Desktop versionMobile version

La Nouvelle en Europe

 | 
Andrée-Marie Harmat
, 
Yves Iehl
, 
Nathalie Vincent-Arnaud
, 
et al.

L’implicite dans la nouvelle européenne du vingtième siècle

Andrée-Marie Harmat, Olga Cadars and Marianne Vidal

The HTML, PDF, ePub formats of this book are available to the users of libraries and institutions subscribing to the OpenEdition Freemium program for Books. The book can also be purchased on the sites of partner bookstores, in PDF and ePub formats, if the publisher has opted for commercial distribution. If a print edition of the book is available, links to bookstores will be displayed on this page.

Excerpt

En tant que forme brève, la nouvelle exige des lecteurs un travail interprétatif plus important que des récits plus volumineux et, souvent, plus explicites. Loin de se contenter d’un signifié « allégé », le texte bref dans la période qui nous occupe revendique au contraire la capacité de véhiculer, par le biais de sa compacité parfois déroutante, des contenus par ailleurs inexprimables. C’est ce « sous-texte » exigeant, impliquant le lecteur dans la reconstitution d’un parcours signifiant possible, dans le décodage d’une trame textuelle lacunaire, voire incohérente, dont il s’agit à présent d’analyser les mécanismes souterrains. Dérivé du latin implicitus (dérivé de implicare, lui-même issu de plicare, plier), le terme « implicite » s’avère particulièrement apte à décrire le sous-texte de la nouvelle : littéralement enveloppé dans les plis du texte, le contenu implicite est un signifié caché dépassant la valeur notionnelle et dénotative claire de la langue ; il englobe tous les prés...

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2014

Terms of use: http://www.openedition.org/6540

Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search