Version classiqueVersion mobile

Désir n’a repos

 | 
Florence Bouchet
, 
Danièle James-Raoul

Imaginaire et symbolique

Le blanc, le bleu et le tanné

Beauté, harmonie et symbolique des couleurs à l’aube des temps modernes

Michel Pastoureau

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Longtemps peu diserts, sinon muets, les textes didactiques se font bavards sur les couleurs à la fin du Moyen Âge. Non seulement les encyclopédies et les traités proprement scientifiques (d’optique notamment), mais aussi les herbiers et les recueils de pharmacopée, les ouvrages sur les pierres précieuses, les livres de médecine, les traités d’alchimie, les manuels de liturgie, voire les simples réceptaires destinés aux peintres et aux teinturiers. Qu’il s’agisse de l’arc-en-ciel, des fleurs, des pierres, de la messe, des pigments ou des urines, le discours sur les couleurs devient foisonnant. D’autant qu’à cette littérature il faut ajouter les textes normatifs portant sur le corps et le vêtement : miroirs des princes et traités d’étiquette curiale, livres des manières et des usages mondains, lois somptuaires et décrets vestimentaires, sermons ou diatribes des moralistes, observations et remarques des chroniqueurs.

Les textes littéraires ne sont pas en reste qui parfois multiplient le...

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search