Versión clásicaVersión móvil

Le Monstrueux et l’Humain

 | 
Danièle James-Raoul
, 
Peter Kuon

Quatrième partie De l’époque moderne à l’époque contemporaine : le monstrueux quotidien esthétisé

Picasso-labyrinthe : le monstrueux e(s)t l’humain chez Michel Butor

Aziza Ibrahim

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Je récuserais le terme humaniste si l’on y voyait une valorisation absolue d’une notion de l’homme définie une fois pour toutes, en opposition avec ce qui n’est pas humain. Je suis homme, certes, j’aime les hommes, mais je n’aime pas seulement les hommes, et toute idée de l’homme qui ne se déborde pas vers l’animal ou la machine, ou plus généralement vers l’abhumain et le surhumain, aboutit nécessairement à une oppression de l’homme par lui-même1.

C’est ainsi qu’a répondu Michel Butor à la question qu’on lui a posée : « Êtes-vous un humaniste ? »

Quelle place occupe l’être humain dans l’œuvre de cet écrivain ? Michel Butor est un auteur dont l’œuvre est une remise en question incessante de l’homme. Il invite son lecteur à regarder la vie autour de lui, à se poser des questions sur son existence, sur son humanité. Des romans aux essais, s’affirme une émancipation du texte qui érige les formes littéraires en instruments de recherche plutôt qu’en ornement. Nous nous rappelons son article...

Autor

Université du Caire – CLARE

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2012

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Esta publicación digital es el resultado de un proceso automático de reconocimiento óptico de caracteres.
Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search