Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Le débat des cinq sens de l’Antiquité à nos jours

Eidôlon

Éditeur : Presses Universitaires de Bordeaux

Lieu d’édition : Pessac

Publication sur OpenEdition Books : 8 juin 2020

Collection : Eidôlon

Année d’édition : 2013

Nombre de pages : 514


Présentation

Dans le champ étendu des recherches actuelles sur le corps, la question des cinq sens et de leur hiérarchie est peu abordée. C’est le premier ouvrage véritablement consacré à l’histoire des cinq sens, à leur théorisation philosophique et à la variété de leur mise en scène dans la littérature et les arts, occidentaux principalement. Son organisation chronologique, depuis l’Antiquité grecque jusqu’à l’extrême contemporain, met en lumière les différentes manières dont nos modes sensoriels ont été appréhendés durant l’histoire, traduisant l’évolution de nos schémas de pensée non seulement sur le corps et ses sensations, mais aussi sur l’âme. C’est l’identité humaine qui s’en trouve redessinée.

L’ouvrage obéit à une approche résolument plurielle et pluridisciplinaire, selon les fondements essentiels des études sur l’imaginaire, dans les domaines de la littérature, la médecine, la philosophie, l’anthropologie, la religion, aussi bien que dans les arts (l’iconographie, les arts plastiques, le théâtre, l’opéra, la bande dessinée), chacun révélant la fécondité de cette notion. Instauré par Platon, repris par Aristote, adopté par les Romains, le débat des sens témoigne du dualisme entre le corps et l’esprit qui structure toute l’histoire de la pensée occidentale. Notre culture s’est construite autour de la vue et, dans une moindre mesure, de l’ouïe, sens valorisés parce qu’ils font tendre le corps humain vers le corps divin, tandis que le goût, l’odorat et le toucher étaient considérés comme des sens inférieurs entraînant le corps humain vers le corps animal. Le débat sur les sens fait l’objet d’une représentation riche et complexe dans l’art et les textes médiévaux, comme en témoigne la tapisserie de la Dame à la licorne ; il demeure au centre des préoccupations philosophiques de la Renaissance. Un tournant majeur se produit au xviiie siècle où apparaissent une esthétique de l’émotion et une valorisation du sens du toucher au détriment de la vue. C’est toute l’expérience sensible qui est repensée. La remise en cause de la hiérarchie des sens se poursuit à l’époque moderne. La représentation littéraire accorde désormais une large place à l’expérience sensorielle qui se déploie jusqu’à la synesthésie. L’époque contemporaine, dans un mouvement de transgression, s’attache à se dégager d’un modèle culturel prohibitif, et les pratiques littéraires et artistiques contemporaines cherchent à réhabiliter tous les sens et à leur donner sens.

De la hiérarchie aristotélicienne à la pluri-sensorialité de la scène lyrique d’aujourd’hui, c’est le « régime sensoriel » d’une culture à un moment donné que l’ouvrage éclaire.


Sommaire

Danièle James-Raoul

Avertissement

Géraldine Puccini

Remerciements

Géraldine Puccini

Introduction

Première partie. Le débat philosophique des cinq sens en Grèce et leur hiérarchisation

Charlotte Murgier

Comment hiérarchiser les sens ?

Perspectives aristotéliciennes

Deuxième partie. La hiérarchie des cinq sens dans la philosophie et la littérature latines

Laetitia Monteils-Laeng

Juge-t-on un homme sur son corps ?

Le problème des « inclinations préliminaires » (propatheiai) chez les Stoïciens

Troisième partie. Le débat des cinq sens dans la littérature patristique

François Cassingena-Trevedy

« Ordre et lumière en tous les sens »

Poétique et mystique des sens chez Éphrem de Nisibe

Catherine Broc-Schmezer

La cité aux quatre portes

Avatars d’une métaphore, de Platon à Jean Chrysostome

Régis Courtray

Une exégèse des cinq sens chez Jérôme

Du mépris au salut

Quatrième partie. Du Moyen Âge à la Renaissance : renouveau du débat des cinq sens

Elisabeth Taburet-Delahaye

Faut-il cinq ou six sens ?

À propos de la tenture de La Dame à la licorne

Cinquième partie. Des Lumières à l’époque moderne : une remise en cause de la hiérarchie des cinq sens

Sixième partie. Dans la littérature et les arts contemporains : quand il n’y a plus de débat des sens

Anne Mounic

Pour une éthique de la caresse

Réflexion à partir de La Dame à la licorne


Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.