Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Être une fille, un garçon dans la littérature pour la jeunesse

France 1945-2012

Études sur le Livre de Jeunesse

Éditeur : Presses Universitaires de Bordeaux

Lieu d’édition : Pessac

Publication sur OpenEdition Books : 15 mars 2021

Collection : Études sur le Livre de Jeunesse

Année d’édition : 2014

Nombre de pages : 320


Présentation

Inscrit dans le cadre d’un programme de recherche de la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine sur « La construction des jeunes générations en Europe du XIXe au XXIe siècle », l’ouvrage se propose d’étudier les représentations du genre dans la littérature de jeunesse publiée en France de l’après-guerre à nos jours. Il s’appuie sur les apports de la sociologie pour penser le genre dans un domaine où l’éditeur, l’auteur, le prescripteur, le médiateur, sont rarement dépourvus d’arrière-pensée éducative. Analyser les discours véhiculés dans les livres pour enfants en croisant les regards de l’historien, du sociologue et du littéraire, c’est tenter d’apprécier comment évoluent les représentations du masculin et du féminin par l’adhésion aux codes culturels et symboliques ou par le rejet de ces codes. C’est aussi s’interroger sur le poids des ouvrages étudiés, sur la médiation dont ils font l’objet et sur la réception des jeunes lecteurs. La littérature de jeunesse apparaît comme un observatoire privilégié de la construction de la jeunesse dans la mesure où, selon les fonctions qu’elle se donne et les valeurs qu’elle cherche à transmettre, selon les croisements ou les clivages qu’elle établit entre culture de masse et culture des élites, elle reflète l’évolution de cette jeunesse ou en propose des représentations modélisantes. Située à l’intersection d’enjeux économiques, idéologiques, pédagogiques et esthétiques, elle résonne des échos de ce contexte pour s’adresser aux jeunes générations et éclairer leur route vers l’âge adulte. Un deuxième volume portera sur la littérature de jeunesse en Europe de 1850 à nos jours.


Sommaire

Prologue. Sous le regard des sciences humaines

Première partie. Les filles, les garçons et les autres

Laurent Bazin

Ni tout à fait le même, ni tout à fait une autre

Représentations de l’androgynie dans le roman contemporain pour adolescents

Anne Schneider

Vierge folle, vierge sage

La jeune fille maghrébine dans la littérature de jeunesse migrante : des figures tutélaires à l’engagement féministe

Deuxième partie. Du côté des filles : collections et séries

Jean-François Massol

Jeunes filles en série

Reprise et transformations de quelques stéréotypes dans deux ensembles romanesques pour la jeunesse au début du XXIe siècle

Troisième partie. Filles, garçons et livres d’images : de la production à la réception

Séverine Ferrière et Christine Morin-Messabel

Contre-stéréotypes et développement de l’identité de genre

Impacts des lectures d’albums en maternelle

Épilogue. Sous le regard des sciences humaines


Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.