Version classiqueVersion mobile

La Mélancolie

 | 
Gérard Peylet

VI. La mélancolie dans les arts

La mélancolie dans l’œuvre de Desiree Dolron : une œuvre ambivalente entre passé et présent

Leila Joucla

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Figure incontournable de l’art actuel dans le domaine de la photographie numérique, Desiree Dolron, artiste néerlandaise née en 1963, s’est rendue célèbre grâce à une série de photographies énigmatiques réalisées entre 2001 et 2008. Pétries d’une atmosphère onirique méditative, les œuvres mettent en scène des femmes jeunes à la beauté délicate, photographiées en buste ou évoluant dans le décor sombre d’un manoir ancien. La série intitulée Xteriors intègre aussi quelques paysages aux accents romantiques et symbolistes investis d’une même atmosphère surréelle, hantée par l’absence et le silence. Une analyse de cette œuvre envoûtante nous permettra d’éprouver de subtiles mais non moins évidentes manifestations de celle que l’on nomme la « bile noire ». Dans le même temps, nous nous interrogerons sur la signification d’une telle imprégnation mélancolique et sur l’interprétation possible que l’on pourrait en donner, au vue des questions esthétiques, philosophiques et métaphysiques actuel...

Auteur

Agrégé en arts plastiques Docteur en arts Université Bordeaux 3

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search