Version classiqueVersion mobile

La plume dans la plaie

 | 
Philippe Baudorre

La Presse

La presse sud-africaine et la guerre d’Algérie

François Jaques

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Avant d’aborder le sujet, il serait peut-être utile de rappeler que la presse en Afrique du Sud est divisée en deux parties principales, suivant les deux langues officielles, c’est-à-dire l’anglais et l’afrikaans. À partir de 1994 et de la démocratisation de l’Afrique du Sud, il y a théoriquement onze langues officielles mais l’anglais domine. Il est donc nécessaire de traiter ces deux presses séparément, compte tenu de certaines différences de perspective qui caractérisent les journalistes de langue anglaise et ceux de langue et de tradition afrikaans.

De façon générale, il est intéressant de noter aussi l’intérêt des journalistes sud-africains pour la France et l’Algérie, pays très éloignés par leur langue et leur histoire mais pourtant rapprochés par la similarité des problèmes politiques auxquels ils se sont confrontés. Au nord du continent, la France décolonise et les Français quittent l’Algérie tandis qu’en Afrique du Sud, bien que les blancs décolonisent plusieurs années plus ...

Auteur

Rhodes University – Grahamstown Afrique du Sud

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search