Version classiqueVersion mobile

La plume dans la plaie

 | 
Philippe Baudorre

Chronologie : histoire intellectuelle de la guerre d’Algérie

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

1954

–––– Novembre

1er « Toussaint rouge », début de l’insurrection en Algérie. Parmi les premières victimes, l’instituteur Guy Monnerot.

2 Dissolution du M.T.L.D. de Messali Hadj.

12 Premier grand débat à l’Assemblée Nationale sur l’Algérie. Mendès France affirme « qu’on ne transige pas lorsqu’il s’agit de défendre la paix intérieure de la nation et l’intégrité de la République ». Mitterrand rappelle que « l’Algérie c’est la France. Des Flandres au Congo, il y a la loi, une seule nation, un seul Parlement. C’est la Constitution et c’est notre volonté ».

13 Mauriac, « Coûte que coûte, il faut empêcher la police de torturer », L’Express.

13 En conclusion de la semaine des intellectuels catholiques organisée par le C.C.I.F., Mauriac donne une conférence, « Le Christ aussi est un homme », reprise sous le titre « L’imitation des bourreaux de Jésus-Christ », Desclée de Brouwer, 1984. Il y dénonce de nouveau l’usage de la torture.

–––– Décembre

L’Humanité signale les premiers cas de torture.

J.-M....

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search