Version classiqueVersion mobile

La plume dans la plaie

 | 
Philippe Baudorre

D’autres écritures

L’Arabe sans maître : un inédit de Pierre Courtade

John Flower

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

En juillet 1947, par l’intermédiaire de Maurice Kriegel-Valrimont, Maurice Thorez a invité Pierre Courtade à accepter le poste de rédacteur en chef responsable de la rubrique internationale à L’Humanité. Après un an passé au Progrès de Lyon en 1941-1942, quelques mois à l’hebdomadaire Compagnons (en toute probabilité, une couverture pour ses activités de résistant), Courtade a perfectionne ses talents journalistiques à Action à partir de septembre 1944 où il couvrait les événements internationaux et, à partir de juillet 1946, dans les pages des Cahiers du communisme. Déjà convaincu (ou séduit) comme beaucoup d’autres de sa génération de la légitimité des positions prises par le Parti Communiste, Courtade, en acceptant l’invitation du secrétaire général, a aussi pris sa carte1.

De 1947 jusqu’en 1959 et 1960 et son départ définitif pour l’U.R.S.S. comme « envoyé permanent » de L’Humanité à Moscou, Courtade avait écrit des milliers d’articles dans la presse communiste et presque chaque ...

Auteur

Université du Kent – Canterbury

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search