Version classiqueVersion mobile

La notion de personne

 | 
Aude Bertrand-Mirkovic

Titre I. Le désordre du droit positif

Introduction au titre I

Texte intégral

131. Le droit ne dispose pas de définitions claires et précises. Cela vient de son souci, clairement affiché, de neutralité sur le sujet (chapitre I). Il en résulte que les notions d’être humain et de personne humaine se construisent au cas par cas, dans un ensemble désordonné (chapitre II).

© Presses universitaires d’Aix-Marseille, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search