Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les karsts des régions climatiques extrêmes

 | 
Marian Pulina
, 
Jean-Noël Salomon

Liste des Photographies

Texte intégral

Photo 1 : Formes de dissolution litorale sur le rivage calcaire de Sofiekammen, Spitzberg (photo : M. Pulina).

p. 22

Photo 2 : Résurgence karstique sur le rivage du Massif de Tseibysjofjellet. Spitzberg méridional (photo : M. Pulina).

p. 22

Photo 3 : Résurgence karstique de Trollosen sur le rivage de Hillmarfjellet (Spitzberg méridional). Elle capture le parcours souterrain de l’eau du glacier de Witkovski (photo : M. Pulina).

p. 22

Photo 4 : Entrée de la grotte du glacier Aldegonda (été 1980). Gronfjord, Spitzberg, (photo : M. Pulina).

p. 25

Photo 5 : Dolines dans les gypses carboniferes, formées sur des terrasses marines soulevées à Linedalen, (Spitzberg), (photo : M. Pulina).

p.25

Photo 6 : Mégadoline anthropogénique au-dessus de la mine de Berezniki (Oural, Été 1996), (photo : M. Pulina).

p. 25

Photo 7 : Effondrement du plafond de la Grotte d’Isfjellelva (Glacier de Vestre Torell, Spitzberg) Eté 1998, (photo : M. Pulina).

p. 49

Photo 8 : Salle terminale de la grotte glaciaire d’Isfjellelva dans le glacier de Vestre Torell. Spitzberg. Été 1988, (photo : J. Braun)

p. 49

Photo 9 : Dépression thermokarstique sous le nunatak de Raudfjellet. Les trous soulignent les grandes grottes glaciaires (été 1998), Spitzberg (photo : M. Pulina).

p. 53

Photo 10 : Résurgence sous pression (type geyser) de la rivière sous-glaciaire du glacier Werenskiold. Noter les pierres expulsées. Spitzberg. Été 1988, (photo : J. Braun)

p. 53

Photo 11 : Galerie de la grotte glaciaire Elza dans le glacier Bertil (position du captage de l’eau pour la cité la Pyramida). Eté 1979, Spitzberg central, (photo : M. Pulina).

p. 55

Photo 12 : Fragment de la galerie de la Grotte Elza à la surface du glacier Bertil (cf. photo 11), année 1978. Spitzberg central, (photo : M. Pulina).

p. 55

Photo 13 : Dôme glaciaire au-dessus des sources karstiques. Au deuxième plan, on note une dépression cryokarstique sous le nunatak Raudfjellet (glacier Torell, Spitzberg). Le trou indique la grande grotte glaciaire (hiver 1999), (photo : M. Pulina).

p. 58

Photo 14 : Source karstique au niveau d’une dépression cryokarstique sous le nunatak Raudfjellet (Glacier Torell, Spitzberg), hiver 1999, (photo : M. Pulina).

p. 58

Photo 15 : Source karstique de la vallée Sljudjanka à Chamar Daban (hiver 1964). Vallée de l’Angara, Sibérie Orientale, (photo : M. Pulina).

p. 66

Photo 16 : Panorama sur les Alpes de Tunkinsk (Sayan Oriental - Sibérie Orientale). Cette région possède de nombreuses sources karstiques, (photo : M. Pulina).

p. 66

Photo 17 : La doline karstique au-dessus du “suchodol” Melchituj (été 1996). Vallée de l’Angara, Sibérie Orientale, (photo : M. Pulina).

p. 69

Photo 18 : L’entrée de la Grotte Balaganska au “suchodol” Melchituj (été 1996), après inondation, suite à la construction du barrage de Bratsk. Vallée de l’Angara, Sibérie Orientale, (photo : M. Pulina).

p. 69

Photo 19 : Couloir karstique au “suchodol” Melchituj avec l’entrée de la grotte Balaganska (hiver 1964) (comparer avec la photo 18), (photo : M. Pulina).

p. 70

Photo 20 : Le trou de la grotte Balaganska au “suchodol” Melchituj. Vallée de l’Angara, Sibérie Orientale (hiver 1964) (comparer avec la photo 48), (photo : M. Pulina)

p. 70

Photo 21 : Orifice de la grotte Balaganska au “suchodol” Melchituj. Vallée de l’Angara, Sibérie Orientale (hiver 1964), (photo : M. Pulina).

p. 70

Photo 22 : Doline karstique dans le gypse au-dessus de la grotte englacée de Koungour dans l’Oural, (photo : M. Pulina).

p. 89

Photo 23 : Le poljé de type ouralien à Kichertskoje. Panorama général, Oural, (photo : M. Pulina).

p. 92

Photo 24 : Partie septentrionale du poljé de Kichertskoje, Oural, (photo : M. Pulina)

p. 92

Photo 25 : Partie méridionale du poljé de Kichertskoje, Oural, (photo : M. Pulina)

p. 92

Photo 26 : Paysage de karst à cônes de la région de Guizhang (Guizhou, Chine du Sud), (photo : J.-N. Salomon).

p. 110

Photo 27 : Paysage caractéristique de karst à cônes. Secteur de Guizhang (Chine du Sud). (photo : J.-N. Salomon).

p. 110

Photo 28 : Mogotes typiques et champs de manioc (Sierra de Los Organos, Cuba). (photo : J.-N. Salomon).

p. 115

Photo 29 : Mogotes (Parc des Haïtises, Saint Domingue), (photo : J.-N. Salomon).

p. 115

Photo 30 : Tour karstique d’environ 500 m de hauteur (Rivière Lijiang, Guizhou, Chine du Sud). (photo : J.-N. Salomon).

p. 117

Photo 31 : Tour karstique massive et flux de bateaux touristiques sur la rivière Lijiang (Guizhou, Chine du Sud). La rivière Lijiang, 437 km, est un affluent de la rivière Zhujiang originaire des Montsp.

p. 117

Cat Xingan (nord de Guilin). Seuls 83 km sont concernés par les parcours touristiques organisés (chutes d'eau, cascades, grottes, etc.), (photo : J.-N. Salomon).

p. 117

Photo 32 : Paysage de karst à cônes se reflétant dans la Rivière Lijiang. (Guizhou, Chine du Sud). (photo : J.-N. Salomon).

p. 119

Photo 33 : Basse terrasse de la rivière Lijiang avec paysage de karst à tours en arrière-plan, (photo : J.-N. Salomon)

p. 119

Photo 34 : Tour et cône karstiques et rizières. Secteur de Yangshuo (Guizhou, Chine du Sud), (photo : J.-N. Salomon).

p. 121

Photo 35 : Grotte et rivière sortant à la base du karst. Visites touristiques très prisées. Baie d’Along (Vietnam), (photo : G. Leder).

p. 121

Photo 36 : Paysage typique de la Baie d’Along. La remontée flandrienne a envahi un karst à cônes désormais en mer. Noter l’encoche marine à la base des reliefs résiduels, (photo : G. Leder).

p. 124

Photo 37 : Encoche basale le long des parois des reliefs résiduels. Baie d’Along, (photo : G. Leder).

p. 124

Photo 38 : La formation de l’encoche est ici étroitement liée aux fluctuations saisonnières du niveau du marais qui s’élève en saison des pluies (photo : G. Leder).

p. 128

Photo 39 : Tsingy de la Forêt de pierres, secteur de Shillin, (Yunnan, Chine). Il s’agit de mégalapiés, très pointus, pouvant dépasser 30 m de hauteur, (photo : J.-N. Salomon).

p. 128

Photo 40 : Détails de tsingy sommitaux (Forêt de pierres). Noter la mise en valeur du joint de stratification, (photo : J.-N. Salomon).

p. 128

Photo 41 : Illustration de la genèse des tsingy. La roche calcaire est altérée tout d’abord sous gangue d’altérites, puis acquiert ses aspects pointus dès qu’elle est à l’air libre. Secteur de Shillin (Yunnan, Chine),(photo : J.-N. Salomon).

p. 128

Photo 42 : Dents de dragon, secteur de shillin (Yunnan, Chine du Sud). Ces lapiés émoussés émergent de la gangue argileuse altéritique à la suite d’une déforestation et de l’érosion des sols, (photo : J.-N. Salomon).

p. 131

Photo 43 : Doline cultivée (Yunnan, Chine). Noter l’importance des latérites argileuses rouges, (photo : J.-N. Salomon).

p. 131

Photo 44 : Karst polygonal (secteur nord de St-Domingue). La densité des dolines fait que leurs contours se recoupent, (photo : J.-N. Salomon).

p. 131

Photo 45 : Poljé de Naigu (Yunnan, Chine) contrastant avec le paysage de tsingy du premier plan, (photo : J.-N. Salomon).

p. 133

Photo 46 : Encoche basale à Cuba. L’encoche se forme essentiellement lors de l’envahissement de la dépression karstique par l’eau d’inondation consécutive à la saison de pluies, (photo : J.-N. Salomon)

p. 133

Photo 47 : La grotte du Requin dans le parc de Los Haïtises (Saint Domingue), illustration d’un karst ancien envahi par la mer, (photo : J.-N. Salomon).

p. 136

Photo 48 : Pendeloques de parois sur un mogotes de la Sierra de los Organos (Cuba), (photo : J.-N. Salomon).

p. 136

Photo 49 : Cascade de tuf de la célèbre chute de Huangguoshu (74 m d ehaut pour 81 de large). De façon exceptionnelle, cette chute d’eau a tendance à progresser vers l’aval du fait de l’intense concrétionnement, alors que les chutes d’eau “normales” reculent vers l’amont. Derrière les tufs, elle abrite une grotte naturelle (Fig. 102) de 134 m de long (ouest du Guizhou, Chine du Sud), (photo : J.-N. Salomon).

p. 139

Photo 50 : Terrasse soulevée de St Domingue. Cette disposition, qui voit les calcaires récifaux portés en hauteur, est très favorable à la formation d’une karstification verticale, (photo : J.-N. Salomon).

p. 139

Photo 51 : Gnama du Plateau de Nullarbor (Australie). Ces cuvettes de dissolution (kamenitzas) sont très appréciées par les aborigènes et les animaux, lorsqu’elles contiennent de l’eau, (photo : J.-N. Salomon).

p. 169

Photo 52 : Cokklebiddy Cave sur le Plateau de Nullarbor (Australie). L’endokarst est étonnamment développé, surtout si l’on considère le total annuel des précipitations, (photo : J.-N. Salomon).

p. 169

Photo 53 : Entrée de la grotte “The home Abrakurrie Cave” (plateau de Nullarbor, Australie), (photo : J.-N. Salomon).

p. 169

Photo 54 : Baobabs et arbre bouteille sur croûte calcaire (karst du Pays Mikea, Sud-ouest de Madagascar). La croûte qui surmonte les assises calcaires provoque une sécheresse édaphique qui oblige la végétation à s’adapter (xérophilie), (photo : J.-N. Salomon).

p. 173

Photo 55 : Karst aride du Kelifely (Madagascar). Même si les precipitations ne sont pas négligeables, l’eau disponible pour la karstification est rare en raison de l’énorme évapotranspiration, (photo : J.-N. Salomon).

p. 173

Photo 56 : Accumulation sableuse au sein même de la grotte de Mullamullang (plateau de Nullarbor, Australie)

p.179

Photo 57 : Biokarst littoral : cuvettes de dissolution et lapiés en dentelle (secteur de Betalio, Sud-Ouest de Madagascar).

p. 179

Photo 58 : Puits de dissolution sur platier supralittoral (1,50 m de profondeur). L’eau des embruns s’accumule dans un trou, puis la karstification s’accélère par effet de mèche en raison de l’émission de CO2 par les algues qui colonisent le puits (Sud-Ouest de Madagascar).

p. 179

Photo 59 : Karst du gypse (désert d’Atacama, Chili). Il s’agit de montées de type diapirique permettant par la suite une karstification extrêmement rapide dès l’apparition de la masse rocheuse à l’air libre, (photo : J.-N. Salomon)..

p.185

Photo 60 : Hyperkarst du sel (région de Perm, Oural). L’interconnection des conduits dans l’endokarst y est particulièrement dense, (photo : J.-N. Salomon).

p. 185

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540