Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Sujet et citoyen

 | 
Michel Ganzin

Du sujet d’ancien régime au citoyen révolutionnaire

Quand même le peintre se devait d’être un citoyen

Tentative d’analyse des discours sur les arts picturaux au siècle des lumières

Edouard Tillet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Être un Citoyen du monde, comme le propose Fougeret de Monbron dans Le Cosmopolite (Londres, 1756), un Citoyen philosophe en se livrant à un Examen critique de la noblesse militaire (s.l., 1756), un Ecclésiastique citoyen dans des Lettres sur les moyens de rendre les personnes, les établissemens et les biens de l’Église encore plus utiles à l’État et même à la Religion (Londres, 1785), ou, plus sobrement, un Citoyen français, au fil de Mémoires historiques, politiques, physiques (Londres, 1785). Proposer un Catéchisme du citoyen (1775), comme le fait le parlementaire bordelais Guillaume-Joseph Saige dans l’un des ouvrages les plus radicaux des Lumières tardives. Élever la Voix libre du citoyen quand Stanislas Leszczynski, roi de Pologne, livre des Observations sur le gouvernement de Pologne (s.l., 1753).

Ces quelques titres d’ouvrages, accompagnés de leur sous-titre, auxquels il serait possible d’ajouter ceux d’auteurs plus célèbres1, permettent de constater que le concept de citoyen...

Auteur

Maître de Conférences à la Faculté de Droit d’Aix-Marseille

© Presses universitaires d’Aix-Marseille, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540