Versión clásicaVersión móvil

Le Monstrueux et l’Humain

 | 
Danièle James-Raoul
, 
Peter Kuon

Deuxième partie De la Renaissance à l’Âge classique : le monstrueux apprivoisé, banni ou refoulé

Le géant dans la ville

Estelle Doudet

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Naguère une étrange manifestation attira l’attention des habitants du quartier de la porte d’Orléans, à Paris. Il s’agissait de l’inauguration, au croisement de la rue de Tombe Issoire et de la rue d’Alésia, d’un nouveau monument municipal, dû au sculpteur C. Béoust1. Il en aurait fallu davantage pour suspendre l’affairement des samedis après-midi si cette œuvre n’avait pas été la statue d’un géant. Ce ne fut pas sa taille qui provoqua le trouble car l’individu, adossé au fronton d’une école maternelle, était recroquevillé sur lui-même comme pour mieux faire accepter sa nature gigantale. Ce qui suscita discussion fut autre chose : la justification de la présence du monstre parmi les hommes.

La Tombe Issoire est l’une des nombreuses rues de Paris à s’enorgueillir d’une légende célèbre. Son nom la désigne comme la sépulture d’un être légendaire, le géant Isoré. On connaît mal l’origine exacte de cette appellation attestée assez précocement chez les historiens parisiens2. Isoré fut-il u...

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2012

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Esta publicación digital es el resultado de un proceso automático de reconocimiento óptico de caracteres.
Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search