Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Michel Tremblay, l’enfant multiple

 | 
Marie-Lyne Piccione

Chapitre III. Quand l’Autre est le Même

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Enfin, il était hors de lui, en dehors de lui-même, face à son reflet qu’il pouvait prendre pour lui. » (La Duchesse et le roturier)

« Et soudain, l’autre est là [...] le Héros est de retour, mais, cette fois, il a envahi le monde réel. » (Un Objet de beauté)

Comme un labyrinthe garni de miroirs, l’œuvre de Michel Tremblay, dédaléenne et spéculaire, joue de tous les artifices d’une duplicité qui lui est véritablement consubstantielle. Dyades et duos, reflets, dédoublements, gémellité et partition composent un univers foncièrement schizoïde où le Même et l’Autre se joignent et se disjoignent, se heurtent ou se mêlent, à la cadence d’un frénétique pas de deux.

Partis à la quête de l’autre que chacun porte en soi, les personnages capturent parfois, au détour d’une glace, une image/mirage fallacieuse, évanescente et pourtant suggestive, révélant plus qu'elle ne camoufle, au gré des aveux arrachés à sa limpide opacité.

Mais si le miroir est inséparable d’une représentation qui reste sa pr...

© Presses Universitaires de Bordeaux, 1999

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540