Desktop versionMobile Version

Le Monstrueux et l’Humain

 | 
Danièle James-Raoul
, 
Peter Kuon

Troisième partie Des Lumières à l’époque moderne : l’exhibition du monstrueux, le retour des monstres

La place de l’artifice dans le monstrueux fin de siècle : un cas extrême, À Rebours

Gérard Peylet

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändler im PDF- und ePub-Format online erworben werden. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

À Rebours est une œuvre unique dans la production de Huysmans, essentiellement à cause du personnage de des Esseintes, qui, dans ses outrances, a été perçu très vite comme une figure mythique de la décadence. Ce personnage tend à une génération qui vit la dernière version du mal du siècle, un miroir de concentration exceptionnel. Malgré ses excès ou à cause de ses excès, des Esseintes exprime les besoins d’un groupe qui se sent dans une impasse. À Rebours reflète, en l’amplifiant, la sensibilité d’une génération, disponible à toutes les transgressions, qui a le sentiment de venir trop tard dans un monde exsangue qui a tout épuisé et qui est persuadée que la civilisation bourgeoise et industrielle de la fin du XIXe siècle porte en elle sa propre destruction. Il reste à cette génération le pessimisme, les ressources de l’artifice et peut-être aussi la fumisterie. À Rebours illustre de façon exemplaire une littérature qui se représente avec complaisance dans une agonie. Ce mythe de la ...

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2012

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540

Diese digitale Publikation wurde durch automatische optische Zeichenerkennung erstellt.
Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search