Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La fabrique des valeurs dans la littérature du XIXe siècle

 | 
Jean-Louis Cabanès

Troisième partie. Valeurs éthiques

Valeurs éthiques

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans les deux premières parties de cet essai, je m’étais proposé d’envisager à nouveaux frais quelques-unes des difficultés auxquelles se heurte l’histoire littéraire : prise en compte des minores, hiérarchisation esthétique des œuvres, changement de cadre épistémique. Il ne s’agissait pas de répondre à la question autrefois soulevée par Pierre Macherey : « À quoi pense la littérature ?1 » Ce sera, en revanche, l’enjeu des deux prochaines parties.

En se fondant sur une approche quasi phénoménologique de la lecture, Martha Nussbaum déclarait dans La Connaissance de l’amour : « Nous lisons comme si notre vie en dépendait, apportant aux textes littéraires que nous aimons (ainsi qu’aux traités considérés comme philosophiques) nos questions urgentes et nos perplexités, recherchant les images de ce que nous pourrions faire et être et les comparant aux images que nous tirons de notre connaissance d’autres conceptions littéraires, philosophiques et religieuses2. » C’était supposer que l’on t...

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter