Version classiqueVersion mobile

Le Monstrueux et l’Humain

 | 
Danièle James-Raoul
, 
Peter Kuon

Quatrième partie De l’époque moderne à l’époque contemporaine : le monstrueux quotidien esthétisé

Picasso-labyrinthe : le monstrueux e(s)t l’humain chez Michel Butor

Aziza Ibrahim

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Je récuserais le terme humaniste si l’on y voyait une valorisation absolue d’une notion de l’homme définie une fois pour toutes, en opposition avec ce qui n’est pas humain. Je suis homme, certes, j’aime les hommes, mais je n’aime pas seulement les hommes, et toute idée de l’homme qui ne se déborde pas vers l’animal ou la machine, ou plus généralement vers l’abhumain et le surhumain, aboutit nécessairement à une oppression de l’homme par lui-même1.

C’est ainsi qu’a répondu Michel Butor à la question qu’on lui a posée : « Êtes-vous un humaniste ? »

Quelle place occupe l’être humain dans l’œuvre de cet écrivain ? Michel Butor est un auteur dont l’œuvre est une remise en question incessante de l’homme. Il invite son lecteur à regarder la vie autour de lui, à se poser des questions sur son existence, sur son humanité. Des romans aux essais, s’affirme une émancipation du texte qui érige les formes littéraires en instruments de recherche plutôt qu’en ornement. Nous nous rappelons son article...

Auteur

Université du Caire – CLARE

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search