Version classiqueVersion mobile

L’Héritage de Bakhtine

 | 
Catherine Depretto

S.G. Botcharov : « À propos d’une conversation et autour d’elle »

Traduction de Catherine Depretto

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

[...] Sur le lit de Mikhaïl Mikhaïlovitch [Bakhtine]1, se trouvait le livre de V.N. Volochinov, Le marxisme et la philosophie du langage que quelqu’un, visiblement, avait apporté (Bakhtine, selon moi, n’en possédait pas d’exemplaire). Je remarquai l’ouvrage, le pris entre mes mains. Elena Aleksandrovna [l’épouse de Bakhtine] : « Tu te souviens, Mikhaïl, comment tu l’as dicté à Valentin Nikolaevitch [Volochinov] quand nous étions dans cette datcha en Finlande ? » (Souvenir confirmé par la publication récente du procès-verbal de l’interrogatoire de Bakhtine : selon ses indications, pendant l’été 1928, Volochinov vivait, avec lui, à Ioukky2 ; le livre sortit en janvier 1929, Bakhtine étant déjà arrêté).

J’osai alors lui demander les raisons de la paternité étrange de ce livre et de celui de Medvedev sur la méthode formelle ; nous avons, par la suite, reparlé plus d’une fois de ce sujet. Il répondit par un court monologue, prononcé avec un certain pathos (chez moi, je notai le soir même ...

© Presses Universitaires de Bordeaux, 1997

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search