Version classiqueVersion mobile

Désir n’a repos

 | 
Florence Bouchet
, 
Danièle James-Raoul

Imaginaire et symbolique

L’esprit des lieux dans l’œuvre autobiographique et romanesque de George Sand, de la géographie au mythe

Gérard Peylet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’ethnographie révèle que les cultures les plus diverses ont eu pour origine un lieu géographique, un climat, et l’histoire, même élémentaire, d’un groupe humain. « L’esprit des lieux » résulte de l’interaction de ces trois facteurs et, pour un individu, se donne toujours comme préexistant.

Au confluent du biographique et de l’imaginaire, on pourra ainsi s’interroger sur l’importance du lieu dans l’œuvre autobiographique et romanesque de George Sand, sur la fusion entre un terroir réel et imaginaire qui acquiert grâce à cette fusion une puissance spéciale.

Le lieu et le terroir sont au centre de la vie de G. Sand comme ils sont au cœur de son œuvre. Qu’ils soient appréhendés géographiquement, affectivement, ou sur le plan de l’imaginaire et de la symbolique, ce lieu, ce morceau de pays – qui le plus souvent correspond chez George Sand à un paysage –, nourrit et construit l’imaginaire de la romancière à force d’intimité et d’intériorisation, et finit par exprimer sa vision du monde, sa...

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search