Versione classicaVersione mobile
OpenEdition Books

Modernités

A cura di Éric Benoit

Modernité : autour de 1860, Baudelaire risquait ce néologisme pour désigner cette part d’éphémère que l’œuvre d’art emprunte à l’actualité pour l’amalgamer à l’immuable.

Modernités : ensemble des œuvres et des esthétiques qui sont autant d’expressions diverses d’une modernité toujours en mouvement. L’articulation entre les modernités littéraires et la modernité historique suscite une série de questions qui intéressent l’ensemble des sciences humaines et dont les volumes de « Modernités » s’efforcent d’explorer les aspects proprement littéraires (écriture, imaginaire, redéfinition des genres, position du sujet...).

Modernité: circa 1860, Baudelaire boldly used this neologism to designate the part of ephemera that the work of art borrows from current events to blend it with the immutable.

Modernités: ensemble of works and aesthetics that are diverse expressions of an always moving modernity. The articulation between literary modernities and historical modernity generates a series of questions that the entirety of human sciences is concerned with, and of which the volumes of "Modernités" strive to explore the strictly literary aspects (writing, imagination, redefinition of genres, position of the subject…).

ISSN (edizione cartacea): 0986-6019