Version classiqueVersion mobile

Ahmadou Kourouma : mémoire vivante de la géopolitique en Afrique

 | 
Jean-Fernand Bédia
, 
Jean-Francis Ekoungoun

Deuxième partie. Identités, mémoires et territorialités au prisme de la géopolitique

La problématique des origines identitaires et des revendications nationalistes dans l’œuvre d’Ahmadou Kourouma

Cheikh M. S. Diop

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les raisons de l’arrivée d’Ahmadou Kourouma sur la scène littéraire internationale sont connues : la nécessité de protester contre les abus de l’autorité politique de son pays, la Côte d’Ivoire sous Houphouët Boigny, mais aussi de dire la vérité sur la situation socio-économique d’un continent, l’Afrique post-indépendante. Des réalités qui demeurent toujours d’actualité. Il apparaît ainsi clair que son recours à la fiction a un enjeu idéologique fort : elle dénonce toute revendication nationaliste basée sur les falsifications de l’histoire ou la négation de la diversité des identités qui composent les nouveaux États-nations.

L’écriture de cet auteur témoigne donc d’une volonté de reposer la problématique des crises politiques survenues en Afrique en partant de l’historiographie. En effet, tout le roman kouroumien1 est basé sur un conflit autour du partage de l’espace et de la gestion du pouvoir, entre le désir de reconquérir un lieu perdu et la lutte pour conserver le territoire conq...

Auteur

Université Assane Seck, Ziguinchor (Sénégal)

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search