Version classiqueVersion mobile

La Mélancolie

 | 
Gérard Peylet

IV. La mélancolie au xxe siècle et dans la littérature actuelle

Georges Bernanos, de la mélancolie à la tristesse : le retour de Satan sur terre

Christophe Pérez

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

L’événement capital du XXe siècle est le retour de Satan sur terre. André Malraux exposa cette théorie à Georges Bernanos, lors d’une rencontre entre les deux écrivains en 1945, tandis que la France venait de se libérer de quatre années d’occupation militaire.1

C’est à la fin du second tome du Miroir des Limbes, intitulé La Corde et les souris, que Malraux a développé son interprétation de l’histoire du XXe siècle. Satan est revenu sur terre quand l’être humain a remplacé la fraternité, la dignité et l’honneur, par une intelligence sans âme, qui se contente de réduire le monde à la pure efficacité technique à atteindre. Ceci permet à l’écrivain de dater la catastrophe lors de l’offensive allemande avec les premiers gaz de combat, à Bolgako, sur la Vistule, en 1916 : « Avec les premiers gaz de combat, Satan reparaît sur le monde », écrit André Malraux.2

Si Georges Bernanos développe apparemment la même conception que l’auteur de La Condition humaine, il...

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search