Version classiqueVersion mobile

Désir n’a repos

 | 
Florence Bouchet
, 
Danièle James-Raoul

Normes, histoire et anthropologie

Manifestations matérielles du salut : l’exemple du Miracles del capiel de roses

Nancy Vine Durling

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Parmi les multiples miracles attribués à Notre Dame au cours du Moyen Âge, ceux qui privilégient le rôle des fleurs jouaient un rôle particulièrement important dans le développement et la dissémination de son culte1. De fait, le miracle fleuri figure dans les toutes premières collections de miracles mariaux sous la forme d’un récit dont le titre, De Clerico Carnotensis, signale son origine cistercienne. Selon cette histoire un clerc, tout en menant une vie lascive, fait néanmoins preuve d’un dévouement exemplaire envers Marie, en n’oubliant jamais de la saluer quotidiennement. Lorsqu’il meurt, ses confrères, conscients de ses péchés mais ne sachant rien de sa piété secrète, l’enterre dans du terrain non consacré ; c’est alors que la Vierge, mécontente, apparaît en insistant pour qu’ils remédient à cette injustice. Les moines, ayant désenseveli leur frère, le trouve intact, une belle fleur sortant de la bouche. Largement diffusé du XIIe jusqu’au XVe siècle, Le clerc de Chartres souli...

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search