Version classiqueVersion mobile

Ahmadou Kourouma : mémoire vivante de la géopolitique en Afrique

 | 
Jean-Fernand Bédia
, 
Jean-Francis Ekoungoun

Première partie. Genèse et ancrage de l’œuvre d’Ahmadou Kourouma à la géopolitique

Ahmadou Kourouma, une obsession nommée guerre froide : sortir des (im) pact(e) s géopolitiques dominants

Jean-Francis Ekoungoun

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Choc civilisationnel et idéologique, la guerre froide continue d’impacter l’histoire de la diplomatie internationale avec son corollaire de questions à dominantes géopolitiques qu’elle convoque ; en particulier, dans la production littéraire d’Ahmadou Kourouma. La réponse que le romancier ivoirien tente d’apporter à cette quadrature du cercle diplomatique, dans son premier manuscrit1, a partie liée avec une certaine représentation des relations internationales de l’après-guerre et ses effets conjugués sur le destin des États africains post-coloniaux. Aussi, l’économie générale de sa réflexion se forme-t-elle au prisme de la persistance du colonial à travers ses différents paradigmes modélisateurs : politique, économie, culture, religion, voire esthétique. La critique idéologique constitue l’un des principaux termes de référence pour discuter et approfondir les formes de représentations conscientes ou inconscientes à partir desquelles l’écrivain construit sa grille de lecture des rel...

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search