Version classiqueVersion mobile

Ahmadou Kourouma : mémoire vivante de la géopolitique en Afrique

 | 
Jean-Fernand Bédia
, 
Jean-Francis Ekoungoun

Première partie. Genèse et ancrage de l’œuvre d’Ahmadou Kourouma à la géopolitique

Ahmadou Kourouma et Sony Labou Tansi : deux « trublions » géopolitographes du roman africain

Honoré Kouamé Dago

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans l’espace francophone, Ahmadou Kourouma et Sony Labou Tansi font figure d’auteurs de référence, en raison de la notable innovation digne d’une césure, que leurs imaginaires ont introduite dans la conception du roman. Pourtant, consciemment ou non, les premières critiques semblent avoir limité leurs analyses au caractère irrévérencieux de la « malinkisation » chez le premier et carnavalesque des « tropicalités » chez le second. À propos de cette originalité esthétique, elles se sont focalisées pour l’essentiel, sur de simples descriptions formelles de quelques séquences de ce style narratif inhabituel comme les « bâtards des bâtardises », au point d’en faire des clichés ; omettant ou occultant ainsi toute la dimension idéologique de cette innovation du discours narratif dont son enjeu géopolitique.

Définie, entre autres, comme les « rivalités de pouvoir sur les territoires », cette terminologie aux contours flous suscite dans l’imagerie populaire africaine, insécurité et guerres. ...

Auteur

Université Alassane Ouattara, Bouaké (Côte d’Ivoire)

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search