. Contrairement à lui, il n’écrivit pas de roman de guerre. L’autre différence fondamentale entre les deux écrivains – combattants réside dans l’éducation qu’ils reçurent dans leur famille. On peut parler pour tous deux d’une piété filiale. Georges Bernanos reprit à son compte les enseignements de son père sur le plan de la religion, il se dit écrivain catholique engagé, et il doit aussi s...

Auteur

Univ. Lumière-Lyon 2
Professeure honoraire de l’Université Lumière-Lyon 2, a notamment publié Chaos et Renaissance dans l’œuvre d’Ernst Jünger (Bern, Peter Lang, 1995), Images d’Ernst Jünger (éd., Bern, Peter Lang, 1996) ; de 1996-2006, Les Carnets Ernst Jünger (éd., Gap-Montpellier, CERDEJ) : 10 numéros consacrés à Ernst Jünger et à Friedrich Georg Jünger. Le premier numéro, Visions et Visages d’Ernst Jünger (1996), a été publié en collaboration avec Nicole Pelletier, Gilbert Merlio et avec le concours du Centre d’Information et de Recherche sur l’Allemagne Moderne et Contemporaine de l’Université Michel de Montaigne. En 2011, le numéro 11 des Carnets Ernst Jünger : Ernst Jünger im Dialog — Dialogues d’Ernst Jünger a été publié en collaboration avec Lutz Hagestedt (Munich, Belleville-Verlag). La dernière publication est Bernanos, Jünger, Teilhard de Chardin. Quatre ans dans la tranchée : survivre et écrire (Paris, L’Harmattan, 2017).

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search