Version classiqueVersion mobile

La plume dans la plaie

 | 
Philippe Baudorre

Les Écrivains dans la mêlée

Roger Nimier et l’Algérie (1953-1962)

Marc Dambre

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

De prime abord, le découpage 1953-1962 peut surprendre, car il n’est ni celui de la guerre d’Algérie ni tout à fait un autre. Il a été choisi parce qu’il recouvre une période singulière dans l’œuvre de Roger Nimier : en 1953, le romancier publie Histoire d’un amour et annonce un silence durable, dont il sort en 1962 avec D’Artagnan amoureux, composé à la fin de la guerre et publié trois semaines après l’accident de voiture mortel. Le tarissement romanesque est apparemment contemporain de l’insurrection algérienne : y aurait-il un lien entre les deux données comme certains ont pu le penser à l’époque ? L’idée d’une relation retient l’esprit, d’autant que 1953 est aussi l’année où, coïncidence, Nimier se rend en Algérie. On devra donc d’abord examiner les très rares textes qu’il consacre à l’Afrique du Nord, avec les risques de surinterprétation liés à cette rareté même.

On sait d’autre part que Roger Nimier, dans la vie intellectuelle d’alors, est une figure non négligeable. En décemb...

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search