Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Sujet et citoyen

 | 
Michel Ganzin

Du sujet d’ancien régime au citoyen révolutionnaire

Sujets et citoyens selon Bodin

Georges Ferrière

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ce serait se méprendre que de voir en Jean Bodin un parfait théoricien de l’absolutisme avec tout ce que ce mot sous-entend d’autoritarisme et d’arbitraire. Sans doute définit-il la souveraineté comme la puissance absolue et perpétuelle de la République, mais lorsqu’il l’attribue à la Monarchie royale, telle qu’il est à même de la servir sous les derniers Valois, elle n’a plus du tout le sens d’un pouvoir despotique, oublieux des exigences de la justice et du droit. Tout au contraire, c’est pour mieux assurer la justice à tous ses sujets et les libertés fondamentales des citoyens que la souveraineté doit échoir sans partage au roi. Pourquoi ? Parce que celui-ci, tenant sa souveraineté de Dieu, ne peut légitimement qu’accomplir sa loi et assurer la justice et le bonheur de son peuple.

La République, suivant la célèbre définition qui ouvre le premier des Six Livres1, étant « un droit gouvernement de plusieurs mesnages et de ce qui est leur est commun avec puissance souveraine », le pri...

Auteur

Professeur honoraire à la Faculté de Droit de Montpellier

© Presses universitaires d’Aix-Marseille, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540