Version classiqueVersion mobile

L’information dessinée en Afrique francophone

 | 
Alpha Barry

Première partie. Cadre réflexif

Catastrophes à la Une

Andrée Chauvin-Vileno

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

En janvier 2015 le quotidien Le Monde intitule « Peut-on rire d’Ebola ? » un article accompagné d’un portfolio en ligne de dix vignettes, présentant « Ebola vu par les dessinateurs africains »1. Or, la thématique dramatique de l’épidémie ne prête ni à rire ni à sourire, l’article associant d’ailleurs l’activité des caricaturistes à une volonté d’exorcisme et de prévention. Mais, à condition d’admettre qu’il faut éviter de prendre « le rire comme garant du fait humoristique » (Charaudeau, 2006 : 20), les catégories de l’humour et de l’ironie, revisitées sous un angle sémiolinguistique, paraissent pertinentes pour aborder les dessins d’actualité et particulièrement ceux consacrés à la catastrophe sanitaire qui a ravagé l’Afrique de l’Ouest. En effet de telles productions se situent à la frontière incertaine de l’émotion et du risque « d’outrage » (Charpin et Feuerhahn, 2015 : 6) et assument une mission critique dès lors que « la catastrophe prend une dimension sociale, do...

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search