Version classiqueVersion mobile

L’Héritage de Bakhtine

 | 
Catherine Depretto

Sur le concept de « genre » dans la poétique de Bakhtine

Guy Verret

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Analys[ant] dans son essence le genre de la “satire ménippée” » (B1, p. 132) et découvrant que « le carnaval » en « lie tous [l]es éléments disparates», Bakhtine observe qu’« au cours de l’évolution ultérieure de la littérature européenne la carnavalisation a constamment aidé à la destruction des barrières de toute sorte entre genres » (B1, p. 157-158).

D’où il résulte :

  1. que, « le contenu vivant s’[étant] ici coulé dans la forme stable d’un genre », « le genre de la ménippée a pu prendre dans l’histoire de l’évolution de la prose romanesque européenne une énorme importance » (B1, p. 140) ;
  2. que, « doué d’une force et d’une ténacité exceptionnelles », « le principe » de la ménippée a constamment tendu à « abol[ir] tout ce qui se voulait clos » (Bl, p. 158).

Et qu’il y a là

  • ou un paradoxe, puisque le même « principe » qui a « coulé » la ménippée « dans la forme stable d'un genre » n'aurait cesse de contribuer ensuite « à la destruction des barrières » « entre genres »,
  • ou un concept de « g...

© Presses Universitaires de Bordeaux, 1997

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search