Version classiqueVersion mobile

Être une fille, un garçon dans la littérature pour la jeunesse (2)

 | 
Christiane Connan-Pintado
, 
Gilles Béhotéguy

Partie II. Filles et garçons en Europe : normes et contextes

Filles et garçons dans les romans pour adolescents de Frank Andriat et de Marta Fox

Aleksandra Komandera

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La littérature pour la jeunesse se distingue par son intentionnalité, trait fondateur de la définition de ce type de fiction. Cette caractéristique, qui concerne aussi le roman pour adolescents, peut être complétée par un autre aspect, souvent inhérent à sa première particularité, c’est-à-dire la présence de protagonistes adolescents. Comment sont-ils représentés par le roman pour la jeunesse belge et polonais ? Insiste-t-on, dans ces textes, sur le « genre » dans le but de suivre ou de rejeter des modèles féminins et masculins ? À quel degré ces modèles dépendent-ils des contextes ? C’est à ces questions que nous essaierons de répondre, en prenant pour exemple une sélection de romans de Frank Andriat et de Marta Fox1. Dans leurs ouvrages destinés à un lecteur adolescent, nous observons plusieurs similitudes qui suggèrent que leur juxtaposition peut dévoiler quelques tendances sur la manière dont un(e) adolescent(e) est représenté(e) dans différents contextes. En général, les deux a...

Auteur

Université de Katowice, Pologne

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search