Version classiqueVersion mobile

La Mélancolie

 | 
Gérard Peylet

I. Perspectives théoriques

Un examen théorique du lien entre littérature et mélancolie

Eric Wessler

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Expositions à succès et colloques prolifiques en sont des symptômes chroniques : la sombre présence de la mélancolie dans la littérature et les arts demeure aujourd’hui tenace. Il est vrai qu’un corps n’élimine jamais toute sa bile noire ; cependant, on peut s’étonner de cette longévité, de cette plasticité séculaire de la mélancolie depuis Hippocrate, car la constance culturelle du concept n’a d’égale que l’inconstance sémantique du mot. Sans parler de l’inconsistance médicale du mal : la biologie désormais s’en rit ; la psychiatrie ne sait trop qu’en faire ; seule la littérature semble volontiers l’accueillir, mais avec une hospitalité parfois un peu opportuniste.

Toute approche théorique du lien entre littérature et mélancolie vise donc implicitement un objet : comprendre pourquoi la mélancolie reste une notion pertinente et cohérente, malgré ses transformations multiples, depuis l’invention de la bile noire.

Il s’agit pour cela d’appréhender la mélancolie non dans sa relation avec...

Auteur

Institut de Recherche en Langues et Littératures européennes (ILLE) Université de Mulhouse

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search