Version classiqueVersion mobile

Être une fille, un garçon dans la littérature pour la jeunesse (2)

 | 
Christiane Connan-Pintado
, 
Gilles Béhotéguy

Partie III. Configurations du genre dans la littérature sérielle

Bob Morane de Henri Vernes et Sylvie de René Philippe : la construction des genres masculin et féminin dans l’immédiat après-guerre

Martine Renouprez

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

En 1949, un imprimeur de Verviers, André Gérard, et Jean-Jacques Schellens, tous deux responsables de revues scouts catholiques en Belgique, lancent la collection « Marabout » sur le modèle des pocket-books américains. « Marabout », comme Dupuis et Casterman, s’adresse à la jeunesse avec des collections d’aventure pour adolescents centrées sur un héros positif : Bob Morane d’Henri Vernes1, créé en 1953 pour les garçons, et Sylvie de René Philippe2 pour les filles : le premier roman sort en 19553.

Bob Morane : 233 titres parus à ce jour et 60 ans d’engouement ! Fort de ce succès fulgurant, André Gérard incite René-Philippe Fouya, lauréat du prix des Jeunes écrivains belges en 1952, à créer le pendant féminin de Morane. Il s’agit, nous indique le site « Collection Sylvie Mademoiselle », de « capturer la partie manquante à l’éventail des lecteurs de Morane, […] les jeunes lectrices à la recherche de leur propre héroïne4 ». Aujourd’hui les Sylvie ne circulent plus et sont introuvables en...

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search