Version classiqueVersion mobile

Désir n’a repos

 | 
Florence Bouchet
, 
Danièle James-Raoul

Normes, histoire et anthropologie

Regards croisés sur Constantinople : témoignage et fiction chez Villehardouin et Clari

Estelle Doudet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Constantinople, Byzance, Istanbul : autant de noms pour désigner, à travers les siècles, celle que ses habitants nomment la Vasileousa Polis, la Ville Souveraine de l’est de la Méditerranée. À partir du XIe siècle, Constantinople nourrit dans les esprits occidentaux une mythologie mêlant les traits de Jérusalem, la ville sainte, à ceux de Babylone, la cité condamnée1. Cette évolution, contemporaine des Croisades, l’est aussi de l’épanouissement d’expressions vernaculaires, le roman puis les premières chroniques en prose.

Les expéditions croisées à la conquête de la Terre Sainte n’ont pas eu pour premier but le renouvellement des contacts avec Constantinople. Mais la route de la Palestine, qu’elle soit terrestre ou maritime, met les pèlerins en relation avec l’Empire byzantin. Alliés potentiels puisque chrétiens, les Grecs orthodoxes sont aussi ennemis en puissance des desseins catholiques. Les liens ambigus qui se tissent entre les nations d’Orient et d’Occident, du XIe au XIIIe sièc...

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search