Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La fabrique des valeurs dans la littérature du XIXe siècle

 | 
Jean-Louis Cabanès

Première partie. Valeur esthétique et réécriture

3. Le rigodon du delirium tremens dans L’Assommoir : elocutio, dispositio

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La chronologie aurait dû imposer que je commence par le commencement, que j’intervertisse l’ordre apparemment arbitraire des deux chapitres consacrés aux avant-textes zoliens, et plus particulièrement aux notes documentaires. Mais, tandis que les effets de la lecture de Laveleye déterminent l’invention d’un personnage, l’abbé Ranvier, contribuent à nourrir d’épisodes nouveaux l’action de Germinal, infléchissent la conception du personnage principal, rien de tel ne se produit dans L’Assommoir. Les informations prélevées par Zola dans un traité médical sont distribuées seulement dans trois chapitres, les chapitres IX, XI, XIII. Elles ne modifient pas la représentation que le romancier se fait de Coupeau ou de Gervaise. Elles fournissent avant tout (mais c’est vite dit) une matière sensible que Zola exploite dans le finale de son roman en donnant l’illusion d’une oralité. Une analogie, constamment reprise dans le dernier chapitre, participe à styliser la mise en récit des signes cliniq...

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter