Version classiqueVersion mobile

Être une fille, un garçon dans la littérature pour la jeunesse (2)

 | 
Christiane Connan-Pintado
, 
Gilles Béhotéguy

Partie III. Configurations du genre dans la littérature sérielle

Amour, dragons et baston : une fantasy féministe à l’italienne ?

Gilles Béhotéguy

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Jusqu’au Salon du livre pour la jeunesse de Montreuil en novembre 2013 où elle était célébrée pour sa trilogie Chroniques du Monde Émergé, qui connaissait en France Licia Troisi, jeune auteure italienne1 de fantasy ? De nombreux fans si l’on en croit les échanges entre lecteurs sur la Toile, et leurs commentaires passionnés sur une œuvre abondante, véritable phénomène éditorial en Italie depuis 2004. Malgré la lenteur des traductions pour les œuvres hors production anglo-saxonne2, Licia Troisi est aujourd’hui une star traduite dans de nombreuses langues… sauf l’anglais. On peut en imaginer la raison. L’Angleterre berceau historique de la fantasy pour la jeunesse et l’Amérique son territoire contemporain3 regardent sans doute de haut cette fantasy du Sud : ne serait-elle pas à la littérature de genre ce qu’hier le western spaghetti était au cinéma ? Assisterait-on mais plume à la main cette fois et en jupe au retour d’un Sergio Leone à l’assaut du monument Tolkien ? Anne Besson, spéc...

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search