Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Misère de l’historiographie du « Maghreb » post-colonial (1962-2012)

 | 
Pierre Vermeren

Bibliographie

Texte intégral

Articles et revues

Articles et revues en ligne

« pour une histoire critique et citoyenne : le cas de l’histoire franco-algérienne », actes en ligne du colloque de Lyon, ENS 20-21-22 juin 2006, http://w3.ens-lsh.fr/colloques/france-algerie/rubrique.php3?id_rubrique =67.

Association Études coloniales, revue Études coloniales (créée en 2006), http://etudescoloniales.canalblog.com/. Pervillé Guy, In memoriam. Charles-Robert Ageron (1923-2008), 7 septembre 2008, http://etudescoloniales.canalblog.com/archives/2008/09/07. Pervillé Guy, tous ses articles sont consultables en ligne sur le site Internet suivant, http://guy.perville.free.fr/spip/. —, « La production de l’histoire de l’Algérie, en Algérie et en France, après la décolonisation » (2003). —, « Les historiens de la guerre d’Algérie et ses enjeux politiques en France » (2003).

—, « Du berbérisme colonial au berbérisme anticolonial : la transmission du thème de l’identité berbère des auteurs coloniaux français aux intellectuels nationalistes algériens » (2004).

—, « La guerre d’Algérie cinquante ans après : le temps de la mémoire, de la justice, ou de l’histoire ? » (2004).

—, « L’historiographie de la guerre d’Algérie, en France, entre mémoire et histoire » (2004).

—, « Histoire et mémoire de la décolonisation en France et en Algérie : les causes de l’échec du traité d’amitié franco-algérien » (2007).

—, « Histoire et mémoire de la guerre d’Algérie : journée d’étude du 19 mars 2008 » (2008).

Articles particuliers

Dans Dulucq Sophie et Zytnicki Colette, Décoloniser l’histoire ? De l’« histoire coloniale » aux histoires nationales en Amérique latine et en Afrique (xixe-xxe siècles), actes de la journée d’études du 27 mars 2001 à l’université Toulouse-Le Mirail, Paris, Publications de la Société française d’histoire d’outre-mer (SFHOM, http://sfhom.free.fr/), 2003, 177 p.

Sur l’Algérie et le Maghreb

Alexandropoulos Jacques et Picard Christophe, « “Orient” et “Occident” dans l’historiographie du Maghreb, de la période coloniale à l’époque actuelle ».

Cantier Jacques, « Histoire et historiens de l’Algérie. Une tentative de synthèse sur l’histoire coloniale au tournant des années 1930 ».

Pervillé Guy, « La production de l’histoire de l’Algérie, en Algérie et en France, après la décolonisation » (en ligne).

Revues

• Afrique & Histoire, Paris, Verdier

Chrétien Jean-Pierre et alii, « L’anticolonialisme (cinquante ans après). Autour du Livre noir du colonialisme », no 1, 2003, p. 245-270.

Dulucq Sophie et alii, dossier « L’écriture de l’histoire de la colonisation en France depuis 1960 », no 6, 2006, p. 237-276.

Rivet Daniel, « post-scriptum aux souvenirs des années 1960-1980 de Catherine Coquery-Vidrovitch », no 7, 2009 p. 323-330.

Thénault Sylvie, « Travailler sur la guerre d’indépendance algérienne : Bilan d’une expérience historienne », no 2, 2004, p. 193-206.

Annales. Histoire, sciences sociales, Paris (Numéro « Empires », vol. 63 [3/2008])

Dirèche Karima, « Dolorisme religieux et reconstructions identitaires. Les conversions néo-évangéliques dans l’Algérie contemporaine », no 5, sept.-oct. 2009, p. 1137-1162.

Schaub Jean-Frédéric, « La catégorie études coloniales est-elle indispensable ? », p. 625-646.

Annuaires de l’Afrique du Nord, Aix-en-Provence, CRESM, CNRS Éditions, annuel depuis 1962

Tables décennales 1962-1973, Paris, CNRS, 1978, 135 p.

Tables décennales 1972-1981, Paris, CNRS, 1985, 156 p.

Dossier annuel CRESM Éditions, voir notamment :

Introduction à l’histoire de l’Afrique du Nord contemporaine, Paris, CNRS,

1975. Le Maghreb, l’Europe et la France, Paris, CNRS, 1992.

Bulletin économique et social du Maroc (BESM), Rabat « 30 ans de sociologie du Maroc », no 155-156, p. 59-70

Cahiers d’histoire immédiate, Toulouse

« Bilan et perspectives de l’histoire immédiate », numéro spécial, Actes du colloque du GRHI d’avril 2006, no 30-31, automne 2006-printemps 2007, Toulouse, 417 p.

Cahiers internationaux de sociologie, Paris

Balandier Georges, « La situation coloniale : approche théorique », PUF, vol. XI, 1951, p. 44-79.

Colloques et séminaires, Rabat, université Mohammed V

« Du protectorat à l’indépendance. Problématique du temps présent », coordonné par Mohammed Kenbib, no 133, 2006, 288 p. « Temps présent et fonctions de l’historien », édité par Mohammed Kenbib, no 158, 2009, 245 p.

Correspondances, Tunis, revue de l’IRMC « Des archives du Maghreb », no 74, mars-mai 2003, 17 p.

Dossier du CEDEJ, Le Caire

« Les intellectuels et le pouvoir. Syrie, Égypte, Tunisie, Algérie », no 3, 1985, 1986, 222 p.

Égypte/Monde arabe

Vatin Jean-Claude, « L’Égypte dans la politologie occidentale », 1re série, no 8, 1991.

Esprit, Paris

« Avec l’Algérie », janvier 1995, p. 5-168.

« À la recherche du monde musulman », août-septembre 2001. Mbembe Achille, « Qu’est-ce que la pensée postcoloniale ? », déc. 2006, p. 117-133.

Pouchepadass Jacques, « pour comprendre la pensée postcoloniale », déc. 2006, p. 76-168.

Vermeren Pierre, compte rendu de lecture, Frédéric Abécassis et Gilbert Meynier (dir.), « pour une histoire franco-algérienne », Paris, La Découverte, 2008, 252 p.

Hérodote, Paris

Prakash Gyan, « La question postcoloniale », no 120, 1er trimestre 2006, 271 p.

Hespéris-Tamuda, née de la fusion d’une revue française et d’une revue espagnole en 1959, faculté des lettres et sciences humaines de Rabat, université Mohammed V.

Boutaleb Brahim, compte rendu de lecture en arabe, Daniel Rivet, « Le Comité France-Maghreb : réseaux intellectuels et d’influence face à la crise marocaine (1952-1955) », vol. xxxvii, 1999, p. 9-12.

« Charles-André Julien face à la guerre d’Algérie, un pédagogue socialiste », dans « Charles-André Julien, un siècle d’histoire et de militantisme anticolonial », vol. xxxv, 1997, p. 175-184.

Hammoudi Abdallah, « Segmentarité, stratification sociale, pouvoir politique et sainteté, réflexions sur les thèses de E. Gellner », vol. xvi, 1974.

Sadki Azayku Ali, « L’interprétation généalogique de l’histoire nord-africaine pourrait-elle être dépassée ? », vol. xxv, fascicule unique, 1987.

IBLA, revue de l’Institut des belles lettres arabes, Tunis.

« Historiographie tunisienne », (époque contemporaine, p. 91-114), Tunis, 1987.

Insaniat, revue algérienne d’anthropologie et de sciences sociales, CRASC, Oran, revue créée en 1996.

In memoriam,

« Vécus, représentations, et culturalité », no 37, juil-sept. 2007 (p. 7-30).

Lardjane Omar, « Mostépha Lachéraf (1917-2007), une œuvre, un itinéraire, une référence ».

Manceron Gilles, « pierre Vidal-Naquet (1930-2006), un historien dans son temps ». Soufi Fouad, « Mahfoud Kaddache (1921-2006), la quête du pays réel, l’exigence de l’archive ».

La Recherche historique, revue de l’Association marocaine pour la recherche historique (AMRH), faculté des lettres et sciences humaines, Rabat (répertoire des 300 historiens membres de l’association, http://www.amrh.asso.ma/_sgg/m3_1.htm).

Baïda Jamaâ, « Le Maroc au xxe siècle : entre Histoire et Mémoire », no 1, 2003, p. 49-55.

Le Monde diplomatique, Paris

Harbi Mohammed, « Le poids de l’histoire : Et la violence vint à l’Algérie », juillet 2002.

L’Histoire, Paris

Dossier, « Les drames de la guerre d’Algérie », no 181, octobre 1994.

Numéro spécial, « Le temps de l’Algérie française », no 140, janvier 1991.

Numéro spécial, « Le temps des colonies », no 69, juillet-août 1984.

Dufay François, « Gilles Kepel, le Prophète et Pharaon », no 242, avril 2001.

Rivet Daniel, « L’âge d’or de l’orientalisme », no 108, 1988, p. 8-15.

Mouvements, Paris

Bancel Nicolas, Blanchard Pascal, Gilroy Paul, Mbembe Achille, « Qui a peur du postcolonial ? », no 51, sept. 2007, 173 p.

Cohen Jim, « La bibliothèque postcoloniale en pleine expansion », ibid., p. 166-170.

Naqd, revue d’études et de critique sociale, Alger (1991-2007, 24 numéros, parution irrégulière).

Pervillé Guy, « Réponse à M. Harbi et G. Meynier », 14/15, 2001, p. 217-222.

Peuples méditerranéens, Paris

Stora Benjamin, « À propos des Années algériennes, réponses à quelques interrogations », 60, 1992, p. 193-200.

Politique africaine, Bordeaux, CEAN, IEP

« passés coloniaux recomposés. Mémoires grises en Europe et en Afrique », Paris, Karthala, no 102, juin 2006, 226 p.

Prologues, revue maghrébine du livre, Casablanca, trimestrielle depuis 1993.

« Histoire et anthropologie du Maghreb », no 19, printemps 2000, 158 p. « Langues et culture au Maghreb », no 17, été 1999, 164 p. « Le Maghreb dans les débats anthropologiques », no 32, hiver 2005, 192 p.

Rawafid, revue spécialisée dans l’histoire contemporaine en général et du mouvement national tunisien en particulier (Tunis, ISHMN, annuel depuis 1995)

« Dossier : L’histoire du mouvement national : état des lieux », no 1, 1995.

Recherches internationales, Saint-Denis

« Algérie : état des lieux : politique, société, culture », Association P. Langevin, numéro double 67-68, 1/2, 2003, 400 p.

Revue d’histoire des sciences humaines, Villeneuve d’Ascq

Roussillon Alain, « Sociologie et identité en Égypte et au Maroc : le travail de deuil de la colonisation », Presses universitaires du Septentrion, no 7, 2002, p. 193-221.

Revue d’histoire moderne et contemporaine, Paris

Sibeud Emmanuelle, « post-colonial et colonial studies : enjeux et débats », no 51-4bis, 2004, p. 87-95.

Revue française de sociologie, Paris

Brisson Thomas, « Les intellectuels arabes et l’orientalisme parisien (19551980). Comment penser la transformation des savoirs en sciences humaines ? », no 49, 2008/2, p. 269-299.

Revue d’histoire maghrébine (ex-Revue d’histoire du Maghreb),Tunis. Fondée et dirigée par Abdeljelil Temimi, 137 numéros de 1974 à fév. 2010.

Dans chaque numéro, voir notamment la rubrique « Thèses publiées ».

Journal of North African Studies, Publication of the American Institute for Maghrib Studies and the Centre of North African Studies (Routledge)

Colonna Fanny, « The nation’s “unknowing other”: three intellectuals and the culture(s) of being Algerian or the impossibility of subaltern studies in Algeria », no 8 (1), printemps 2003, p. 155-170.

Vingtième Siècle, Paris

Kudo Akihito Kudo, Bader Raëd, Guignard Didier, « Un terrain algérien pour la recherche », no 77, 2003, p. 110-112.

Rivet Daniel, « Le fait colonial et nous, histoire d’un éloignement », 33, 1992, p. 127-138.

Stora Benjamin, « Entre histoire, mémoires et images : Les années algériennes », 35, 1992, p. 93-96.

Livres et mémoires

Abbas Ferhat, L’indépendance confisquée (1962-1978), Paris, Flammarion, 1984, 227 p.

Abd el-Krim et la République du Rif, Actes du colloque international d’études historiques et sociologiques, 18-20 janvier 1973, Paris, Maspero, coll. « Textes à l’appui », 1976, 536 p.

Abdelmalek Anouar, La pensée politique arabe contemporaine, Paris, Seuil, coll. « politique », 1970, 382 p.

Abdessalam Ahmed, Les historiens tunisiens des xviie, xviiie et xixe siècles : essai d’histoire culturelle, Paris, Klincksieck, 1973, 590 p.

Abecassis Frédéric, L’enseignement étranger en Égypte et les élites locales (1920-1960). Francophonie et identités nationales, sous la direction de Robert Ilbert, université d’Aix-Marseille, janvier 2000, 900 p.

Abecassis Frédéric et Meynier Gilbert (dir.), Pour une histoire franco-algérienne, Paris, La Découverte, 2008, 250 p.

Ageron Charles-Robert, Politiques coloniales au Maghreb, Paris, PUF, coll. « Hier », 1972, 291 p.

—, France coloniale ou Parti colonial ?, Paris, PUF, 1978, 302 p.

—, Histoire de l’Algérie contemporaine, tome 2, De l’insurrection de 1871 au déclenchement de la guerre de libération (1954), Paris, PUF, 1979, 643 p.

—, Histoire de l’Algérie contemporaine (1830-1962), Paris, PUF, coll. « Que sais-je ? », 1964, 9e éd. 1989, 127 p.

—, L’ère des décolonisations : sélection de textes du colloque « Décolonisations comparées » (Aix-en-Provence, 30 sept.-3 oct.), Paris, Karthala, 1995, 516 p.

—, De l’« Algérie française » à l’Algérie algérienne. Recueil d’études, tome 1 : De l’Algérie française à l’Algérie algérienne, tome 2 : Genèse de l’Algérie algérienne, Paris, Bouchène, coll. « Bibliothèque d’histoire du Maghreb », 2005, 688 et 616 p.

Ageron Charles-Robert et Jauffret Jean-Charles, Des hommes et des femmes en guerre d’Algérie : actes du colloque international des 7 et 8 octobre 2002 à l’auditorium du CNRS, Centre d’histoire de la défense, CNRS, Paris, Autrement, 2003, 772 p.

Ageron Charles-Robert, Meyer Jean et Coquery-Vidrovitch Catherine, Histoire de la France coloniale, 2 tomes, Paris, Armand Colin, 1991, 839 p., et 1996, 550 p.

Ageron Ch.-R. et Michel Marc (dir.), L’ère des décolonisations, Actes du colloque d’Aix-en-Provence, Paris, Karthala, 1995, 516 p.

Aït-Larbi Arezki, Avril 1980. Insurgés et officiels du pouvoir racontent le « printemps berbère », Alger, Koukou, 2010, 281 p.

Anderson Perry, La pensée tiède. Un regard critique sur la culture française, Paris, Seuil, 2005, 137 p.

Ardant Philippe, De l’impérialisme à la décolonisation, préface de Jacques Berque, Paris, Éditions de Minuit, 1965, 505 p.

Ayache Albert, Le Maroc. Bilan d’une colonisation, préface de Jean Dresch, Paris, Éditions sociales, 1956, 367 p.

Badie Bertrand, Les deux États. Pouvoir et société en Occident et en terre d’Islam, Paris, Fayard, 1986, 334 p.

Baduel Pierre-Robert (dir.), Chantiers et défis de la recherche sur le Maghreb contemporain, Paris, Karthala, coll. « Hommes et Sociétés », 2009, 600 p.

Baïda Jamaâ et Féroldi Vincent, Présence chrétienne au Maroc, xixe-xxe siècles, Rabat, Bouregreg, 2005, 230 p.

Bargaoui Samir et Remaoun Hassan (dir.), Savoirs historiques au Maghreb, construction et usage, Oran, CRASC, 2006, 310 p.

Bayart Jean-François, Les études postcoloniales. Un carnaval académique, Paris, Karthala, coll. « Disputatio », 2010, 126 p.

Béji Hélé, Désenchantement national. Essai sur la décolonisation, Paris, Maspero, 1982, 154 p.

—, Nous, décolonisés, Paris, Arléa, 237 p.

Bennouna Mehdi, Héros sans gloire. Échec d’une révolution (1963-1973), Casablanca, Tarik Éditions, 2002, 374 p.

Bensimon Agnès [journaliste], Hassan II et les Juifs. Histoire d’une émigration secrète, Paris, Seuil, 1991, 233 p. Berque Jacques, Le Maghreb entre deux guerres, Paris, Seuil, 1962 (rev. 1979),

448 p.

—, Mémoires des deux rives, Paris, Seuil, 1989, 290 p.

—, Arabies, Édition augmentée, Paris, Stock-Plus, 1978 (rééd. 1980), 336 p.

—, L’intérieur du Maghreb : xve-xixe siècle, Paris, Gallimard, 1978, 547 p.

Bessis Juliette, Maghreb, la traversée du siècle, Paris, L’Harmattan, 1997, 538 p.

Bessis Sophie [journaliste], L’Occident et les autres. Histoire d’une suprématie, Paris, La Découverte, coll. « poche », 2002, 340 p.

Blanchard Pascal et Bancel Nicolas (dir.), Culture postcoloniale 19612006. Traces et mémoires coloniales en France, Paris, Autrement, coll. « Mémoires/histoire », no 126, 2005, 288 p.

Blanchard Pascal, Bancel Nicolas et Lemaire Sandrine (dir.), La fracture coloniale. La société française face au prisme de l’héritage colonial, Paris, La Découverte, coll. « poche », 2006, 315 p.

Blanchard Pascal et Veyrat-Masson Isabelle, Les guerres de mémoires. La France et son histoire, Paris, La Découverte, 2008, 335 p.

Boukous Ahmed, Société, langues et cultures au Maroc, Enjeux symboliques, Publications de la faculté des lettres de Rabat, série « Essais et études », no 8, 1995, 239 p.

Bourdieu Pierre et Sayad Abdelmalek, Le déracinement, la crise de l’agriculture traditionnelle en Algérie, Paris, Les Éditions de Minuit, 1964, (rééd. 1977), 225 p.

—, Sociologie de l’Algérie, Paris, PUF, coll. « Que sais-je ? », no 802, 3e éd. 1970, 127 p.

Bourguet Marie-Noëlle, Lepetit Bernard, Nordman Daniel et Sinarellis Maroula, L’invention scientifique de la Méditerranée : Égypte, Morée, Algérie, Paris, EHESS, coll. « Recherches d’histoire et de sciences sociales », 1998.

Boussois Sébastien, Maxime Rodinson. Un intellectuel du xxe siècle, Paris, Riveneuve Éditions, 2008, 183 p.

Branche Raphaëlle, L’embuscade de Palestro. Algérie 1956, Paris, Armand Colin, 2010, 174 p.

Braudel Fernand, La Méditerranée et le monde méditerranéen à l’époque de Philippe II, 2 t., Paris, Armand Colin, 5e éd. 1982, 587 et 627 p.

Brignon Jean, Amine Abdelaziz, Boutaleb Brahim, Martinet Guy, Rosembeger Bernard, avec la collaboration de Terrasse, Histoire du Maroc, Paris, Hatier, et Casablanca, Librairie nationale, 1967, 416 p.

Bruckner Pascal, Les sanglots de l’homme blanc, : Tiers Monde, culpabilité, haine de soi, Paris, Seuil, coll. « points actuel », 1986, 309 p.

Brunschwig Henri, Mythes et réalités de l’impérialisme colonial français (1871-1914), Paris, Armand Colin, 1960, 206 p.

Burgat François, L’islamisme au Maghreb : la voix du Sud. Tunisie, Algérie, Libye, Maroc, Paris, Karthala, 1988 (rééd. Paris, Petite bibliothèque Payot, 1995), 304 p.

Camau Michel (dir.) Tunisie au présent. Une modernité au-dessus de tout soupçon ?, Paris, CNRS Éditions, 1987, 420 p.

—, (dir.), Changements politiques au Maghreb, Paris, CNRS Éditions, 1991, 373 p.

—, et Geisser Vincent, Le syndrome autoritaire. Politique en Tunisie de Bourguiba à Ben Ali, Paris, Presses de Sciences-Po, 2003, 372 p.

Camps Gabriel, Afrique du Nord au féminin, héroïnes du Maghreb et du Sahara, Paris, Perrin, 1992, 333 p.

, Encyclopédie berbère, Édisud, 1985-2002 (25 fascicules et plus de 4000 pages, pour moitié écrites par lui).

, Berbères, mémoire et identité, Paris, Errance, 1987, réédité en 2007 aux éditions Actes Sud, 350 p.

Carré Olivier, Le nationalisme arabe, 1994 (rééd. Paris, Petite bibliothèque Payot, 2004), 294 p.

Cembrero Ignacio [journaliste], Vecinos alejados – Los secretos de la cri-sis entre España y Marruecos, Galaxia Gutemberg Barcelone, 2006, Madrid, Circulo de Lectores, 2006, 275 p.

Chafik Mohammed, Pour un Maghreb d’abord maghrébin, Rabat, Centre Tarik Ibn Zyad, 2000, 364 p.

Chaker Salem (collectif édité par), Langues et pouvoir, de l’Afrique du Nord à l’Extrême-Orient, Bicentenaire de l’INALCO 1795-2005, Aix-en-Provence, Édisud, 1998, 336 p.

Charle Christophe, La République des universitaires, 1870-1940, Paris, Seuil, 1994, 505 p.

Chebel Malek, L’imaginaire arabo-musulman, Paris, PUF, coll. « Sociologie d’aujourd’hui », 1993, 388 p.

Chesneaux Jean, Du passé faisons table rase. À propos de l’histoire et des historiens, Paris, Maspero, 1976, 191 p.

Cohen W. B. Empereurs sans sceptre. Histoire des administrateurs de la France d’outre-mer et de l’École coloniale, Paris, Berger-Levrault, 1973, 300 p.

Colonna Fanny, Les versets de l’invincibilité. Permanence et changements religieux dans l’Algérie contemporaine, Paris, Presses de Sciences-Po, 1995, 397 p.

Connelly Matthew James, A Diplomatic Revolution: Algeria’s Fight for Independence and the Origins of the Post-Cold War Era, Oxford University Press, 2002, 424 p.

Cooper Frederick, Colonialism in Question. Theory, Knowledge, History, Berkeley, University of California Press, 2005, 339 p.

Cooper Frederick et Stoler Ann Laura, Tensions of Empire. Colonial Cultures in a Bourgeois World, Berkeley, University of California Press, 1997, 470 p.

Coquery-Vidrovitch Catherine, Enjeux politiques de l’histoire coloniale, Marseille, Agone, 2009, 190 p.

Coquio Catherine (dir.), Retours du colonial ? Disculpation et réhabilitation de l’histoire coloniale, Nantes, L’Atalante, 2008, 380 p.

Dalle Ignace [journaliste], Le règne de Hassan II (1961-1999), Une espérance

brisée, Paris, Maisonneuve et Larose, 2001, 309 p.

—, Les trois rois, Paris, Fayard, 2004, 600 p.

Daoud Zakia [journaliste] et Monjib Maâti, Ben Barka, une vie, une mort, Paris, Michallon, 1996, 384 p.

—, Les années Lamalif 1958-1988, trente ans de journalisme au Maroc, Casablanca, Tarik Éditions-Senso Unico, 2007, 439 p.

Dirèche-Slimani Karima, Chrétiens de Kabylie, 1873-1954. Une action missionnaire dans l’Algérie coloniale, Paris, Bouchène, coll. « Bibliothèque d’histoire du Maghreb », 2004, 144 p.

Djender Mahieddine, Introduction à l’histoire de l’Algérie, Alger, SNED, 1966, 209 p.

Dulucq Sophie, Aux origines de l’histoire de l’Afrique. Historiographie coloniale et réseaux de savoir en France et dans les colonies françaises d’Afrique subsaharienne (de la fin du xixe siècle aux indépendances), HDR, vol. iii, Paris 7, nov. 2005.

—, Écrire l’histoire de l’Afrique à l’époque coloniale : xixe-xxe siècles, Paris, Karthala, 2009, 330 p.

El Bellouki Riffi Bouhout, La politique française de coopération avec les États du Maghreb, 1955-1987, Paris, Publisud, 1989, 307 p.

Ennaji Mohammed, Le sujet et le mamelouk, esclavage, pouvoir et religion dans le monde arabe, Paris, Mille et une Nuits, 2008, 368 p.

Gadant Monique, Parcours d’une intellectuelle en Algérie. Nationalisme et anticolonialisme dans les sciences sociales, Paris, L’Harmattan, coll. « Histoire et perspectives méditerranéennes », 1995, 171 p.

Gallissot René, L’économie de l’Afrique du Nord, Paris, PUF, coll. « Que sais-je ? », 1961 (1re édition), 126 p.

—, et Kergoat Jacques (dir.), Mehdi Ben Barka, De l’indépendance marocaine à la Tricontinentale, Paris, Karthala-Institut Maghreb-Europe, 1997, 214 p.

—, Le Maghreb de traverse, Saint-Denis, Bouchène, 2000, 396 p.

Galula David, Pacification in Algeria, 1956-1958 (rédigé en 1963), Santa Monica (Calif.), Rand Corporation, 2006, 324 p.

Gandolfi Paola (dir.), Le Maroc aujourd’hui : regards croisés sur les évolutions du Maroc contemporain, Bologne, Il Ponte, 2008 (en français), 381 p.

Ganiage Jean, Histoire contemporaine du Maghreb de 1830 à nos jours, Paris, Fayard, 1994, 822 p.

Gaudio Attilio [journaliste], Allal el fassi ou l’histoire de l’Istiqlâl, préface de J. Berque, Paris, Alain Moreau, 1972, 365 p.

Geertz Clifford, The interpretation of Cultures, New York, Basic Books, 1973, 470 p.

—, Suq: The Bazaar Economy in Sefrou in Meaning and Order, in Moroccan Society: Three Essays in Cultural Analysis, Cambridge University Press, 1979. Traduction française, Le souk de Sefrou : sur l’économie du bazar, préface de Daniel Cefaï, Saint-Denis, Bouchène, 2003, 263 p.

Gellner Ernest, Les saints de l’Atlas, Saint-Denis, Bouchène, coll. « Intérieurs du Maghreb », 2003, 374 p. (première traduction française de l’ouvrage paru en 1969).

Gellner Ernest et Micaud Charles, Arabs and Berbers. From Tribe to Nation in North-Africa, Londres, Duckworth, 1973, 448 p.

Ghalioun Burhan, Le malaise arabe. L’État contre la nation, Paris, La Découverte, coll. « Cahiers livres-essais », 1991, 188 p.

Grandguillaume Gilbert, Arabisation et politique linguistique au Maghreb,

Paris, Maisonneuve et Larose, 1983, 214 p.

Hammoudi Abdellah, La victime et ses masques, Paris, Seuil, 1988, 251 p. —, Maîtres et disciples. Genèse et fondement des pouvoirs autoritaires dans les sociétés arabes. Essai d’anthropologie politique, Paris, Maisonneuve et Larose, 2001, 277 p.

Harbi Mohammed, Aux origines du FLN : le populisme révolutionnaire en Algérie, Paris, Christian Bourgois, 1975, 317 p. —, Le FLN, mirage et réalité, Paris, Jeune Afrique, 1980, 446 p.

—, L’Algérie et son destin. Croyants ou citoyens, Paris, Arcantère, 1992, 277 p.

—, Une vie debout. Mémoires politiques, tome 1, 1945-1973, Paris, La Découverte, 2001, 420 p.

Haroun Ali (1927), La septième wilaya, la guerre du FLN en France : 1954

1962, Paris, Seuil, 1986. Plusieurs rééditions en France et en Algérie.

Hermassi Elbaki, État et société au Maghreb, Paris, Anthropos, 1975, 264 p. Hoisington William A. Jr, Lyautey and the French Conquest of Morocco,

New York, St. Martin’s Press, 1995, 292 p.

Jamous Raymond, Honneur et baraka. Les structures sociales traditionnelles dans le Rif, Paris, MSH, coll. « Atelier d’anthropologie », 2002, 303 p.

Julien Charles-André, Histoire de l’Afrique du Nord, Tunisie Algérie Maroc, Paris, Payot, 1931, 866 p.

—, Histoire de l’Algérie contemporaine, tome 1, Paris, PUF, 1964, 126 p.

—, L’Afrique du Nord en marche, nationalisme musulman et souveraineté française, Paris, Julliard, 3e éd. 1972, 439 p.

—, Le Maroc face aux impérialismes, 1415-1956, Paris, Jeune Afrique, 1978, 549 p.

—, avec la collaboration de Magali Morsy, Une pensée anticoloniale : positions 1914-1979, Paris, Sindbad, 1979, 267 p.

Kadri Aïssa (dir.), Parcours d’intellectuels maghrébins. Scolarité, formation, socialisation et positionnement, Paris, Karthala-Institut Maghreb Europe, 1999, 428 p.

Koulaksis Ahmed et Meynier Gilbert, L’émir Khaled. Premier Za’im, Identité algérienne et colonialisme français, Paris, L’Harmattan, 1987, 380 p.

Lachéraf Mostépha, L’Algérie : nation et société, Paris, Maspero, 1965, 346 p. Lacouture Jean [journaliste], Nos Orients, le rêve et le conflit, Monaco, Éditions du Rocher, 2009, 197 p. Lamchichi Abderrahim, Islam, islamisme et modernité, Paris, L’Harmattan, 1994, 274 p.

Lamloun Olfa et Ravenel Bernard (dir.), La Tunisie de Ben Ali. La société contre le régime. Les cahiers de Confluences, Paris, L’Harmattan, 2002, 282 p.

Laroui Abdallah, L’histoire du Maghreb. Un essai de synthèse, Paris, Maspero, 1970, 390 p.

—, L’idéologie arabe contemporaine, Paris, Maspero, coll. « Textes à l’appui », 1967, 238 p.

—, Le Maroc et Hassan II, un témoignage, Canada, Presses Interuniversitaires, 2005, 248 p.

Laurens Henry, Le royaume impossible. La France et la genèse du monde arabe, Paris, Armand Colin, 1990, 209 p.

Lazarus Neil (dir.), Penser le postcolonial. Une introduction critique, Paris, Éditions Amsterdam, 2006, 443 p.

Le Gall Michel et Perkins Kenneth J., The Maghrib in question: Essays in History and Historiography, Austin, University of Texas Press, 1997, 258 p.

Les assises du pouvoir : temps médiévaux, territoires africains, textes réunis par Odile Redon et Bernard Rosenberger pour Jean Devisse, Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, 1994, 246 p.

Le sol, la parole et l’écrit, mélanges en hommage à Raymond Mauny, 2 tomes, Paris, SFHOM, 1981, 1016 p.

Le Tourneau Roger, Évolution politique de l’Afrique du Nord musulmane, 1920-1961, Paris, Armand Colin, 1962, 503 p.

Leveau Rémi, Le sabre et le turban. L’avenir du Maghreb, Paris, François Bourin, 1993, 272 p.

Lévi-Provençal Évariste, préface de Bernard Rosenberge, Les historiens des chorfa : essai sur la littérature historique et biographique au Maroc du xvie au xxe siècle ; suivi de La fondation de Fès, Paris, Maisonneuve et Larose, 2001, 470 p.

Liauzu Claude, Colonisation, migrations, racisme. Histoire d’un passeur de civilisation, Paris, Syllepse, 2009, 541 p.

Mahjoubi Ali et Karoui Hachemi, Quand le soleil s’est levé à l’Ouest. Tunisie, 1881. Impérialisme et résistance, Tunis, Cérès Production, 1983, 193 p.

Marmié Nicolas [journaliste] et Courcelle-Labrousse Vincent, La guerre du Rif : Maroc (1921-1925), Paris, Tallandier, 2008, 364 p.

Memmi Albert, Portrait du colonisé. Portrait du colonisateur (1957), Paris, réédité chez Gallimard, coll. « Folio actuel », 1985, 165 p.

Meynier Gilbert, Histoire intérieure du FLN, 1954-1962, Paris, Fayard, 2002, 812 p.

—, avec Harbi Mohammed, Le FLN, documents et histoire (1954-1962), Paris, Fayard, 2004.

—, L’Algérie des origines. De la préhistoire à l’avènement de l’Islam, Paris, La Découverte, 2007-2010, 236 p.

Mitchell Timothy, Colonising Egypt, Cambridge, Cambridge University Press, 1988, 218 p.

Montagne Robert, La vie sociale et politique des Berbères, Paris, Comité de l’Afrique française, 1931, 137 p.

Moreau Odile (dir.), Réformes de l’État et réformismes au Maghreb (xixe-xxe siècles), Paris, L’Harmattan-IRMC, 2009, 368 p.

Musselin Christine, Les universitaires, Paris, La Découverte, coll. « Repères », no 513, 2008, 120 p.

Noiriel Gérard, Penser avec, penser contre. Itinéraire d’un historien, Paris, Belin, 2003, 311 p.

Nouschi André, L’Algérie amère (1914-1994), Paris, MSH, 1995, 349 p.

Perspectives nouvelles sur le passé de l’Afrique noire et de Madagascar : mélanges offerts à Hubert Deschamps, Paris, Publications de la Sorbonne, série « Études », t. 7, 1974, 314 p.

Pervillé Guy, Pour une histoire de la guerre d’Algérie, Paris, Picard, 2002, 356 p.

Pouillon François et Rivet Daniel, La sociologie musulmane de Robert Montagne, Actes du colloque EHESS et Collège de France, Paris, 5-7 juin 1997, Paris, Maisonneuve et Larose, 2000, 288 p.

Prakash Gyan, After Colonialism: Imperial Histories and Postcolonial Displacements, Princetown (N.J.), Princetown University Press, 1995, 352 p.

Quillevéré Kévin, Un voyage parlementaire dans l’Algérie coloniale. La « caravane » de 1879, mémoire de master 1 sous la direction de Nadine Picaudou, université Paris 1, 2009, 110 p.

Rigouste Mathieu, L’ennemi intérieur, Paris, La Découverte, 2009, 341 p.

Rioux Jean-Pierre (publié par), La guerre d’Algérie et les Français, (colloque universitaire de l’IHTP en 1988 à Paris), Paris, Fayard, 1990, 700 p.

Rivet Daniel, Le Maroc de Lyautey à Mohammed V. Le double visage du protectorat, Paris, Denoël, 1999, 461 p.

—, Le Maghreb à l’épreuve de la colonisation, Paris, Hachette Littératures, coll. « pluriel », 2002, 459 p.

Rivoire Jean-Baptiste [journaliste] et Aggoun Lounis [journaliste], Françalgérie, crimes et mensonges d’État, Paris, 2004, 664 p.

Rodinson Maxime, La fascination de l’Islam, Paris, La Découverte, 1989, 200 p.

Safouan Moustapha, Pourquoi le monde arabe n’est pas libre, Paris, Denoël, 2008, 171 p.

Sahli Mohamed-Chérif, Le message de Yougourtha, Alger, 1949, 127 p.

—, L’Algérie accuse, le calvaire du peuple algérien, Alger, 1950, 61 p.

—, Le complot contre les peuples africains, Alger, 1953, 48 p.

—, Abdelkader, chevalier de la foi, Paris, 1965, 109 p.

—, Décoloniser l’histoire, Paris, Maspero, 1962, 150 p.

Saïd Edward W., L’orientalisme, l’Orient créé par l’Occident, Paris, Seuil, 1978, rééd. 2003, 430 p.

Sebag Paul, Tunis : Histoire d’une ville, Paris, L’Harmattan, coll. « Histoire et perspectives méditerranéennes », 2000, 685 p.

Shepard Todd, 1962 Comment l’indépendance algérienne a transformé la France, Paris, Payot, 2008, 415 p.

Sibeud Emmanuelle, Une science impériale pour l’Afrique ? La construction des savoirs africanistes en France, 1878-1930, Paris, Éditions de l’EGESS, 2002, 356 p.

Simon Catherine [journaliste], « Les pieds-rouges, hors de l’histoire officielle », dans 68, une histoire collective (1962-1981), Paris, La Découverte, 2008, 470 p.

—, Algérie, les années pieds-rouges 1962-1969, les Français de l’indépendance, Paris, La Découverte, 2009, 288 p.

Singaravelou Pierre (dir.), L’empire des géographes. Géographie, exploration et décolonisation, xixe-xxe siècles, Paris, Belin, 2008, 287 p.

Singaravelou Pierre, Professer l’Empire. La construction des « sciences coloniales » en France sous la IIIe République, Paris, Publications de la Sorbonne, 2011.

Six Jean-François, Le grand rêve de Charles de Foucauld et Louis Massignon, Paris, Albin Michel, 2008, 380 p.

Smith Stephen [journaliste], Oufkir, un destin marocain, Paris, Hachette Littératures, coll. « pluriel », 2002 (réédition avec postface).

Smouts Marie-Claude (dir.), La situation postcoloniale, Paris, Presses de Sciences-Po, 2007, 451 p.

Sot Michel, Étudiants africains en France (1951-2001), Paris, Karthala, 2002, 184 p.

Stora Benjamin, La gangrène et l’oubli, Paris, La Découverte, 1991, rééd. poche, 378 p.

—, Histoire de l’Algérie coloniale, 1830-1954, Paris, La Découverte, coll. « Repères », 1991, 122 p.

—, Ils venaient d’Algérie. L’immigration algérienne en France, 1912-1992, Paris, Fayard, 1992, 492 p.

—, Histoire de la guerre d’Algérie, 1954-1962, Paris, La Découverte, coll. « Repères », 122 p.

—, Histoire de l’Algérie depuis l’indépendance, Paris, La Découverte, coll. « Repères », 1995, 122 p.

—, La guerre invisible, Algérie, années 90, Paris, Presses de Sciences-Po, 2001, 125 p.

—, Les trois exils, Juifs d’Algérie, Paris, Stock, coll. « Un ordre d’idée », 2006, 240 p.

—, Les guerres sans fin. Un historien, la France et l’Algérie, Paris, Stock, 2008, 173 p.

—, Le nationalisme algérien avant 1954, Paris, CNRS Éditions, 2010, 346 p.

Stora Benjamin et Harbi Mohammed (dir.), La guerre d’Algérie 1954-2005, La fin de l’amnésie, Paris, Robert Laffont, 2004, 728 p.

Tassadit Yacine (textes édités et présentés par), Pierre Bourdieu, Esquisses algériennes, Paris, Seuil, coll. « Liber », 2008, 414 p.

Teissier Henri (dir.), Histoire des chrétiens d’Afrique du Nord, Paris, Desclée, 1991, 313 p.

Tillon Germaine, L’Afrique bascule vers l’avenir : l’Algérie en 1957 et autres textes, Paris, Éditions de Minuit, 1960, 177 p.

Touili Mohamed (dir.), Le retentissement de la Révolution algérienne, Alger, ENAL, 1985, Bruxelles, GAM, 401 p.

Tozy Mohammed (dir.. de l’ouvrage avec Dionigi Albera), La Méditerranée des anthropologues. Fractures, filiations, contiguïtés, Paris, Maisonneuve et Larose, 2006, 385 p.

Trinquier Roger, La guerre moderne, Paris, La Table ronde, 1961, 197 p.

Turin Yvonne, Affrontements culturels dans l’Algérie coloniale. Écoles, médecins, religion 1830-1880, Alger, Entreprise nationale de livre, 1983, 434 p.

Urvoy Philippe, Les sciences sociales au service de la guerre : les agents des affaires indigènes au Maroc 1912-1934, mémoire de master 2 sous la direction de Nadine Picaudou, université Paris 1, 2009, 133 p.

Valensi Lucette, Le Maghreb avant la prise d’Alger (1790-1830), Paris, 1969, 140 p. Vatin Jean-Claude (dir.), Connaissance du Maghreb. Sciences sociales et colonisation, Paris, CNRS Éditions, 1984, 436 p.

—, L’Algérie politique : histoire et société, Paris, Presses de Sciences-Po, 1974, 312 p. (rééd. en 1983, 396 p.).

Vermeren Pierre, Histoire du Maroc depuis l’indépendance, Paris, La Découverte, coll. « Repères », 2002, 122 p.

Waterbury John, La Commandeur des croyants. La monarchie marocaine et son élite, Paris, PUF, 1975, 400 p.

Zeghal Malika, Les islamistes marocains, le défi de la Monarchie, Paris, La Découverte, 2005, 332 p.

Sélection de 201 thèses soutenues en France depuis 1953 sur l’histoire de l’Afrique du Nord contemporaine, par grandes périodes

Image

Thèses consacrées à l’Afrique du nord et au Maghreb (soutenues pour l’essentiel devant une université française)

Période pré/protocoloniale (28)

Agrour Rachid, doctorat NR sous la dir. de D. Rivet, Le mouvement hibiste et les tribus berbères de l’Anti-Atlas : une histoire de la périphérie (Sud-Ouest marocain) face au pouvoir central (1910-1934) (Paris 1, 2009).

Akhchichine-Tamouh Zahra, IIIe cycle sous la dir. de J. Devisse, Le Maroc et le Soudan au xixe siècle (1830-1894) (Paris 1, 1982).

Aouad Ghita, doctorat NR sous la dir. de J.-L. Miège, Les incidences de la colonisation française sur les relations entre le Maroc et l’Afrique noire (1875-1935) (Aix, 1994).

Ayache Germain, DE sous la dir. de J.-B. Duroselle, Les origines de la guerre du Rif (1909-1921) (Paris 1, 1979). Publications de la Sorbonne et SMER (Rabat), 1981.

Ben Achour Mohamed El Aziz, DE sous la dir. de D. Chevallier, Catégories de la société tunisoise dans la deuxième moitié du xixe siècle (Paris 4, 1986). Publié, INAT, Tunis, 1989.

Dusserre Aurélia, sous la dir. de Gérard Chastagnaret, Atlas, sextant et burnous. La reconnaissance du Maroc (1846-1937) (Aix-Marseille 1, 2009).

Essahli Mohammed, NR sous la dir. de R. Gallissot, Pouvoir sultanien et contrôle de l’espace au Maroc (1860-1906). Du maintien de l’ordre makhzénien au maintien de l’ordre colonial de l’ordre (Paris 8, 1999).

Ganiage Jean, sous la dir. de Ch.-A. Julien, Les origines du protectorat français en Tunisie (1861-1881) (Sorbonne, 1957). Publication de l’Institut des hautes études de Tunis, Paris, PUF, 1959.

Grangaud Isabelle, doctorat NR sous la dir. de L. Valensi, Une ville imprenable. Histoire sociale de la ville de Constantine au xviiie siècle, (EHESS, 1998). Publiée aux Éditions de l’EHESS, 2002.

Joumani Ahmed, sous la dir. de D. Rivet, Sainteté et société à l’Oued-Noun : contributions à une histoire sociale du Sud-Ouest marocain (xiie-xixe siècles) (Paris 1, 2007).

Kenbib Mohammed, IIIe cycle sous la dir. de J.-B. Duroselle, Les relations judéo-musulmanes au Maroc de 1859 à 1948 (Paris 1, 1992).

—, DE sous la dir. de Daniel Rivet Les protections étrangères du Maroc au xixe siècle-début xxe siècle (Paris 1, 1996). Publication, Les protégés, faculté des lettres et des sciences humaines de Rabat, 1996.

Kraiem Mustapha, IIIe cycle sous la dir. d’A. Nouschi, La Tunisie pré-coloniale. État, économie, société (Nice, 1972).

Lafi Nora, doctorat NR sous la dir. de R. Ilbert, Une ville du Maghreb entre ancien régime et réformes ottomanes. Genèse des institutions municipales à Tripoli, 1795-1911 (Aix, 1999). Publiée chez L’Harmattan, 2002.

Lakhssassi Mohamed, sous la dir. de D. Rivet, Des rapports franco-marocains pendant la conquête et l’occupation de l’Algérie (1830-1851) (Paris 1, 2000).

Laroui Abdallah, DE sous la dir. de Ch-A. Julien, Les origines sociales et culturelles du nationalisme marocain (1830-1912) (Paris 4, 1976). Publiée chez Maspero, 1977.

Letourneau Roger, sous la dir. d’E. Lévy-Provençal, Fès avant le protectorat (Sorbonne, 1948).

Lhachmi Berrady, IIIe cycle sous la dir. de J.-L. Miège, Les chorfa d’Ouezzane, le Makhzen et la France (1850-1912) (Aix, 1971).

Madariaga Alvarez-Prida María Rosa de, sous la dir. de P. Vilar, L’Espagne et le Rif, pénétration coloniale et résistances locales, 1909-1926 (Paris 1, 1988). Presses universitaires de Lille, ANRT, 1989, Lille-thèses.

Martel André, doctorat, Les confins saharo-tripolitains de la Tunisie (18811911) (Sorbonne, 1965). PUF, 1965. Michel Nicolas, doctorat NR sous la dir. d’A. Raymond, Une économie de subsistance : le Maroc précolonial (Aix, 1993).

Miège Jean-Louis, thèse d’État sous la dir. de Ch-A. Julien, Le Maroc et l’Europe, 1830-1894 (Sorbonne, 1959). Publiée en 4 tomes, Paris, PUF, 1961, 1962 et 1963.

Montagne Robert, thèse d’anthropologie politique, Les Berbères et le Makhzen dans le Sud du Maroc (Sorbonne, 1930).

Morsy Magali, DE sous la direction d’A. Nouschi, L’histoire de la longue captivité et des aventures de Thomas Pellow en Barbarie du Sud (Nice, 1977).

Oualdi M’Hamed, doctorat NR sous la dir. de D. Rivet, Serviteurs et maîtres. Les Mameluks des beys de Tunis du xvie siècle aux années 1880 (Paris 1, 2008). Publications de la Sorbonne, 2011.

Planel Anne-Marie, NR sous la dir. de L. Valensi, De la nation à la colonie : la communauté française de Tunisie au xixe siècle d’après les archives civiles et notariées du consulat général de France à Tunis (EHESS, 2000).

Salhi Mohamed, IIIe cycle sous la dir. de C. Lacoste-Dujardin, La Rahmaniyya à la fin du xixe siècle et dans la première moitié du xxe siècle (EHESS, 1979).

Valensi Lucette, DE sous la dir. de P. Vilar, Fellahs tunisiens : l’économie rurale et la vie des campagnes aux xviiie et xixe siècles (Paris 1, 1974).

Colonisation (114)

Addi Lahouari (sociologie), IIIe cycle sous la dir. de G. Durand, Structures agraires et Habitat rural en Algérie de 1830 à 1939 (Grenoble 2, 1976).

Ageron Charles-Robert, DE sous la dir. de Ch-A. Julien, Les Algériens musulmans et la France (1871-1919) (Sorbonne, 1966). Publication, Paris, PUF, 1968.

Aindurain Julie D’, NR sous la dir. de J. Frémeaux, Gouraud, un colonial dans la Grande Guerre (Paris 4, 2009).

Aïssa Abdelmounim, NR sous la dir. de D. Rivet, La santé publique au Maroc à l’époque coloniale : 1907-1956 (Paris 1, 1997).

Aouchar-Irhaï Amina, sous la dir. de P. Guillaume, Colonisation et transformation d’une société, l’Outat (Haute-Moulouya) (Bordeaux, 1985).

Ayache Albert, thèse sur Le mouvement syndical au Maroc. Publiée chez L’Harmattan en 3 volumes, 1912-1942, 1943-1949, 1950-1956, Paris, 1993.

Ayadi Taoufik, IIIe cycle sous la dir. de J. Ganiage, Mouvement réformiste et mouvements populaires à Tunis (1906-1912) (Paris 4, 1978).

Aziza Mimoun, IIIe cycle sous la dir. de R. Gallissot, Le Rif sous le protectorat espagnol (1912-1956) : marginalisation et changements sociaux : naissance du salariat (Paris 8, 1994).

Bader Raëd, doctorat NR sous la dir. de R. Ilbert, Une Algérie noire ? Traite et esclaves noirs en Algérie coloniale : 1830-1906 (Aix-Marseille, 2005).

Baïda Jamaâ, IIIe cycle sous la dir. d’A. Tudesq, L’image du Maroc et des relations franco-marocaines dans la presse quotidienne marocaine 19501956 (Bordeaux 3, 1982).

—, DE sous la dir. d’A. Tudesq., La presse marocaine d’expression française des origines à 1956 (Bordeaux 3, 1995). Publiée sous ce titre chez El Najah el Jedida à Casablanca, 1996.

Begaud Caroline, doctorat NR sous la dir. B. Stora, La IIIe République française coloniale en Algérie, pour une histoire politique d’Oran de 1930 à 1939 (Paris 8, 1999).

Belhacen Mohammed, doctorat NR sous la dir. de J. Frémeaux, La résistance à la pénétration française au Maroc dans le pays Zaïan (1908-1921) (Montpellier, 1991).

Ben Achour Sana, DE en droit, Aux sources du droit moderne tunisien : la législation tunisienne en période coloniale (université de Tunis, 1996).

Benallegue Chaouia Nora, IIIe cycle sous la dir. de R. Gallissot, Le mouvement syndical en Algérie (1930-1942) (Paris 7, 1981).

—, thèse d’État sous la dir. de Cl. Liauzu, Mouvement ouvrier, mouvement syndical en Algérie (1919-1954), essai d’histoire sociale (Paris 7, 1990).

Ben Fredj Chokry, doctorat sous la dir. de Cl. Liauzu, Aux origines de l’émigration nord-africaine en France : itinéraire social et culturel d’une communauté ouvrière (1900-1939) (Paris 7, 1990).

Benhlal Mohamed, thèse de sociologie NR sous dir. de Thao Van Trinh, Le collège berbère d’Azrou. La formation d’une élite berbère civile et militaire au Maroc 1927-1956 (Aix, 2002) (édition préfacée par D. Rivet, Karthala-Iremam, 2005).

Ben Mlih Abdallah, DE sous la dir. de P. Ardant (droit public), Les structures politiques du Maroc colonial, d’un État sultanien à un État sédimental (Paris 2, 1988).

Bessis Juliette, DE sous la dir. de J.-B. Duroselle, L’Italie mussolinienne et la Tunisie (Paris 1, 1980). Publication, La Méditerrannée fasciste : l’Italie mussolinienne et la Tunisie, Paris, 1981.

Bouguessa Kamel, IIIe cycle de sociologie sous la dir. de P. Marthelot, Émigration et politique. Essai sur la formation et la politisation de la communauté algérienne en France dans l’entre-deux-guerres mondiales(Paris 5-EHESS, 1979). Publication, Aux sources du nationalisme algérien : les pionniers du populisme révolutionnaire en marche, Alger, Casbah Éditions, 2000.

Bouibker Abdelaali, doctorat NR sous la dir. de R. Gallissot, L’implantation des Soussis à Casablanca (1912-1956) : étude sociale d’un groupe berbère en transition (Paris 8, 2004).

Cantier Jacques, sous la dir. de J. Rives, L’Algérie sous le régime de Vichy, (Toulouse 2, 1999). Publication chez Odile Jacob, Paris, 2002.

Carlier Omar, IIIe cycle sous la dir. de C. Collot, L’Étoile nord-africaine (université d’Alger).

—, HDR sous la dir. de J. Leca, Socialisation politique et acculturation à la modernité. Le cas du nationalisme algérien (de l’ENA au FLN 19261954) (IEP Paris, 1994). Publication, Entre nation et djihad. Histoire des radicalismes algériens, Paris, Presses de Sciences-Po, 1995.

Chanson-Jabeur Chantal, IIIe cycle sous la dir. de R. Gallissot, Salariat et mouvement syndical en Tunisie dans l’immédiat après-guerre, 1943-1947 (Paris 7, 1982).

Chazaud Quentin, doctorat NR sous la dir. de J. Frémeaux, Les Zouaves sous le Second Empire (Paris 4, 2003).

Colona Fanny (sociologie), IIIe cycle sous la dir. de P. Bourdieu, Les instituteurs algériens formés à l’école normale de la Bouzaréah (1883-1939) (Paris 5, 1971). Publication, Instituteurs algériens (1883-1939), Paris, FNSP, 1975.

—, DE sous la dir. de M. Arkoun, Les paysans et le savoir en Algérie contemporaine (Paris 3, 1987).

Crespo Gérard, doctorat NR sous la dir. de L. Valensi, Les Italiens en Algérie, 1830-1960. Sociologie d’une migration (EHESS, 1998).

Douioui Amina, doctorat NR sous la dir. de J. Frémeaux, Marrakech de 1912 à 1945 (Nice, 1997).

Doury Paul, doctorat NR sous la dir. de J. Frémeaux, Lyautey et le Tafilalet (Paris 4, 2006).

Dumasy François, doctorat NR d’histoire sous la dir. de R. Ilbert, Ordonner et bâtir. Construction de l’espace urbain et ordre colonial à Tripoli pendant la colonisation italienne, 1911-1940 (université de Provence, 2006).

El Korso Mohamed, DE Politique et religion en Algérie. L’Islah, ses structures et ses hommes, le cas de l’Association des oulémas musulmans algériens dans la région d’Oran (1931-1945) (Paris 7, 1989).

El Mechat Samia, IIIe cycle sous la dir. de Ch.-R. Ageron, La guerre des deux Destours de 1937 à 1939 (EHESS, 1981).

El Mechat Samia, DE sous la dir. d’A. Nouschi, Le nationalisme tunisien et la Ligue des États arabes de 1945 à 1956 (Nice, 1990).

Ferkous Salah, IIIe cycle sous la dir. de J. Frémeaux, Officiers et tribus : les Bureaux arabes dans la province de Constantine (Montpellier, 1984).

Franc Julien, Le chef-d’œuvre colonial de la France en Algérie, la colonisation de la Mitidja (université d’Alger, 1928).

—, L’histoire de la colonisation en Algérie, les sources d’archives (Paris, Lettres, 1928).

Frémeaux Jacques, IIIe cycle sous la dir. de X. Yacono, Les Bureaux arabes (1844-1856) (Toulouse, 1977).

—, DE sous la dir. de X. Yacono et A. Martel, L’administration militaire française en Afrique blanche et en Afrique noire (1830-1930) (Montpellier 3, 1987).

Gaudio Attilio, IIIe cycle sous la dir. de J. Berque, Histoire, structures traditionnelles et conditions de développement actuelles des populations nomades du Sahara occidental ou « Trâb Reguibât » (EHESS, 1973).

—, DE sous la dir. de J. Berque, Les populations nomades de l’Ouest saharien face à la modernité (Paris 5, 1980).

Gallissot René, IIIe cycle sous la dir. de J. Droz, Le patronat européen au Maroc (1931-1942) (Sorbonne, 1964). Publiée à Casablanca, EDDIF, 1990.

—, DE, La question nationale et coloniale (Paris 1, 1988). Publié chez Arcantère, Maghreb Algérie. Classe et nation (1), Libération nationale et guerre d’Algérie (2), Paris, 2003.

Gharbi Mohamed Lazhar, IIIe cycle sous la dir. d’A. Rey, Réseau de la compagnie Bône-Guelma et sa contribution à la pénétration française en Tunisie (Reims, 1985). Publiée sous le titre Impérialisme et réformisme au Maghreb, histoire d’un chemin de fer algéro-tunisien, Tunis, CERES Production, 1994).

—, DE sous la dir. d’A. Rey, Banques et crédit au Maghreb 1847-1914 (Tunis, 1998). Université de Reims et faculté des lettres et sciences humaines de Tunis.

Ghanem Mohammed, IIIe cycle sous la dir. de R. Gallissot, La résistance à la conscription obligatoire en Oranie (Paris 7, 1984).

Ghouti-Treki Aïcha, doctorat NR sous la dir. de R. Ilbert, Discours politique et l’écriture de l’histoire de l’Algérie : fin du xixe siècle-1964 (Aix-Marseille, 2004).

Guechi Fatima Zohra, IIIe cycle sous la dir. de Ch.-R. Ageron, La presse algérienne de langue arabe : de la fin de la Seconde Guerre mondiale au déclenchement de la révolution de novembre 1954 (Paris 12, 1982).

Guennoun Ali, doctorat NR en cours sous la dir. d’O. Carlier, Le berbérisme dans l’Algérie contemporaine : l’histoire d’un mouvement idéologique (1930-1962) (EHESS).

Guidice Christophe, doctorat NR sous la dir. de D. Rivet, La construction de Tunis « ville européenne » et ses acteurs de 1860 à 1945 (Paris 1, 2006).

Guignard Didier, doctorat NR sous la dir. de R. Ilbert, L’abus de pouvoir en Algérie coloniale 1880-1914 (Aix, 2008).

Haddad Mostefa, DE sous la dir. de J.-L. Miège, Le Constantinois entre les deux guerres (1919-1939). Étude socio-économique ou la métamorphose d’une grande région de l’Algérie (Aix-Marseille 1, 1995).

Hagège Claude, IIIe cycle de sociologie sous la dir. de P. Marthelot, Les juifs de Tunisie et la colonisation française, jusqu’à la Première Guerre mondiale (EHESS, 1973).

Hatton Georges, doctorat sous la dir. de D. Rivet, Les enjeux financiers et économiques du protectorat marocain (1936-1956). Politique publique et investissements privés (Paris 1, 2005). Publications SFHOM, Paris, 2009.

Hellal Amar, thèse de IIIe cycle sous la dir. de J.-L. Miège, Les étudiants arabophones algériens : 1870-1918 (Aix-Marseille 1, 1983).

Isnard Hildebert, La réorganisation de la propriété rurale dans la Mitidja (ordonnance royale du 21 juillet 1846 et commission des transactions et partages, 1851-1857), université d’Alger.

—, thèse complémentaire, La vigne en Algérie (Paris, Lettres, 1947).

Jordi Jean-Jacques, thèse de IIIe cycle sous la dir. de J.-L. Miège, Les problèmes de migration et d’insertion des Espagnols en Oranie (1840-1950) (Aix, 1983).

Julien Charles-André, thèse d’État ès lettres, L’opinion publique et la question d’Algérie sous la restauration (Paris, 1947).

Kaddache Mahfoud, IIIe cycle sous la dir. de X. Yacono, La vie politique à Alger de 1919 à 1939 (Toulouse, 1966). Publié à Alger, SNED, 1968.

—, DE sous la dir. de X. Yacono, Question nationale et politique algérienne (1919-1951) (Toulouse 2, 1978). Publication, Histoire du nationalisme algérien. 1919-1951, Alger, SNED, 1981.

Kadri Aïssa, thèse de doctorat de sociologie sous la dir. de J.-C. Passeron, Le droit à l’enseignement et l’enseignement du droit : contribution à une analyse des fonctions du système de l’enseignement supérieur algérien (EHESS, 1992). Publiée, Histoire de l’université d’Alger (1909-1999) : de l’université d’Empire à l’université nationale. La formation des élites en Algérie, Karthala, Institut Maghreb-Europe, Paris, 2003.

Katan Yvette, IIIe cycle sous la dir. d’A. Rey, Oujda, une ville frontière du Maroc (1907-1956) (Reims, 1989).

Kchir-Bendana Kmar, IIIe cycle sous la dir. de M. Agulhon, Les établissements pénitentiaires de l’armée française en Algérie sous le Second Empire (Paris 1, 1982).

Koulakssis Ahmed, IIIe cycle sous la dir. d’A. Nouschi, Le Parti socialiste SFIO et Afrique du Nord 1919-1939 (Nice, 1984).

Kraïem Mustapha, DE sous la dir. d’A. Martel, Nationalisme et syndicalisme en Tunisie, 1918-1929 (Montpellier 3, 1976). Tunis, UGTT, 1976.

Lafuente Gilles, sous la dir. de R. Ilbert, La politique berbère de la France et le nationalisme marocain (univ. de Provence, 1997). Publiée chez L’Harmattan, Paris, 1999.

Laïdi Mohamed, IIIe cycle sous la dir. de Ch.-R. Ageron, La presse communiste algérienne, en langues française et arabe, de 1943 à 1955 (Paris 12, 1987).

Lambert David, sous la dir. de D. Rivet, Le monde des prépondérants : les notables français de Tunisie et du Maroc de la fin du xixe siècle jusqu’en 1939 (Paris 1, 2007). Publiée sous le titre Notables des colonies. Une élite de circonstance en Tunisie et au Maroc (1881-1939), Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2009.

Lefeuvre Daniel, doctorat sous la dir. de J. Marseille, L’industrialisation de l’Algérie (1930-1962), échec d’une politique (Paris 8, 1994). Publiée par la SFHOM, Chère Algérie, comptes et mécomptes de la tutelle coloniale, 1830-1962, 1997.

Lelong Michel, DE sous la dir. de R. Mantran, La rencontre entre l’Église catholique et l’islam en Tunisie (1930-1962) (Marseille 1, 1971).

Liauzu Claude, DE sous la dir. d’A. Nouschi, Naissance du salariat et du mouvement ouvrier en Tunisie à travers un demi-siècle de colonisation (Nice, 1978).

Mahé Alain, thèse de sociologie sous la dir. de C. Castoriadis, Histoire de la Grande Kabylie, xixe-xxe siècles. Anthropologie historique du lien social dans les communautés villageoises (EHESS, 1994). Saint-Denis, Bouchène, 2001.

Mahjoubi Ali, DE sous la dir. d’A. Nouschi, Les origines du mouvement national en Tunisie 1904-1934 (Nice, 1980).

Mahsas Ahmed, IIIe cycle sous la dir. de J. Berque, Le mouvement national en Algérie (1914 à 1954) (Paris 5, 1979).

Merad Ali, thèse ès lettres, études islamiques, Le réformisme musulman en Algérie de 1925 à 1940, essai d’histoire religieuse et sociale (Sorbonne, 1966). Publiée, Paris/La Haye, Mouton, 1967.

Merdaci Abdelmajid, doctorat sous la dir. de B. Stora, Musiques et musiciens de Constantine au xxe siècle (Paris 8, 2002).

Meynier Gilbert, DE sous la dir. d’A. Nouschi, L’Algérie révélée, la guerre de 1914-1918 et le premier quart du xxe siècle (Nice, 1979). Publiée, Genève-Paris, Droz, 1981.

Mouilleau Élisabeth, doctorat NR sous la dir. d’A. Rey-Goldzinguer, Les contrôleurs civils en Tunisie (1881-1956) (Paris 3, 1998).

Moutonnet Paul, doctorat NR sous la dir. de J. Frémeaux, Les administrateurs de communes mixtes dans l’Algérie coloniale (1876-1940) (Nice, 1994).

Nouschi André, DE sous la dir. de Ch-A. Julien, Enquête sur le niveau de vie des populations constantinoises de la conquête jusqu’en 1919, essai d’histoire économique et sociale (Paris, Lettres, 1959). Paris, PUF, 1961.

Oved Georges, sous la dir. de P. Guillen, La gauche française et le nationalisme marocain (1907-1955) (Grenoble 2, 1972). Publication Paris, L’Harmattan, 1984.

Paye Lucien, DE ès lettres, Enseignement et société musulmane : introduction et évolution de l’enseignement moderne au Maroc (Sorbonne, 1957). Éditée par Mohamed Benchekroun, Rabat, 1992.

Pervillé Guy, IIIe cycle sous la dir. de Ch.-R. Ageron, Les étudiants algériens de l’université française 1880-1962 (Paris 1, 1980). Éditions du CNRS, 1984.

—, HDR, Pour une histoire de la guerre d’Algérie. Vingt ans de recherches et de publications (Paris 1, 1993).

Peyroulou Jean-Pierre, sous la dir. de M.-O. Baruch, Guelma, 8 mai 1945, une subversion européenne (EHESS, 2007). Publié à La Découverte en 2008.

Planche Jean-Louis,IIIecyclesousladir.deC. Coquery-Vidrovitch, Antifascisme et anticolonialisme à Alger à l’époque du FP et Congrès musulman (1934-1939) (Paris 7, 1980).

Rahal Malika, sous la dir. de B. Stora, L’Union démocratique du Manifeste algérien (1946-1956). Histoire d’un parti politique. L’autre nationalisme algérien (INALCO, 2007).

Raouf Hamza, IIIe cycle sous la dir. de J. Droz, Le Parti communiste tunisien, la question nationale et les nationalistes entre 1943 et 1946 (Paris 1, 1983).

Rey-Goldzinguer Annie, sous la dir. de Ch.-A. Julien, Le royaume Arabe. La politique algérienne de Napoléon III 1861-1870 (Sorbonne, 1977). Publiée à Alger, SNED, 1977.

Rivet Daniel, DE sous la dir. de Ch.-R. Ageron, Lyautey et l’institution du protectorat français au Maroc, 1912-1925 (Paris 12, 1985). Publié à Paris, L’Harmattan, 1988.

Sekfali Abderrahim, DE sous la dir. de J.-L. Miège, Les maîtres des écoles primaires de l’enseignement public dans le département de Constantine de 1890 à 1939 (Aix-Marseille 1, 1993).

Siari-Tengour Ouanassa, Les populations rurales des communes mixtes de l’arrondissement de Bône (Annaba), de la fin du xixe siècle à 1914 (Paris 7, 1981).

Simon Jacques, NR sous la dir. d’A. Rey, Messali Hadj : la passion de l’Algérie libre (1898-1954) (Paris 3, 1995).

Sivan Emmanuel, sous la dir. de C. Cahen, Communisme et nationalisme en Algérie, 1920-1962 (Sorbonne, 1965). Publication aux Presses de la FNSP, 1976.

Sraïeb Noureddine, IIIe cycle en lettres, sociologie, La politique tunisienne de l’enseignement depuis l’Indépendance (évolution et problèmes) (Aix, 1970).

—, DE sous la dir. d’A. Miquel, Le collège Sadiki de Tunis, 1875-1956 : enseignement et nationalisme (Paris 3, 1988).

Stora Benjamin, sous la dir. de R. Rémond, Messali Hadj 1878-1974 (EHESS, 1978). Publiée, Paris, Le Sycomore, 1982.

—, sous la dir. de P. Fougeyrollas, sociologie, Sociologie du nationalisme algérien ; approches biographiques et dictionnaire des militants (1926-1954) (Paris 7, 1984). Publication, Dictionnaire biographique des militants du nationalisme algérien, Paris, L’Harmattan, 1985.

—, DE sous la dir. de Ch-R. Ageron, Histoire politique de l’immigration algérienne en France (1922-1962) (Paris 12, 1991). Publiée chez Fayard, Ils venaient d’Algérie, 1991.

Sugiyama Yoshiko, doctorat NR d’histoire sous la dir. de R. Deguilhem, Sur le même banc : Louis Machuel et la rencontre franco-arabe lors du protectorat français (1883-1908) (Aix-Marseille, 2007).

Tamba Saïd, IIIe cycle en sociologie sous la dir. de P. Marthelot, Le Maghreb, la littérature et l’idéologie coloniale de 1870 à la fin de la Première Guerre mondiale (Paris 4, 1975).

—, DE sous la dir. de R. Girardet, Le Maghreb à travers l’idéologie coloniale (1870-1918) (IEP Paris, 1980).

Taraud Christelle, sous la dir. de D. Rivet, La prostitution coloniale ; Algérie, Tunisie, Maroc (1830-1962) (Paris 1, 2003). Publiée chez Payot, Paris, 2003.

Tinthouin Robert, Colonisation et évolution des genres de vie dans la région Ouest d’Oran de 1830 à 1885 (Alger, Lettres, 1945).

Touati Houari, sous la dir. d’A. Nouschi, Économie, société et acculturation : l’Oranie colonisée (1881-1937) (Nice, 1983).

Yacono Xavier, La colonisation des plaines du Chélif et de la Mina, de Lavigerie au confluent de la Mina (Paris, Lettres, 1953). Alger, 1955.

—, Les Bureaux arabes et l’évolution des genres de vie indigènes de l’Ouest du Tell algérois (Paris, Lettres, 1953). Publication Paris, Larose, 1955.

Yagi Viviane, doctorat NR sous la dir. de J. Frémeaux, Le Khalifa Abdullahi, sa vie et sa politique (Montpellier, 1990).

Zrhibi Mohammed, doctorat NR sous la dir. de J. Frémeaux, L’École militaire de Dar el-Beïda (Nice, 1994).

Zouggari Ahmed, IIIe cycle de sociologie sous la dir. de P. Marthelot, Islam et mouvement national (Paris 5, 1977).

Zouzou Abdelhamid, DE sous la dir. de Ch.-R. Ageron, L’évolution politique, économique et sociale de la région de l’Aurès (1837-1939) (Paris 12, 1992).

Décolonisation (6) et guerre d’Algérie (21)

Aït-El-Djoudi Dalila, doctorat NR sous la dir. de J.-C. Jauffret, Image des combattants français vue par l’ALN : 1954-1962 : l’exemple de la wilaya III (Montpellier, 2004).

Amiri Linda, sous la dir. de B. Stora, La fédération de France du FLN (Paris 8, 2007).

Amrane Djamila, DE sous la dir. d’A. Rey, Les femmes algériennes et la guerre de libération nationale en Algérie (1954-1962) (Reims, 1988).Publication, Des femmes dans la guerre d’Algérie, Paris, Karthala, coll. « Les Afriques », 1994.

Ben Achour Afla, doctorat NR en cours sous la dir. de J. Frémeaux, Les Juifs dans la nation tunisienne (1945-1961) (Paris 4).

Bouaziz Mustapha, thèse de IIIe cycle sous la dir. de J.-C. Allain, Le mouvement national marocain de 1912 à 1975, permanences et tentatives de renouvellement (Paris 1, 1987).

Branche Raphaëlle, doctorat NR sous la dir. de J.-F. Sirinelli, La torture dans la guerre d’Algérie (IEP, 2000). Publication chez Gallimard, 2001. —, HDR sous la dir. de S. Audoin-Rouzeau, Hommes et guerre en situation coloniale (EHESS, 2010). Publication à venir sous le titre Le fait guerrier.

Chapeu Sybille, doctorat NR sous la dir. de G. Pervillé, Des chrétiens dans la guerre d’Algérie. La Mission de France (Toulouse, 2002).

Chikh Sliman, doctorat de sciences politiques sous la dir. de J. Leca, La révolution algérienne : projet et action (1954-1962) (Grenoble 2, 1975). Publication, L’Algérie en armes ou le temps des certitudes, Alger, Office des presses universitaires, 1981.

Chominot Marie, doctorat NR sous la dir. B. Stora, La guerre d’images. La photographie pendant la guerre d’Algérie (Paris 8, 2009).

Djebbar Abdelhamid, DE de sciences politiques sous la dir. de J. Leca, Le Parti communiste algérien et la question nationale (Grenoble 2, 1975).

Gadant-Benzine Monique, IIIe cycle sous la dir. de P. Vilar, Contribution à la lecture de El Moujahid, organe central du FLN (1956-1962) (Paris 1, 1977).

—, HDR, sociologie, Parcours d’une intellectuelle en Algérie. Nationalisme et anticolonialisme dans les sciences sociales (Paris 8, 1993). Publiée, Histoire et perspectives méditerranéennes, Paris, L’Harmattan, 1995.

Harbi Mohammed, IIIe cycle sous la dir. de M. Ferro, Les crises du FLN (EHESS, 1977).

—, HDR sous la dir. de J.-M. Vincent, sciences politiques, Sur le nationalisme populiste (Paris 8, 1991).

Jaulin Emmanuel, doctorat NR sous la dir. de J. Frémeaux, La gendarmerie dans la guerre d’Algérie. Dépendance et autonomie au sein des forces armées (Paris 4, 2009).

M’Barek Zaki, IIIe cycle sous la dir. de J.-L. Miège, Les mouvements d’opposition au Maroc (Aix, 1973).

—, DE sous la dir. de J.-L. Miège, Le Maroc de la résistance, de la pénétration pacifique au mouvement de libération nationale (1845-1958) (Aix, 1987).

Maquin Étienne, doctorat d’histoire sous la dir. d’A. Rey-Goldzinguer, Le parti socialiste S.F.I.O. confronté à la guerre d’Algérie (1954-1958) (Reims, 1988).

Mauss-Copeaux Claire, sous la dir. d’A. Rey-Goldzinguer, Images et mémoires d’appelés de la guerre d’Algérie, 1955-1994 (Reims, 1995).

Monneret Jean, sous la dir. de F.-G. Dreyfus, La phase finale de la guerre d’Algérie (Paris 4, 1996). Publiée chez L’Harmattan, 2000.

Nozière André, DE sous la dir. d’A. Nicolaï, Algérie. Les églises chrétiennes d’Algérie. La guerre d’indépendance (Paris 10, 1978). Publication, Algérie : les chrétiens dans la guerre, préface de R. Rémond, Éditions Cana, 1979.

Quéméneur Tramor, sous la dir. B. Stora, Insoumission, refus d’obéissance et désertions de soldats français pendant la guerre d’Algérie (Paris 8, 2007). Publication en 2009, Paris, La Découverte.

Roy Bénédicte, sous la dir. de B. Stora, Histoire du groupe d’Oujda de la guerre d’Algérie à l’indépendance (Paris 8, 2010).

Sambrond Diane, doctorat NR sous la dir. de J. Frémeaux, La politique d’émancipation du gouvernement français à l’égard des femmes musulmanes pendant la guerre d’Algérie (Paris 4, 2005).

Teguia Mohamed, IIIe cycle sous la dir. de M. Rebérioux, L’Algérie en guerre : d’une étude régionale à une contribution à l’histoire de l’intérieur (Paris 8, 1976). Publication, L’Armée de libération nationale en wilaya IV.

Thénault Sylvie, sous la dir. de J.-J. Becker, La justice et les magistrats pendant la guerre d’Algérie (Paris 10, 1998).

Maghreb indépendant (32)

Abbassi Driss, doctorat NR sous la dir. de R. Ilbert, L’écriture de l’histoire en Tunisie de l’indépendance à nos jours : 1956 à 1998 (Aix-Marseille, 2001).

Addi Lahouari (sociologue), DE sous la dir. de L. Valensi, État et pouvoir dans les sociétés du tiers monde : le cas algérien (EHESS, 1987).

Ait Saadi Lydia, doctorat NR sous la dir. de B. Stora, La nation algérienne à travers les manuels scolaires d’histoire algériens (1962-2008) (Paris 8, 2010).

Al Ayadi Mohammed, sous la dir. de M. Arkoun, islamologie, Le modèle social marocain à la lumière du discours scolaire (Paris 1, 1983).

—, DE sous la dir. de R. Gallissot, Religion, État et société dans le Maroc contemporain (Paris 8, 1996).

Alcaraz Emmanuel, doctorat NR en cours sous la dir. de B. Stora, La mémoire de la révolution algérienne de 1962 à nos jours (INALCO).

Aron Henri, IIIe cycle de sociologie sous la dir. de P. Marthelot, Au Maroc : les enseignants français du secondaire au seuil des années 1970 (EPHE, VIe section, 1971).

Ayari Mickaël Béchir (sciences po), sous la dir. de M. Camau, S’engager en régime autoritaire, gauchistes et islamistes dans la Tunisie indépendante(Aix, 2009).

Bettahar Yamina Dhina (sciences po), sous la dir. de J. Leca, De la science coloniale à la science nationale : émergence et insitutionnalisation des savoirs et des communautés scientifiques en Algérie (de 1909 à 1994) (IEP Paris, 1998).

Burgat François (sciences po), sous la dir. de F. d’Arcy, Les villages socialistes de la révolution agraire algérienne : la place du droit dans le changement social (EHESS, 1981).

Cherhabil Hocine (sciences sociales), IIIe cycle sous la dir. de P. Marthelot, Structures agraires et pouvoir politique en Algérie de 1962 à nos jours (EHESS, 1982).

Dirèche Karima, HDR en cours sous la dir. de J. Dakhlia, L’historiographie algérienne depuis 1962 (Aix).

Djadi Mohammed, doctorat NR sous la dir. de J. Frémeaux, L’Algérie et l’unité maghrébine (Nice, 1995).

El Kenz Ali (sociologie), DE sous la dir. de P. Rey, Monographie d’une expérience industrielle en Algérie (Paris 8, 1984).

Étienne Bruno, doctorat de droit sous la dir. de M. Flory, Les Européens et l’indépendance de l’Algérie (Aix, 1965).

Grandguillaume Gilbert, DE (études arabes et islamiques) sous la dir. d’A. Miquel, Relations entre mutations linguistiques et dynamique sociale dans le Maghreb contemporain : étude anthropologique (Paris 3, 1981). Publiée, L’arabisation au Maghreb, Maisonneuve, 1983.

Grimaud Nicole, thèse d’État de sciences politiques sous la dir. de J. Leca, La politique extérieure de l’Algérie, 1962-1978 : essai d’interprétation (IEP de Paris, 1982). Publication, Paris, Karthala, 1984.

Hamoumou Mohand (sociologie), sous la dir. de L. Valensi, Les Français musulmans rapatriés, archéologie d’un silence (Reims, 1989).Et ils sont devenus harkis, Paris, Fayard, 1993.

Labat Séverine (sciences po), sous la dir. de G. Kepel (IEP, 1995), publié sous le titre Les islamistes algériens, entre les urnes et le maquis, Paris, Seuil, 1995.

Lamchichi Abderrahim (sciences po), sous la dir. de J. Chevallier, La contestation islamiste des pouvoirs politiques au Maghreb (Picardie, 1988).

Leveau Rémi (sciences po), sous la dir. de Ch.-A. Julien, Le rôle politique des élites locales dans le Maroc indépendant (Paris 1, 1973).Publication, Le fellah marocain défenseur du trône, Paris, FNSP, 1973.

Maati Mounjib, sous la dir. de R. Huard, L’Istiqlâl, l’UNFP et le pouvoir au Maroc (1955-1965) (Montpellier 3, 1989). Publication, La monarchie marocaine et la lutte pour le pouvoir. De l’indépendance à l’état d’exception, Paris, L’Harmattan, 2000.

—, thèse d’État, Mamadou Dia-Mehdi Ben Barka : Étude comparative de l’évolution politique du Sénégal et du Maroc à travers la vie, l’action et les idées des deux leaders africains : 1945-1965, faculté des lettres et sciences humaines de l’université Cheikh Anta Diop, Dakar, 2005.

Martinez Luis (sciences po) sous la dir. de G. Kepel, La guerre civile en Algérie 1990-1998 (IEP, 1998). Paris, Karthala, 1998.

Mohsen-Finan Khadija (sciences po), sous la dir. de R. Leveau, Fonctions et enjeux du conflit du Sahara Occidental : conflit régional et politiques intérieures (IEP, 1995). Publication, Sahara occidental : les enjeux d’un conflit régional, CNRS, 1997.

Papet-Périn François, doctorat NR en cours sous la dir. de N. Picaudou, La mer d’Alboran ou le contentieux hispano-marocain sur les deux bornes européennes de Ceuta et Melilla (Paris 1).

Qadiry Mustapha, sous la dir. de Ch.-O. Carbonell, L’État national et les Berbères. Le cas du Maroc. Mythe colonial et négation nationale (Montpellier, 1995).

Rollinde Marguerite (sciences po), sous la dir. de M. Harbi, Le mouvement des droits de l’homme au Maroc. De l’engagement national à la lutte pour la citoyenneté (Paris 8, 2002).

Rouadjia Ahmed, sous la dir. de R. Gallissot, La construction des mosquées à Constantine (1962-1984) (Paris 7, 1989). Publication, Les frères et la mosquée. Enquête sur le mouvement islamiste en Algérie, Paris, Karthala, 1990.

Tozy Mohamed (sciences po), thèse d’État sous la dir. de B. Étienne, Champ et contre champ politico-religieux au Maroc (Aix-Marseille 3, 1984). Monarchie et islam politique au Maroc, Paris, Presses de Sciences-Po, 1999.

Vermeren Pierre, sous la dir. de R. Gallissot, La formation des élites marocaines et tunisiennes par l’enseignement supérieur moderne au xxe siècle (Paris 8, 2000). Publication, La formation des élites marocaines et tunisiennes. Des nationalistes aux islamistes, 1920-2000, Paris, La Découverte, coll. « Recherches », 2002.

—, HDR sous la dir. de N. Picaudou, Un effet de souffle de la guerre d’Algérie. Misère de l’historiographie du « Maghreb » post-colonial (1962-2010) (Paris 1, 2010).

© Publications de la Sorbonne, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable