Version classiqueVersion mobile

Le récit et/ou la vie

 | 
Elizabeth Guilhamon
, 
Danièle James-Raoul
, 
Jean Mondot

Témoignages et médiations

Comment faire vivre la littérature allemande en France ?

L’exemple du Bureau de liaison littéraire du Goethe-Institut de Bordeaux

Jutta Bechstein-Mainhagu

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le succès d’une littérature étrangère est dû à un subtil mélange de facteurs qui voudraient que cette littérature soit d’abord repérée puis achetée, traduite puis lue, et — dans une phase ultime — rêvée, c’est-à-dire donnant lieu à des œuvres littéraires dans la culture d’accueil. (Bernard Lortholary)

Quand l’Allemagne fut l’invitée d’honneur du Salon du Livre de Paris en 2001, les organisateurs allemands souhaitaient mettre en avant de nouveaux auteurs et une nouvelle littérature pour présenter un nouveau pays : l’Allemagne réunifiée. Étaient conviés une cinquantaine d’auteurs dont beaucoup de jeunes – le plus jeune, Benjamin Lebert avait 16 ans –, de jeunes femmes écrivaines que l’on désignait comme étant « le miracle littéraire des jeunes femmes écrivains » (Literarisches Fräuleinwunder), les soi-disant « nouveaux conteurs » et des auteurs de polar, genre dans lequel l’Allemagne n’avait pas jusqu’alors excellé.

Très loin de l’image traditionnelle de la littérature allemande en Fran...

Auteur

Goethe-Institut Bordeaux
A été bibliothécaire, responsable du Bureau de liaison littéraire et directrice du Goethe-Institut de Bordeaux. Elle a reçu les Palmes Académiques (1989) et la Bundesverdienstkreuz (Croix de Mérite de l’Allemagne, 1997). Elle a publié « L’œuvre de Kafka à Bordeaux ou la vie de Jean et Charlotte Carrive à La Girarde », dans Présence de l’Allemagne à Bordeaux du siècle de Montaigne à la veille de la Seconde Guerre mondiale (dir. Alain Ruiz, Presses Universitaires de Bordeaux, 1997).

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search