Version classiqueVersion mobile

La Mélancolie

 | 
Gérard Peylet

IV. La mélancolie au xxe siècle et dans la littérature actuelle

La mélancolie des femmes en guerre

Irina Durnea

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Nous avons choisi la période de la guerre parce que, d’une certaine manière, la mélancolie est en rapport direct avec le temps et l’espace. Pendant la guerre, les événements imposent une double séparation : physique et morale. Les hommes partent sur le front et les femmes restent à l’arrière. Les liaisons – majoritairement épistolaires – sont parfois perturbées ou impossibles ce qui peut provoquer des troubles générés par des sentiments d’inquiétude. Mais il y a aussi, à cause de la différence d’expérience entre le front et l’arrière, une rupture entre les deux sexes, constatée dans la perception de la réalité.

La séparation physique, ainsi que la séparation psychique et morale avec les événements passés ou les événements présents peuvent pousser à la mélancolie. Le regret du temps passé, du temps perdu qui ne sera jamais rattrapé, la douleur de la séparation avec les êtres chers ou avec les moments agréables de la vie sont des sources de tristesse, de mélancolie. Ainsi, la dépressio...

Auteur

Doctorante en littérature française
Université Michel de Montaigne
Bordeaux 3

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search