Version classiqueVersion mobile

Être une fille, un garçon dans la littérature pour la jeunesse

 | 
Christiane Connan-Pintado
, 
Gilles Béhotéguy

Deuxième partie. Du côté des filles : collections et séries

Courage et ménage : les enfants de la Libération

Francis Marcoin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Aux lendemains immédiats de la Seconde Guerre mondiale, les publications pour la jeunesse ne rompent pas avec le modèle d’éducation développé sous l’Occupation. Modèle complexe, célébrant les filles et les garçons « chics », c’est-à-dire loyaux et sympathiques. Ce terme est à la mode dans les familles aisées, porteuses de valeurs traditionnelles mais décomplexées, d’allure moins guindée, alors qu’il vient de la langue poissarde. À ce moment, la division traditionnelle des rôles au sein de la famille est à la fois entretenue et contredite dans une société qui s’ouvre à la modernité et à des comportements plus libérés. Cette tension se lit dans la « Bibliothèque Rouge & Or », qui reste emblématique d’une production de qualité pour la génération du baby-boom. Bibliothèque dont les origines renvoient exemplairement aux contradictions de l’époque puisque son créateur, Victor Dancette, avait publié un récit pétainiste, Il était une fois un pays heureux « pour le Bureau de Documentation du...

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search