Version classiqueVersion mobile

Art et État sous la IIIe République

 | 
Marie-Claude Genet-Delacroix

Bibliographie

Texte intégral

M. AGULHON, Pénitents et Francs Maçons de l’Ancienne Provence, Essai sur la sociabilité méridionale, Paris (Fayard), 1960.

M. AGULHON, La République au village, Paris (Plon), 1970.

M. AGULHON et A. NOUSCHI, La France de 1914 à 1940, Paris (Nathan), 1971.

M. AGULHON, « Esquisse pour une archéologie de la République », AESC, 1973, p. 5-34.

M. AGULHON, « La sociabilité, la sociologie et l’histoire », L’Arc (n° sur E. Leroy-Ladurie), 65, 1976, p. 76-84.

M. AGULHON, Les Quarante Huitards, Paris-Moulins (Julliard-Gallimard), 1976. M. AGULHON, Le Cercle dans la France bourgeoise, 1810-1848, Paris (Colin),

1977 (Cahier des Annales 36).

M. AGULHON, « La statuomanie et l’histoire », Ethnologie française, 2-3, 1978, p. 145-172.

M. AGULHON, « Propos sur l’allégorie politique », ARSS, 28, juin 1978, p. 27-32.

M. AGULHON, Marianne au Combat, l’Imagerie et la Symbolique Républicaines de 1789 à 1880, Paris (Flammarion), 1979.

M. AGULHON, « Le langage des façades », Centenaire de la reconstruction de l’Hôtel de Ville 1882-1982, Paris 1982, p. 51-56.

M. AGULHON, Marianne au Pouvoir, l’Imagerie et la Symbolique Républicaines de 1880 à 1914, Paris (Flammarion), 1989.

M. AGULHON, L. GIRARD, J.-L. ROBERT, W. SERMAN, et al., Les Maires en France du Consulat à nos jours, Paris (Pub. de la Sorbonne), 1986.

M. L. ALBERTINI, Dujardin-Beaumetz, sous-secrétaire des Beaux-Arts, 1905-1912, Mémoire de maîtrise, Sorbonne Paris I, 1981, sous la dir. de M. AGULHON.

M. L. ALBERTINI, Les politiques d’éducation populaire pour l’art en France 1895- 1914, Thèse de 3e cycle, Sorbonne Paris I, 1983.

J. C. ALLAIN, Joseph Caillaux, le défi victorieux, 1863-1914, Paris (Imprimerie Nationale), 1970.

Ch. AMALVI, Les Héros de l’Histoire de France, Paris (Phot’oeil), 1979.

Ch. AMALVI, « Catalogues historiques et conceptions de l’histoire », Histoire-Historiographie, II, 1982, p. 77-101.

R. D. ANDERSON, Education in France 1848-70, Oxford (OUP), 1975.

P. ANGRAND, Naissance des artistes indépendants, 1884, Paris (Nouvelles Editions Debresse), 1965.

P. ANGRAND, Histoire des musées de province au XIXe siècle, Les Sables d’Olonne, 3 vol., 1984-85.

M. ANTOINE et al., Origine et histoire des cabinets de ministre en France, Genève (Droz), 1975.

R. ARON, « Classe sociale, classe politique, classe dirigeante », Archives Européennes de Sociologie, I, 2, 1960, p. 260-281.

R. ARON, « Catégorie dirigeante ou classe dirigeante ? », RFSP, XV (1), 1965, p. 7- 27.

R. ARON, Dimensions de la conscience historique, Paris (10/18), 1965.

R. ARON, Les étapes de la pensée sociologique, Paris (Gallimard), 1967.

R. ARON, L’opium des intellectuels, Paris (Gallimard), 1968.

R. ARON, « Socialisme et sociologie chez Durkheim et Weber », Commentaire, 32, Hiver 1985-86, p. 1049 sq.

L’Art et l’Etat, Feuilles, 4, Printemps 1983.

P. ASSOULINE, L’homme de l’art : D.H. Kahnweiler, Paris (Balland), 1988.

J. AUBERT et al., Les préfets en France (1800-1940), Genève (Droz), 1978.

E. et R. BADINTER, Condorcet, Paris (Fayard), 1988.

J. BAILLOU, dir., Les Affaires étrangères et le corps diplomatique français, Paris (CNRS), II, 1984.

M. BAKHTINE, Le Marxisme et la Philosophie du Langage, Paris (Minuit), 1977.

M. BARBIER, « Religion et politique chez Benjamin Constant », RFSP, XXXIII (1), fév. 1983, p. 14-40.

R. BARGETON, P. BOUGARD, B. LECLERE, et P. F. PINAUD, Les préfets du 11 ventôse an VIII au 4 septembre 1870, Paris (Arch. Nationales), 1981.

P. BARRAL, Les agrariens français de Méline à Pisani, Paris (Colin), 1968.

P. BARRAL, Les fondateurs de la Troisième République, Paris (Colin), 1968.

R. BARTHES, « Ecrivains et écrivants », in Les Intellectuels (numéro spécial d’) Arguments, XX (4), 1960, p. 41-44.

R. BARTHES, Le degré zéro de l’écriture, Paris (Seuil), 1973.

J. BAUDRILLARD, Le système des objets, Paris (Gallimard), 1968.

J. BAUDRILLARD, Pour une critique de l’économie politique du signe, Paris (Gallimard), 1972.

J. BAUDRILLARD, La société de consommation, ses structures, ses mythes, Paris (Gallimard), 1974.

W. B. BAUMOL, « Unnatural Value or Art Investment, as Flooting Crap Game », American Economic Review, 1986.

St. BAUMONT, Fallières ou la République de province, Paris (Eché), 1988.

E. BEAU de LOMENIE, Les responsabilités des dynasties bourgeoises, Paris (Denoël), 5 vol., 1943-1972.

O. BEAUD, Aux origines du syndicalisme des « cadres » de la fonction publique, le cas des fonctionnaires des ministères (1870-1940), Thèse de 3e Cycle, dactyl., Caen, 1984.

J. BECARUD, « Noblesse et représentation parlementaire, les députés nobles de 1871 à 1958 », RFSP, XXIII, 1973, p. 972-993.

A. BECQ, Genèse de l’esthétique française moderne, de la raison classique à l’imagination créatrice, 1680-1814, 2 vol., Pise (Pacini), 1984.

D. BELL, Contradictions culturelles du capitalisme, Paris (PUF), 1979.

Fr. BERCE, « Arcisse de Caumont et les sociétés savantes », Lieux de Mémoire, II, La Nation, dir. P. NORA, Paris (Gallimard), 1986, p. 533-567.

L. BERGERON, Banquiers, négociants et manufacturiers parisiens du Directoire à l’Empire, Paris-La Haye (EHESS-Mouton), 1978.

L. BERGERON, Les capitalistes en France, 1780-1914, Paris (Gallimard-Julliard), 1978.

M. BERHAUT, Caillebotte. Sa vie, son œuvre, Paris 1977.

P. BERNARD, La fin d’un monde 1914-1928, Paris (Seuil), 1975.

Ph. BESNARD (éd.), Les Durkheimiens, (numéro spécial de la) RFS, XX (1), 1979.

Ch. BETTELHEIM, Choix et efficacité des investissements, Paris-La Haye (Mouton), 1963.

S. BIANCHI, La révolution culturelle de l’An II, Paris (Aubier), 1982.

P.-M. de BIASI, « Systèmes et déviances de la collection d’époque romantique », Romantisme, XXVII, 1980, 77-93.

M. D. BIDDISS, Histoire de la pensée européenne, V, L’Ere des masses, Paris (Le Seuil), 1980.

P. BIRNBAUM, « La conception durkheimienne de l’Etat. L’apolitisme des fonctionnaires », RFS, XVII (2), 1976, p. 247-258.

P. BIRNBAUM, Les sommets de l’Etat. Essai sur l’élite du pouvoir en France, Paris (Le Seuil), 1977.

P. BIRNBAUM, Ch. BARUCQ, M. BELLAICH, A. MARIE, La classe dirigeante française, Paris (PUF), 1978.

J. L. BODIGUEL, Les anciens élèves de l’E.N.A., Paris (PFNSP), 1978.

J. L. BODIGUEL et J. L. QUERMONNE, La haute fonction publique sous la Cinquième République, Paris (PUF), 1983.

L. BODIN et J. TOUCHARD, « Définitions statistiques et problèmes », in Les intellectuels dans la société française contemporaine, (numéro spécial de la) RFSP, IX (4), 1959, p. 835-859.

L. BODIN, Les Intellectuels, Paris (PUF), 1962.

A. BOIME, The Academy and French Painting in the nineteenth Century, Londres (Phaidon), 1971.

A. BOIME, « Les hommes d’affaires et les arts en France au XIXe siècle », ARSS, 28, 1979, p. 57-71.

A. BOIME, « La statue de la liberté ; une icône vide », Le Débat, 44, 1987 (mars-mai), p. 126-143.

Th. B. BOTTOMORE, Elites et sociétés, Paris (Stock), 1967.

F. BON et M. A. BURNIER, Les nouveaux intellectuels, Paris (Ed. Cujas), 1966.

E. et G. BONNEFOUS, Histoire politique de la IIIe République, Paris (PUF), T. III, IV, VI, 1959-1965.

L. BOTLANSKJ, Les cadres, la formation d’un groupe social, Paris (Minuit), 1982.

M. C. BOUCHER, Catalogue des dessins et des peintures de Puvis de Chavannes, Musée du Petit Palais, 1979.

J. P. BOUILLON, « Sociétés d’artistes et Institutions officielles dans la seconde moitié du XIXe siècle », Romantisme, LIV (4), 1986, p. 89-113.

J. P. BOUILLON, dir., La critique d’art en France, 1850-1900, St-Etienne (CIEREC), 1989.

J. P. BOUILLON, éd., La promenade du critique influent. Anthologie de la critique d’art en France, 1850-1900, Paris (Hazan), 1990.

P. BOURDIEU, Un art moyen. Essai sur les usages sociaux de la photographie, Paris, 1965.

P. BOURDIEU, « Eléments d’une théorie sociologique de la perception artistique », Revue Internationale des Sciences Sociales, XX (4), 1968, p. 45-79.

P. BOURDIEU et A. DARBEL, L’amour de l’art, les musées européens et leur public, Paris, 19692.

P. BOURDIEU, « Le marché des biens symboliques », L’année sociologique, 22, 1971, p. 49-126.

P. BOURDIEU, « Genèse et structure du champ religieux », RFS, XII (3), 1971, p. 295-334.

P. BOURDIEU, « Champ intellectuel, champ du pouvoir et habitus de classe », Scolies, I, 1971, p. 7-26.

P. BOURDIEU, « Compétence artistique, disposition esthétique », Les Temps Modernes, 295, 1971, p. 1345-1378.

P. BOURDIEU, Esquisse d’une théorie de la pratique, précédée de trois études d’ethnologie kabyle, Genève (Droz), 1972.

P. BOURDIEU, « L’invention de la vie d’artiste », ARSS, II, 1975, p. 64-94.

P. BOURDIEU, « Les modes de domination », ARSS, II-III, 1976, p. 122-132.

P. BOURDIEU, « La production de la croyance. Contribution à une économie des biens symboliques », ARSS, XIII, 1977, p. 3-44.

P. BOURDIEU, « Questions de politique », ARSS, XVI, 1977, p. 55-89.

P. BOURDIEU, La distinction. Critique sociale du jugement, Paris (Minuit), 1979.

P. BOURDIEU et Y. DELSAUT, « Pour une sociologie de la perception », ARSS, XL, 1981, p. 3-91.

P. BOURDIEU, Homo Academicus, Paris (Minuit), 1984.

J. BOUSQUET-MELON, Louis Barthou et la circonscription d’Oloron, 1889-1914, Paris (Pedone), 1972.

J. BOUVIER, Le Krach de l’Union Générale, Paris (PUF), 1960.

J. BOUVIER, Le Crédit Lyonnais, les années de formation d’une banque de dépôts, Paris (SEVPEN), 2 vol., 1961.

J. BOUVIER, Les deux scandales de Panama, Paris (Julliard), 1964.

J. BOUVIER, Les Rothschild, Paris (Fayard), 1967.

J. BOUVIER, Histoire économique et histoire sociale. Recherches sur le capitalisme contemporain, Genève (Droz), 1968.

F. BRAUDEL et E. LABROUSSE, Histoire Economique et Sociale de la France, Paris (PUF), T. III (vol. 1 et 2) et IV (vol. 1 et 2), 1976-1980.

M. BRUGUIERE et al., Administration et parlement depuis 1815, Genève (Droz), 1982.

G. BURDEAU, L’Etat, Paris (Seuil), 1970.

G. BUSINO, Introduction à l’histoire de la sociologie de Pareto, Genève (Droz), 19682.

G. BUSINO, Pareto, Croce, les socialismes et la sociologie, Genève (Droz), 1983.

(Les) cadres. Places et destins, (numéro spécial de) Sociologie du Travail, IV, 1982.

Y. CANTAREL-BESSON, dir., La naissance du Musée du Louvre, (Publication des archives du Conservatoire du Louvre créé en 1793), Paris (Réunion des Musées nationaux) 1981, 2 vol.

Ch.-O. CARBONELL, Histoire et Historiens en France, Toulouse (Privât), 1973.

Ch.-O. CARBONELL, Guizot homme d’Etat et le mouvement historiographique français au XIXe siècle, Actes du Colloque François Guizot, Société de l’Histoire du Protestantisme Français, Paris, 1976.

Ch.-O. CARBONELL et G. LIVET, Au berceau des Annales. Le milieu strasbourgeois, l’histoire de France au debut du XXe siècle, Toulouse (PIEP), 1983.

B. CARRE, Le pouvoir de l’élite familiale, Paris (PUF), 1978.

C. CARREAU, Mérite et droit d’auteur, Paris (LGDJ), 1981.

J. CASSOU, Panorama des Arts plastiques contemporains, Paris (Gallimard NRF), 1960.

R. CAYROL, J. L. PARODI, C. YSMAL, Le député français, Paris (PFNSP), 1973.

R. CAZELLES, Le duc d’Aumale, prince à dix visages, Paris (Tallandier). 1984.

E. CHADEAU, Les inspecteurs des finances 1871-1919, maîtrise dactyl. Paris X, 1977.

F. CHALIN, « De l’architecture de l’atelier », Feuilles, VII, 1983-1984, p. 31-39.

J. P. CHALINE, « A la recherche de la bourgeoisie rouennaise au XIXe siècle », Les amis de Flaubert, déc. 1969, p. 18-30.

J. P. CHALINE, Les bourgeois de Rouen : une élite urbaine au XIXe siècle, Paris (Presses de la F.N.S.P.), 1982.

R. CHAPUS, Le service public et la puissance publique, Paris (RDP), 1968.

Ch. CHARLE, Les hauts fonctionnaires, Paris (Julliard), 1980.

Ch. CHARLE, « Le recrutement des hauts fonctionnaires en 1901 », AESC, 1980, 2, p. 380-409.

Ch. CHARLE, J. NAGLE, M. RICHARD, et D. WORONOFF, Prosopographie des élites françaises, guide de recherches, Paris (CNRS), 1980.

Ch. CHARLE, « Situation du champ littéraire », Littérature, 44, 1981, p. 8-20.

Ch. CHARLE, « Naissance d’un grand corps, l’inspection des finances à la fin du XIXe siècle », ARSS, 42, 1982, p. 3-18.

Ch. CHARLE, « Le champ universitaire parisien à la fin du XIXe siècle », ARSS, 47-48, 1983, p. 79-89.

Ch. CHARLE et R. FERRE, Le personnel de l’enseignement supérieur en France aux XIXe et XXe siècles, Paris (CNRS), 1985.

Ch. CHARLE, Dictionnaire biographique des professeurs de la Faculté des Lettres de Paris de 1809 à 1908, Paris (CNRS-INRP), I, 1985 et II, 1986.

Ch. CHARLE, Intellectuels et Elites en France (1880-1900), thèse dactyl., Paris 1986.

Ch. CHARLE, Les élites de la République 1880-1900, Paris (Fayard), 1987.

Ch. CHARLE, Naissance des « Intellectuels », 1880-1900, Paris (Éd. Minuit), 1990. Ch. CHARLE, Histoire sociale de la France, Paris (Seuil), 1991.

J. et M. CHARLOT, « Un rassemblement d’intellectuels, la Ligue des Droits de l’Homme », in Les intellectuels dans la société française contemporaine, (numéro spécial de la) RFSP, IX (4), 1959, p. 995-1028.

J. CHASSEGUET-SMIRGEL, Pour une psychanalyse de Part et de la créativité, Paris (PBP), 1971.

J. CHASTENET, La France de Monsieur Fallières, Paris (Fayard), 1949.

J. CHASTENET, Histoire de la IIIe République, Paris (Hachette) : I L’enfance de la IIIe République, 1870-1879, 1952 ; II La République des Républicains, 1879- 1893, 1954 ; III La République triomphante, 1893-1906, 1955 ; IV Jours inquiets et jours sanglants, 1906-1918, 1957).

J. CHATELAIN, Administration et gestion des musées, Paris (Documentation Française), 1987.

J. CHATELAIN, Œuvres d’art et objets de collection en droit français, Paris (Berger-Levrault), 1990.

J. CHATELUS, Peinture et groupes sociaux : les goûts artistiques des marchands et artisans parisiens, 1726-1759, Thèse 3e cycle, dact, Paris X-Nanterre, 1972.

J. CHATELUS, La condition sociale du peintre au XVIIIe siècle, Thèse de doct. d’Etat, dact, Paris I, 1987.

M. Cl. CHAUDONNERET, La figure de la République, le concours de 1848, Paris (RMN), 1987.

M. Cl. CHAUDONNERET, « 1848, La République des Arts », The Oxford Art Journal, X (1), 1987, p. 58-70.

P. CHAUNU, Histoire de la sensibilité française, Paris (Laffont), 1983.

G. CHAUSSINAND-NOGARET, Une histoire des élites, 1700-1848, Paris-La Haye (Mouton), 1975.

J. CHEVALLIER, Le service public, Paris (PUF), 1971.

M. CHIMENES, « Les institutions musicales en France. Repères chronologiques », in in Harmoniques, VI, Musique et institution, Paris (Séguier-IRCAM), 1990, p. 161-183.

M. CHIMENES, « Le budget de la musique sous la IIIe République », in La musique : du théorique au politique, Paris (Aux Amateurs de Livres), 1991, p. 261- 312.

F. CHOAY, L’allégorie du patrimoine, Paris (Seuil), 1992.

Cl. H. CHURCH, Révolution and Red Tape : the French Ministerial Bureaucracy, 1750-1850, Oxford (OUP), 1981.

F. J. CLARK, The Absolute Bourgeois. Artists and Politics in France 1845-1851, Londres (Thames and Hudson), 1973.

T. N. CLARK, Prophets and Patrons. The French University and the emergence of the Social Sciences, Cambridge, Mass. (Harvard UP), 1973.

A. COCHEME, Le Conseil supérieur des tribunaux administratifs et des cours administratives d’appel, Revue française d’Administration Publique, 57, 1991, p. 97-102.

M. COINTET, Histoire culturelle de la France, 1918-1959, Paris (SEDES), 1988.

D. COLAS et al., L’Etat de Droit, Paris (PUF), 1987.

Y. CONRY, « Combat pour l’histoire des sciences : lettre ouverte aux historiens des mentalités », Gaston Bachelard, Colloque de Cerisy, Paris (UGE), 1974, p. 363-406.

(Le) Conseil d’Etat, son histoire à travers les documents d’époque : 1799-1974 (Histoire de l’Administration française), Paris (CNRS), 1974.

(La) Cour des Comptes, (préf. d’A. CHANDERNAGOR et av. -propos de P. MOINOT), Paris (CNRS), 1984.

A. CORBIN, Archaïsme et modernité en Limousin au XIXe siècle, Paris (Rivière), 1975.

A. CORBIN, Le territoire du vide. L’Occident et le désir de rivages, 1750-1840, Paris (Aubier), 1988.

A. CORBIN, Le temps, le désir et l’horreur. Essai sur le XIXe siècle, Paris (Aubier), 1991.

P. CORNUT, Répartition de la fortune privée en France par département et nature des biens au cours du XXe siècle, Paris (A. Colin), 1963.

P. B. CRAPO, « Gustave Courbet and Reform of the Fine Arts under the Government of National Defense : five letters of the artist to Jules Simon », Gazette des Beaux-Arts, 6e pér., CXVIII, oct. 1991, p. 147-160.

M. CRUBELLIER, Histoire culturelle de la France XIX-XXe siècles, Paris (A. Colin), 1974.

D. DAMMAME, Histoire des sciences morales et politiques et de leur enseignement des Lumières au scientisme, Thèse d’Etat dact., 2 vol., Paris I, 1982.

A. DARBEL et D. SCHNAPPER, Morphologie de la haute administration française, Paris-La Haye (Mouton), 2 vol., 1969-1972.

Darwin, Marx et Spencer, (numéro spécial de) Raison Présente, LXVI, 1983.

A. DAUMARD, Maisons de Paris et propriétaires parisiens, 1809-1880, Paris (Cujas), 1960.

A. DAUMARD, La bourgeoisie parisienne de 1815 à 1848, Paris (SEVPEN), 1963.

A. DAUMARD et al., Les fortunes françaises au XIXe siècle, Paris-La Haye (Mouton), 1973.

A. DAUMARD, « La bourgeoisie française au temps des épreuves », in F. BRAUDEL et E. LABROUSSE, Histoire économique et sociale de la France, Paris (PUF), 1980, IV (2), pp.961-906.

A. DAUMARD, Oisiveté et loisirs dans les sociétés occidentales au XIXe siècle, Abbeville (Imp. Paillart), 1983.

A. DAUMARD, « L’histoire sociale comparative et quantitative de l’époque contemporaine », Recherches et Travaux. Bulletin de l’Institut d’Histoire économique et sociale de l’Université Paris I, XIV, 1985, p. 1-49.

A. DAUMARD, Les bourgeois et la bourgeoisie en France, Paris (Aubier), 1987.

F. DE BAECQUE et al., Les directeurs de ministère en France, XIXe-XXe siècles, Genève (Droz), 1976.

R. DEBRAY, Le pouvoir intellectuel en France, Paris (Ramsay), 1979.

R. DEBRAY, Le scribe, Paris (Grasset), 1980.

R. DELORME et Ch. ANDRE, L’Etat et l’économie. Un essai d’explication des dépenses publiques en France, 1870-1980, Paris (Seuil), 1983.

H. DENIS, Valeur et Capitalisme, Paris (Ed. Sociales), 1957.

H. DESBOIS, Le droit d’auteur en France. Propriété littéraire et artistique, Paris (Dalloz), 1978.

A. DESROSIERES, « Eléments pour l’histoire des nomenclatures socioprofessionnelles », in Pour une histoire de la statistique, Paris (Economica/INSEE), I, 1987, p. 155-231.

S. DESWARTE, « Considérations sur l’artiste courtisan et le génie au XVIe siècle », in Actes du colloque sur la condition sociale de l’artiste aux XVIe-XXe siècles, 1985, St-Etienne (CIEREC, Travaux LIII), 1987, p. 13-28.

Cl. DIGEON, La crise allemande de la pensée française, Paris (PUF), 1959.

M. DOGAN, « La stabilité du personnel parlementaire sous la IIIe République », RFS, 1953 (2), p. 319-348.

M. DOGAN, « Les filières de la carrière politique en France », RFS, 1967, p. 441- 467.

B. DORIVAL (dir.), Histoire de l’art : du réalisme à nos jours, T. IV de l’Encyclopédie de la Pléiade, Paris, 1969.

H. DUBIEF, Le déclin de la IIIe République, 1928-1938, Paris (Seuil), 1976.

(Le) Droit de Propriété, (numéro spécial de) Droits. Revue Française de Théorie Juridique, I, 1985.

(Les) Droits de l’Homme, (numéro spécial de) Droits. Revue Française de Théorie Juridique, II, 1986.

J. DUBOIS, Le vocabulaire Politique et Social de 1869 à 1872, Paris (Larousse), 1962.

J. DUBUFFET, Culture et subversion, L’Arc, 35, 1968.

G. DUBY, Histoire de la France, Paris, Larousse 1972, T. III.

O. DUMOULIN, Profession, historien, 1919-1939, un « métier » en crise, thèse 3e cycle EHESS, dact., Paris, 1983.

Y. DURAND, Finance et Mécénat, les fermiers généraux au XVIIIe siècle, Paris (Hachette), 1976.

P. DURAND-BARTHEZ, Histoire des structures du ministère de la Justice, Paris (PUF), 1973.

D. DURET-ROBERT, « L’Art et l’or », Connaissance des Arts, nov. 1970, p. 107- 138.

J. B. DUROSELLE, La France de la Belle Epoque. La France et les Français 1914- 1920, Paris (Ed. Richelieu), 1972.

M. DURUPTY, L’Etat et les Beaux-Arts, thèse dact., Bordeaux, 1964.

G. DU VEAU, Histoire du peuple français, Paris (Nlle. Librairie), IV, 1963.

J. DUVIGNAUD, « L’intervention des intellectuels dans la vie publique », in Les Intellectuels (numéro spécial d’) Arguments, XX (4), 1960, p. 45-48.

Education et Philosophie, (numéro spécial d’) ARSS, 47-48, 1983.

N. ELIAS, La civilisation des Mœurs, Paris (Calman-Levy), 1973.

N. ELIAS, La dynamique de l’Occident, Paris (Calman-Levy), 1975.

J. ELLUL, Les institutions (V : Le XIXe siècle), Paris (PUF), 6e éd., 1969.

S. ELWITT, The Making of the Third Republic, Class and Politics in France, 1868- 1884, Bâton Rouge (Louisiana St. U.P.), 1975.

A. ENCREVE et M. RICHARD, éds., Les protestants dans les débuts de la IIIe République (1871-1885), Paris (Société d’histoire du protestantisme français), 1979.

J. ESTEBE, « La République a-t-elle été gouvernée par le Midi entre 1871 et 1914 ? », Actes du 96e Congrès des Soc. Savantes 1971, Paris 1976, pp. 189-196.

J. ESTEBE, Les ministres de la République, Paris (PFNSP), 1982.

J. L. FABIANI, « Les programmes, les hommes et les œuvres. Professeurs de philosophie en classe et en ville au tournant du siècle », ARSS, 47-48, 1983, p. 3- 20.

J. L. FABIANI, « Enjeux et usages de la « crise » dans la philosophie universitaire en France au tournant du siècle », AESC, 1985 (2), pp.377-409.

J. L. FABIANI, Les philosophes de la République, Paris (Minuit), 1988.

P. FAVRE, « Gabriel Tarde et la science politique », RFS, XXIV (1), 1983, pp.3- 30.

P. FAVRE, « Les sciences de l’Etat entre le déterminisme et le libéralisme, Emile Boutmy (1835-1906) et la création de l’Ecole libre des sciences politiques », RFS, XXII (3), 1981, pp.429-465.

P. FAVRE, « La constitution d’une science du politique, le déplacement des objets et l’irruption de l’histoire réelle’ », RFSP, XXXIII (2), 1983, pp. 181-219.

P. FAVRE, Naissance de la science politique en France, Paris (Fayard), 1989.

R. FAYOLLE, La critique, Paris (Colin), 1978.

J.-Cl. FILLOUX, Durkheim et le socialisme, Genève (Droz), 1977.

A. FLOCON, « Le Philosophe et le graveur », Gaston Bachelard, Colloque de Cerisy, Paris (UGE), 1974, p. 271-278.

L. FONTVIEILLE, « Evolution et croissance de l’Etat français », Cahiers I.S.M.A., XIII, 1976, p. 1657-2149.

B. FOUCART, « L’âge d’or de la peinture religieuse », Le Débat, 10, 1981 (mars), p. 29-47.

B. FOUCART, « Viollet-Le-Duc et la Restauration », in Les lieux de mémoire, Paris (Gallimard), 1986, La nation, II, p. 613-649.

B. FOUCART, Le renouveau de la peinture religieuse en France, Paris (Arthena), 1987.

R. FOX, « Science, the University and the State in 19th century France », in G.L. GEISON, éd., Professions and the French State, 1700-1900, Philadelphie (Penns. U.P.), 1984, p. 66-145.

P. FRANCASTEL, Peinture et Société. Naissance et destruction d’un espace plastique de la Renaissance au Cubisme, Lyon (Audin), 1951.

P. FRANCASTEL, Art et technique, Paris (Editions de Minuit), 1956.

P. FRANCASTEL, « Art et sociologie », Année sociologique, 3e série, 1940-48.

P. FRANCASTEL, Etudes de sociologie de l’art, Paris (Denoël), 1970.

P. FRANCASTEL, La Figure et le lieu, Paris (Gallimard), 1967.

P. FRANCASTEL, La réalité figurative, Paris (Gonthier), 1965.

P. FRANCASTEL, Eléments pour une sémiologie picturale dans les sciences humaines et l’œuvre, Bruxelles (La Connaissance), 1963.

E. FREIDSON, « Les professions artistiques comme défi à l’analyse sociologique », RFS, 1986, p. 431-443.

W. FRIJHOFF, éd., L’offre d’école. The supply of schooling, Paris (Pub. de la Sorbonne-INRP), 1983.

M. FUMAROLI, « L’Age d’or du Mécénat », Commentaires, XXII, 1983, p. 413- 421.

M. FUMAROLI, « Introduction », in R. MOUSNIER et J. MESNARD, éd., L’Age d’or du Mécénat, 1598-1661, Paris (CNRS), 1985.

M. FUMAROLI, L’Etat culturel. Essai sur une religion moderne, Paris, 1990.

F. FURET, J. OZOUF et al., Lire et écrire. L’alphabétisation des Français de Calvin à Jules Ferry, Paris (Minuit), 2 vol., 1977.

J. GARRISSON, L’homme protestant, Paris (Hachette), 1980.

Y. GAUBIAC, La théorie de l’unité de l’art, Thèse dact., Paris II, 2 vol., 1980.

Y.-H. GAUDEMET, Les juristes et la vie politique de la Troisième République, Paris (PUF), 1970.

P. GAUDIBERT, « Le marché de l’art », in Encyclopedia Universalis (Article « Art »), II, 498-503.

D. GAXIE, Le cens caché, inégalités culturelles et ségrégation politique, Paris (Seuil), 1978..

M. Cl. GENET-DELACROIX, « Un Républicain libéral, Jules Wamier, vu à travers sa correspondance avec Jules Simon (1874-1896) », Etudes Champenoises, II, 1976, p. 76-80.

M. Cl. GENET-DELACROIX, « Histoire et analyse des données : à propos de l’étude prosopographique des artistes du Conseil Supérieur des Beaux-Arts 1875-1940 », in H. MILLET, éd., Informatique et Prosopographie, Paris (CNRS), 1985, p. 315- 332.

M. Cl. GENET-DELACROIX, « Esthétique officielle et art national sous la IIIe République », Le Mouvement Social, 131, 1985 (2), p. 105-120.

M. Cl. GENET-DELACROIX, « L’histoire de l’art dans le champ littéraire et son institutionnalisation sous la IIIe République », HMCI (Histoire Moderne et Contemporaine et Informatique), VI, 1985, p. 44-101.

M. Cl. GENET-DELACROIX, « L’enseignement de l’histoire de l’art sous la Troisième République », in Ch. CHARLE et R. FERRE, Le personnel de l’enseignement supérieur en France aux XIXe et XXe siècles, Paris (CNRS), 1985, p. 79-107.

M. Cl. GENET-DELACROIX, « Vies d’artistes : art académique, art officiel, art libre sous la Troisième République », RHMC, 1986 (1), p. 40-73.

M. CL GENET-DELACROIX, « Le statut social de l’artiste professionnel aux XIXe et XXe siècles », in La Condition sociale de l’artiste, St-Etienne (CIEREC, Travaux LUI), 1987, p. 87-104.

M. CL GENET-DELACROIX, « L’écriture sur l’art et le mythe de l’union des arts », Romantisme, LXIX, 1990, p. 15-27.

M. CL GENET-DELACROIX, « L’histoire du travail et le travail de l’histoire : Travail, Nature, Art », Interfaces. Sciences Humaines et Sociales, II, Paris (CRDP), Avril-Mai 1991, p. 35-56.

M. CL GENET-DELACROIX, « Professionnalisation et Institutionnalisation : Artistes et État aux XIXe et XXe siècles », in Sociabilités intellectuelles, sous la direct, de Nicole Racine et Michel Trébitsch, Les cahiers de l’IHTP, n° 20, mars 1992, p. 52-62.

M. CL GENET-DELACROIX, Art et Etat sous la IIIe République, 1870-1940, Thèse de doctorat d’Etat, Paris I, 1989, 6 vol. dactyl.

M. CL GENET-DELACROIX, « Les institutions artistiques françaises pendant la IIIe République : le système des Beaux-Arts (1870-1940) », communication présentée au XIIe Congrès International de Sociologie, Madrid 1990, à paraître.

M. Cl. GENET-DELACROIX, « Art, Histoire et Politique », Sources, n° 26, 1991, p. 25-42.

P. GEORGEL, « Les transformations de la peinture vers 1841, 1855, 1865 », Revue de l’art, 27, 1975.

P. GERBOD, La condition universitaire en France au XIXe siècle, Brive, 1965.

P. GERBOD, Les épurations administratives (XIXe-XXe siècles), Genève (Droz), 1977.

P. GERBOD, L’Europe culturelle et religieuse de 1815 à nos jours, Paris (PUF), 1977.

P. GERBOD, « L’Université et la littérature en France de 1919 à 1939 », RHMC, 1978, p. 129-144.

P. GERBOD, « L’action culturelle de l’Etat au XIXe siècle », RH, 1983, p. 389-401.

L. GIRARD, A. PROST et R. GOSSEZ, Les conseillers généraux en 1870, Paris (PUF), 1967.

L. GIRARD, W. SERMAN, R. GOSSEZ, et E. CADET, La chambre des députés en 1837-1839, Paris (Pub. de la Sorbonne), 1976.

J. J. GOUX, Economie et Symbolisme, Paris (Seuil), 1973.

S. GOYARD-FABRE, « Ravaisson et les historiens », Etudes Philosophiques, 1984 (4), p. 481-495.

E. et J. GRAN-AYMERICH, « La création des Ecoles françaises d’Athènes, Rome et Madrid », in Les débuts des sciences de l’homme, Commentaires, 54, 1992, p. 175-188.

N. GREEN, « All the Flowers of the Field : the State, Liberalism and Art in France under the early Third Republic », The Oxford Art Journal, X (1), 1987, p. 71-84. P. GUILLEN, L’expansion, 1881-1898, Paris (Imprimerie Nationale), 1984.

P. GUIRAL et G. THUILLIER, La vie quotidienne des députés en France de 1871 à 1914, Paris (Hachette), 1980.

F. HASKELL, Patrons and Painters, 1963 (rééd. Icon, New York-Londres, 1971).

F. HASKELL, Rediscoveries in Art, Londres, 1976 (La Norme et le Caprice, Paris (Flammarion), 1986.

F. HASKELL, « L’art et le langage de la politique », Le Débat, 44, 1987 (mars-mai), p. 106-115.

F. HASKELL, « Le peintre et le Musée », Le Débat, 49, 1988 (mars-avril), p. 47-56. F. HASKELL, De l’Art et du goût jadis et naguère, Paris (Gallimard), 1989.

A. HAUSER, Histoire sociale de l’art et de la littérature, Paris (Le Sycomore), 4 vol., 1982.

I. HAVELANGE, Fr. HUGUET et B. LEBEDEFF, sous la dir. de Ph. CAPLAT, Les inspecteurs généraux de l’Instruction Publique, dictionnaire biographique, Paris (CNRS-INRP), 1986.

Histoire de l’administration française, problèmes et méthodes, actes du colloque organisé le 4 mars 1972 par l’IFSA et la IVe section de l’E.P.H.E., Genève (Droz) 1975.

M. HONEGGER, « La condition du musicien dans le monde actuel », in Conférence Internationale des Artistes, Venise (UNESCO), 1952, p. 58-71.

J. HOWORTH et Ph. G. CERNY, Elites in France, Origins, Reproduction and Power, Londres (Frances Pinter), 1981.

G. HUPPERT, Bourgeois et gentilhommes, la réussite sociale en France au XVIe siècle, Paris (Flammarion), 1983.

G.B. de HUSZAR, The Intellectuals. A Controversial Portrait, Londres (G. Allen and Unwin), 1960.

R. HUYGHE, L’art et le monde moderne, Paris, 1969.

R. HUYGHE, Histoire générale de l’art, Paris, 1950.

V. ISAMBERT-JAMATI, « Une réforme des lycées et collèges en 1902 », L’Année sociologique, 1969, p. 9-60.

V. ISAMBERT-JAMATI, Crises de la société, crises de l’enseignement, Paris (PUF), 1970.

V. ISAMBERT-JAMATI et R. SIROTA, « La barrière oui, mais le niveau ? », Cahiers internationaux de sociologie, LXX, 1981 (1), p. 5-34.

Ph. JODIDIO, « Britannia dans la tempête (interview de Julian Thomson, patron de Sotheby’s) », Connaissance des Arts, janvier 1983, p. 72.

H. KAELBLE, Historical Research on Social Mobility, Londres (Croom Helm), 1977.

E. KANTOROWICZ, « La souveraineté de l’artiste. Note sur quelques maximes juridiques et les théories de l’art à la Renaissance », in Mourir pour la patrie, Paris (PUF), 1984, p. 31-57.

V. KARADY, « Normaliens et autres enseignants de la Belle Epoque. Note sur l’origine sociale et la réussite dans une profession intellectuelle », RFS, XIII (1), 1972, p. 35-58.

V. KARADY, « L’expansion universitaire et l’évolution des inégalités devant la carrière d’enseignant au début de la Troisième République », RFS, XIV (4), 1973, p. 443-470.

V. KARADY, « Durkheim, les sciences sociales et l’Université. Bilan d’un demi-échec », RFS, XVII (2), 1976, p. 267-312.

V. KARADY, « Les professeurs de la République. Le marché scolaire, les réformes universitaires et les transformations de la fonction professorale à la fin du XIXe siècle », ARSS, 47-48, 1983, p. 90-112.

V. KARADY, « Lettres et sciences. Effets de structure dans la sélection et la carrière des professeurs de faculté (1810-1914) », in Ch. CHARLE et R. FERRE, Le personnel de l’enseignement supérieur en France aux XIXe et XXe siècles, Paris (CNRS), 1985, p. 29-45.

P. KAUFMANN, Psychanalyse et théorie de la culture, Paris (Denoël), 1974.

M.-C. KESSLER, « Historique du système de formation et de recrutement des hauts fonctionnaires », Revue française d’administration publique, 1, 1977 (1), p. 9-52.

W. R. KEYLOR, Academy and Community. The Foundation of French Historical Profession, Cambridge Mass. (Harvard U.P.), 1975.

S. K. OFMAN, L’enfance de l’art. Une interprétation de l’esthétique freudienne, Paris (Payot), 1970.

G. KUBLER, Formes du temps. Remarques sur l’histoire des choses, Paris (Champ Libre), 1973 (1e. éd. 1962).

R. F. KUISEL, Le capitalisme et l’Etat en France : modernisation et dirigisme en France au XXe siècle, Paris (Gallimard), 1984.

J. LANG, L’Etat et le théâtre, Paris (LGDJ), 1968.

S. LATOUCHE (dir.), Pratique économique et pratique symbolique, Actes du colloque tenu en juin 1974 à Lille, Paris (Anthropos), 1980.

M. LEBOT, « L’analyse et l’image », L’Arc, 78, 1980, p. 65-72.

A. LECHAT, Les professeurs du Collège de France au XIXe siècle, maîtrise dact., Paris IV, 1984.

B. LECOQ, « Les cercles parisiens au début de la IIIe République », RHMC, 1985 (4), p. 591-616.

P. LEGENDRE, Histoire de l’administration du XVIIIe siècle à nos jours, Paris (PUF), 1968.

P. LEGENDRE, L’administration du XVIIIe siècle à nos jours, textes, Paris (PUF), 1969.

P. LEGLISE, Histoire de la politique du cinéma français sous la IIIe République, Paris (LGDJ), 1970.

P. LELIEVRE, Vivant-Denon. Essai sur la Politique artistique du Premier Empire, Angers, 1942.

D. LEMAIRE, Les professeurs de la Faculté des lettres de Paris, 1880-1940, maîtrise dact., Paris III, 1972.

P. LEON, Géographie de la fortune et structures sociales à Lyon au XIXe siècle, Lyon, 1974.

E. G. LEONARD, Les protestants français, Paris (PUF), 1953.

J. LEONARD, La médecine entre les pouvoirs et les savoirs, Paris (Aubier), 1981.

Y. LEQUIN, Histoire des Français, XIXe-XXe siècles, Paris (A. Colin), 3 vol., 1983- 1984.

D. LEROY, Economie des arts du spectacle vivant. Essais sur la relation entre l’économie et l’esthétique, Thèse de doct., Paris I, 1977.

S. A. LETERRIER, « La nation, le pouvoir spirituel au début du XIXe siècle », RH MC, XXXV, 1988, p. 107-122.

J. LETHEVE, La vie quotidienne des artistes au XIXe siècle, Paris (Hachette), 1968.

L. LEVAN-LEMESLE, « La faculté de Droit de Paris et l’introduction de l’économie politique dans son enseignement, 1864-1878 », dans D. N. BAKER et P.J. HARRIGGAN (éds.), The making of Frenchmen. Current Directions in the History of Education in France, 1679-1979, numéro spécial de Historical Reflexions, Réflexions Historiques, 1979, 2-3, p. 328-336.

L. LEVAN-LEMESLE, « La promotion de l’économie politique en France au XIXe siècle jusqu’à son introduction dans les facultés de Droit », RHMC, 1980 (2), p. 270-294.

Cl. LEVI-STRAUSS, « Le métier perdu », Le Débat, 10, 1981 (mars), p. 5-9.

O. LEWANDOWSKI, « Différenciation et mécanisme d’intégration de la classe dirigeante. L’image de l’élite d’après le Who’s who in France », RFS, XV (1), 1974, p. 43-73.

J. LHOMME, La grande bourgeoisie au pouvoir (1830-1880), Paris (PUF), 1960.

Actes du Colloque Emile Littré (7-9 octobre 1981), numéro spécial de la Revue de Synthèse Historique, CIII (2), 1982.

M. LONG, P. WEIL, G. BRAIBANT, Les grands arrêts de la jurisprudence administrative, Paris (Sirey), 6e éd., 1974.

R. LOUREAU, L’analyse institutionnelle, Paris (Minuit), 1970.

J. N. LUC et A. BARBE, Des normaliens. Histoire de l’Ecole Normale Supérieure de Saint-Cloud, Paris (PFNSP), 1982.

P. LUQUET, « Notes sur quelques problèmes posés par la sublimation dans l’art pictural », Revue Française de Psychanalyse, sept.-déc. 1979, p. 901-922.

J. F. LYOTARD, La condition postmoderne, Paris (Minuit), 1979.

J. P. MACHELON, La République contre les libertés ?, Paris (PFNSP), 1976.

N. McWILLIAM, « Limited Révisions : Academie Art History Confronts Academie Art », The Oxford Art Journal, XII (2), 1989, p. 71-86.

M. MAFFESOLI, La conquête du présent. Pour une sociologie de la vie quotidienne, Paris (PUF), 1979.

M. MAFFESOLI, « L’éthique de l’esthétique », Les Cahiers de l’imaginaire, I, 1988, p. 15-24.

H. MAHE, Le marché des antiquités en France, Paris (PUF), 1973.

P. MAINARDI, Art and Politics of the Second Empire. The Universal Expositions of 1855 and 1867, New Haven (Yale UP), 1987.

P. MAINARDI éd., Nineteenth Century French Art Institutions, numéro spécial de Art Journal, XLVIII (1), 1989 (« Editor’s Statement », p. 7-8).

J. MAITRON, Histoire du mouvement anarchiste en France, 1880-1914, Paris (SUDEL), 1951.

R. MANDROU, Des humanistes aux hommes de science, Paris (Seuil), 1973.

P. MANENT, Histoire intellectuelle du libéralisme, Paris (Calmann-Lévy), 1987.

L. MARIN, « La genèse de l’idée de Collections et de leurs différents lieux », Cahiers du Musée National d’Art Moderne, XVII-XVIII, 1986, p. 16-17.

Fr. MARNAT A, Les loyers des bourgeois de Paris, 1860-1958, Paris (A. Colin), 1961.

X. MARTIN, « Nature humaine et code Napoléon », Droits, 2, 1985, p. 117-128

Ch. MARTINET, « Le concours » et « La souscription », in Catalogue de l’exposition : La sculpture française au XIXe siècle, Paris (RMN), 1986, p. 218-30 et 231-9.

G. MATORE, La méthode en lexicologie, Paris (Didier), 1953.

G. MATORE, Le vocabulaire et la Société sous Louis-Philippe, 2e éd., Genève (Droz), 1967.

F. MAYEUR, L’enseignement secondaire des jeunes filles, Paris (PFNSP), 1974, 2 vol.

F. MAYEUR, Histoire générale de l’enseignement et de l’éducation en France, III, sous la dir. de L. H. PARIAS, Paris (Nouvelle Librairie de France), 1981, p. 510- 569.

J. M. MAYEUR, « La France bourgeoise devient laïque et républicaine », in T.V de L’histoire du peuple français, Paris (Nouvelle Librairie de France), 1964.

J. M. MAYEUR, Les débuts de la IIIe République, 1871-1898, Paris (Seuil), 1973.

J. M. MAYEUR, La vie politique sous la IIIe République, 1870-1940, Paris (Seuil), 1984.

J. M. MAYEUR, La séparation des Eglises et de l’Etat, Paris (Ed. Ouvrières), 1991.

H. MERCILLON et P. GREGORY, « Le marché parisien de l’art, les ventes publiques : bilan comparatif », Commentaire, X, 1980, p. 309-315.

A. H. MESNARD, L’action culturelle des Pouvoirs publics, Paris (LGDJ), 1969.

A. H. MESNARD, La politique culturelle de l’Etat, Paris (PUF), 1969.

A. H. MESNARD, Droit et politique de la culture, Paris (PUF), 1990.

J. MEYNAUD, Les groupes de pression en France, Paris (A. Colin), 1958.

Ch. A. MICHALET, Les placements des épargnants français de 1815 à nos jours, Paris (PUF), 1968.

M. B. MILLER, The Bon Marché, Bourgeois Culture and the Department Store, 1869-1920, Princeton (Princeton U.P.), 1981.

Ch. W. MILLS, L’élite du pouvoir, Paris (Maspéro), 1957.

A. MITCHELL, The German Influence in France after 1870 : ther Formation of the French Republic, Chapel Hill (Univ. of North Carolina P.), 1979.

G. MONNIER, Histoire critique de l’architecture en France, 1918-1950, Paris (Coll. Histoire des Arts), 1990.

G. MONNIER, Des Beaux-Arts aux arts plastiques, Besançon (La Manufacture), 1991.

E. MORIN, « Intellectuels, critiques du mythe et mythe de la critique », in Les Intellectuels (numéro spécial d’) Arguments, XX (4), 1960, p. 35-40.

S. MOSCOVICI, Essai sur l’histoire humaine de la nature, Paris (Flammarion), 1977.

S. MOSCOVICI, L’âge des foules, Paris (Fayard), 1981.

R. MOULIN, Le marché de la peinture en France, Paris (Minuit), 1967.

R. MOULIN, « Champ artistique et société industrielle capitaliste », in Mélanges en l’honneur de Raymond Aron, II, Paris, 1971, p. 183-205.

R. MOULIN, « Les intermittences économiques de l’art », Traverses, III, 1976, p. 64-78.

R. MOULIN, « Les bourgeois amis des arts », RIS, XVII, 1976 (3), p. 383-422.

R. MOULIN, « Genèse de la rareté artistique », Ethnologie française, 2-3, 1978, p. 241-258.

R. MOULIN, « De l’artisan au professionnel : l’artiste », Sociologie du travail, 1983 (4), p. 388-403.

R. MOULIN, J.-Cl. PASSERON, D. PASQUIER, F. PORTO-VASQUEZ, Les artistes. Essai de morphologie sociale, Paris (Documentation Française), 1985.

R. MOULIN, Création et marché de l’art, Annexes aux Mélanges de la Casa de Velasquez, Madrid, 1986, p. 31-39.

R. MOULIN, Le marché et le musée, RFS, XXVII, 1986, p. 369-395.

R. MOUSNIER et J. MESNARD, éd., L’Age d’or du Mécénat, 1598-1661, Paris (CNRS), 1985.

Fr. MUEL-DREYFUS, Le métier d’éducateur, Paris (Minuit), 1983.

Cl. NICOLET, L’idée républicaine en France, essai d’histoire critique, Paris (Gallimard), 1982.

J. T. NORDMANN, La France radicale, Paris (Gallimard, Coll. Archives), 1977.

J. T. NORDMANN, « La République de Gambetta », Commentaire, 21, 1983, p. 181 – 185.

J. OLLE-LAPRUNE, La stabilité des ministres sous la IIIe République, Paris (LGDJ), 1962.

P. OR Y, « La politique culturelle du gouvernement Blum », Léon Blum, colloque organisé au Palais du Luxembourg, le 8-9 mars 1975. Actes, dactyl., Paris, 1975.

P. ORY et J. F. SIRINELLI, Les intellectuels en France de l’affaire Dreyfus à nos jours, Paris (A. Colin), 1986.

P. ORY, La politique culturelle du Front Populaire, Thèse dactyl., 4 vol., Paris X, 1990.

Th. R. OSBORNE, A Grande Ecole for the Grands Corps, the Recruitment and Training of the French Administrative Elite in the XIXth century, New York (Columbia U.P.), 1983.

G. PALMADE, Capitalisme et capitalistes français au XIXe siècle, Paris (A. Colin), 1961.

M. PARIA, Le tableau de peintre contemporain comme valeur de placement, Paris (LGDJ), 1961.

J. Cl. PASSERON, « L’inflation des diplômes », RFS, XXIII (4), 1982, p. 551-584.

M. PERROT, Le mode de vie des familles bourgeoises, 1873-1953, Paris (A. Colin), 1961.

F. PERROUX, Le capitalisme, Paris (PUF), 1948.

A. PETIT, « Comte et Littré : les débats autour de la sociologie positiviste », in Les débuts des sciences de l’homme, Commentaires, 54, 1992, p. 15-38.

A. PINGEOT, dir., Catalogue de l’exposition : La sculpture française au XIXe siècle, Paris (RMN), 1986.

A. PINGEOT, « Le décor sculpté du Panthéon sous le IId Empire et la IIIe République », in Le Panthéon symbole des Révolutions, Paris (Picard), 1989, p. 259-269.

A. PLESSIS, De la fête impériale au Mur des Fédérés, 1852-1871, Paris (Seuil), 1973.

M. PODRO, The critical historians of Art, Newhaven-Londres (Yale University Press), 1982.

K. POMIAN, L’heure des Annales, dans Les Lieux de Mémoire, La Nation, T. II, Gallimard, 1986, p. 377-429.

K. POMIAN, Collectionneurs, amateurs et curieux, Paris (Gallimard), 1988.

K. POMIAN, « Musée archéologique : art, nature, histoire », Le Débat, 49, 1988 (mars-avril), p. 57-68.

K. POMIAN, « Musée, nation, musée national », Le Débat, 65, 1991 (mai-juin), p. 166-175.

E. POMMIER, « Naissance des musées de province », Lieux de Mémoire, II, La Nation, dir. P. NORA, Paris (Gallimard), 1986, p. 451-495.

E. POMMIER, « Prolifération du musée », Le Débat, 65, 1991 (mai-juin), p. 144- 149.

E. POMMIER, L’art de la liberté, Paris, Gallimard, 1991.

Les Positivismes, n° spécial de Romantisme, 21-22, 1978.

R. POUILLART, Le romantisme, III, c. 1869-1896, Paris (Arthaud), 1968.

D. POULOT, « Augustin Lenoir et le musée des monuments français », Lieux de Mémoire, II, La Nation, dir. P. NORA, Paris (Gallimard), 1986, p. 451-495.

D. POULOT, « Le musée entre l’histoire et ses légendes », Le Débat, 49, 1988 (mars-avril), p. 69-83.

V. PREST, Antonin Proust ministre des arts, Mémoire de maîtrise, Paris X-Nanterre, 1983-84, sous la dir. de Bruno FOUCART.

A. PROST, Histoire de l’enseignement en France (1800-1967), Paris (Colin), 1967.

A. PROST, Les Anciens Combattants et la société française, 1914-1939, Paris (PFNSP), 1977.

Ph. RAYNAUD, Droit naturel et souveraineté nationale dans la pensée juridique française, Commentaire, 22, 1983, p. 384-393.

M. REBERIOUX, « Avant-garde esthétique et avant-garde politique : le socialisme français entre 1890 et 1914 », in Esthétique et Marxisme, Paris (U.G.E.), 1974, p. 21-39.

M. REBERIOUX, La République radicale ? 1898-1914, Paris (Seuil), 1975.

M. REBERIOUX, « Léon Blum et la production culturelle », Léon Blum, colloque organisé au Palais du Luxembourg, le 8-9 mars 1975. Actes, dactyl., Paris, 1975.

M. REBERIOUX (dir.), Le Mouvement social, n° 131, avril-juin 1985 (l’Exposition plastique au XIXe siècle, regards d’aujourd’hui).

P. RECHT, Le droit d’auteur, une nouvelle forme de propriété. Histoire et Théorie, Paris (LGDJ), 1969.

P. RECHT et C. CARREAU, Mérite et droit d’auteur, Paris (LGDJ), 1981.

A. L. REES et F. BORZELLO (éds.), The New Art History, Londres (Camden Press), 1986.

G. REITLINGER, The Economics of Taste, Londres, 1961.

R. REMOND, « Les intellectuels et la politique », in Les intellectuels dans la société française contemporaine, (numéro spécial de la) RFSP, IX (4), 1959, p. 860-880.

R. REMOND, La droite en France, Paris (Aubier), 1963.

R. REMOND, A. COUTROT, I. BOUSSARD, Quarante ans de cabinets ministériels, Paris (PFNSP), 1982.

R. REMOND et J. F. SIRINELLI, Notre Siècle (1915-1988), Paris (Fayard), 1988.

O. REVAULT D’ALLONNES, La création artistique et les promesses de la liberté, Paris, KJincksieck, 1973.

A. REVERDY, L’école de Barbizon, Paris (Mouton), 1973.

M. RHEIMS, Les collectionneurs, Paris (Ramsay), 1981.

St. RIALS, Administration et organisation, de l’organisation de la bataille à la bataille de l’organisation, 1910-1930, Paris (Beauchesne), 1977.

Th. RICARD, Le Conseil supérieur de la Magistrature, Paris (PUF), 1990.

J. RIGAUD, « Débat sur la situation française », in Les superstructures des administrations françaises, Paris (Cujas), 1973.

J. RIGAUD et X. DELCROS, Les institutions administratives françaises, Paris (PFNSP-Dalloz), 1986.

J. P. RIOUX, Nationalisme et conservatisme : la Ligue de la Patrie française, Paris (Beauchesne), 1977.

J. P. RIOUX, « Les élites en France au XXe siècle, remarques historiographiques », in Le Elite in Francia e in Italia negli anni quaranta, Mélanges de l’Ecole Française de Rome, XCV, 1983 (2), p. 13-27.

J. P. RIOUX, Chronique d’une fin de siècle, Paris (Seuil), 1991.

F. ROBICHON, Les carnets d’E. Detaillé, maîtrise dactyl. (B. FOUCART dir.), Paris X, 1979.

R. ROBIN, Histoire et Linguistique, Paris (Colin), 1973.

D. ROCHE, Le siècle des Lumières en province, Paris-La Haye (Mouton), 2 vol., 1978.

D. ROCHE, « L’intellectuel au travail », AESC, 1982, p. 465-480.

J. ROHR, Victor Duruy, ministre de Napoléon III, essai sur la politique de l’Instruction Publique au temps de l’Empire libéral, Paris (R. Pichon et R. Durand-Auzias), 1967.

J. M. ROOS, Art and Politic in the Third Republic : Rodin, Hugo and the Panthéon, New York (Columbia), 1981.

J. M. ROOS, Rodin’s Monument to Victor Hugo : Art and Politics in the Third Republic, The Art Bulletin, déc. 1986, p. 632-353.

P. ROSANVALLON, Le capitalisme utopique, Paris (Seuil), 1979.

P. ROSANVALLON, Le moment Guizot, Paris (Flammarion), 1985.

P. ROSANVALLON, L’Etat en France de 1789 à nos jous, Paris (Seuil), 1990.

M. ROUSSELET, Histoire de la magistrature, Paris (Plon), 2 vol., 1957.

J.-P. ROYER, R. MARTINAGE et P. LECOCQ, Juges et notables au XIXe siècle, Paris (PUF), 1982.

M. RUBY, La vie et l’œuvre de Jean Zay, Paris (Gédalge), 1969.

O. RUDELLE, Aux origines de l’instabilité constitutionnelle de la France républicaine : la République absolue, 1870-1889, Paris (Presses de la Sorbonne), 1982.

R.-H. RUSH, La peinture valeur de placement, Paris (Ed. du Tambourinaire), 1966.

M. de SAINT-MARTIN, Les fonctions sociales de l’enseignement supérieur, Paris-La Haye (Mouton), 1971.

P. SANSOT, Les formes sensibles de la vie sociale, Paris (PUF), 1986.

J. P. SARTRE, Plaidoyer pour les intellectuels, Paris (Gallimard), 1965.

M. SCHAETTEL, Bachelard et les arts plastiques, Gaston Bachelard, Colloque de Cerisy, Paris (Union générale d’Editions), 1974, p. 263-270.

D. SCHNAPPER et A. DARBEL, Le système administratif Morphologie de la haute Administration française, Paris (Mouton), 1972.

C. SCHORSKE, « Conflit de générations et changement culturel, réflexions sur le cas de Vienne », ARSS, XXVI-XXVII, 1979, p. 109-116.

H. SEGAL, « Psychanalyse et esthétique », Revue Française de Psychanalyse, sept.– déc. 1979 (Des Sublimations P), p. 875-900.

M. SEUPHOR, Le commerce de l’art, Paris (Desclée de Brouwer), 1966.

D. L. SILVERMAN, Art nouveau in Fin-de-siècle France. Politics, Psychology and Style, Berkeley (U. of California P.), 1989.

J. F. SIRINELLI, Normaliens et khâgneux d’une guerre à l’autre, histoire politique d’une génération intellectuelle, Thèse d’Etat Paris X, 1985.

J. F. SIRINELLI, Génération intellectuelle, khâgneux et normaliens dans l’entredeux-guerres, Paris (Fayard), 1988.

J. SIWEK-POYDESSEAU, Le corps préfectoral sous la Troisième et la Quatrième République, Paris (A. Colin), 1969.

J. SIWEK-POYDESSEAU, Le personnel de direction des ministères, cabinets ministériels et directeurs d’administration centrale, Paris (A. Colin), 1969.

J. C. SLOANE, French Painting Artists, Critics and Tradition from 1848 to 1870, Princeton, 1973.

H. L. SMITH, The economie laws of art production, Londres, 1924.

R. J. SMITH, The Ecole Normale supérieure and the 3rd Republic, Albany (State University of New-York Press), 1982.

P. SORLIN, Waldeck-Rousseau, Paris (A. Colin), 1966.

P. SORLIN, La Société française, Paris (Arthaud) 1971.

J. STAROBINSKY, L’invention de la liberté ; 1700-1789, Genève (Skira), 1964.

E. N. SULEIMAN, Les élites en France, grands corps et grandes écoles, Paris (Seuil), 1979.

L. THEIS, « Guizot et les institutions de mémoire », in P. NORA, éd., Les lieux de mémoire, Paris (Gallimard), II, 2, 1986, p. 569-592.

M. THIBERT, Le rôle social de Part d’après les Saint-Simoniens, Paris (M. Rivière), s.d.

G. THUILLIER, Témoins de l’administration, Paris (Berger-Levrault), 1967.

G. THUILLIER et V. WRIGHT, « Note sur les sources de l’histoire du corps préfectoral (1800-1880) », RH, 1975, p. 441-455.

G. THUILLIER, La vie quotidienne dans les ministères au XIXe siècle, Paris (Hachette), 1976.

G. THUILLIER et J. TULARD, « L’histoire de l’administration au XIXe siècle depuis dix ans, bilan et perspectives », RH, 1977, p. 441-455.

G. THUILLIER, Bureaucratie et bureaucrates en France au XIXe siècle, Genève (Droz), 1980.

G. THUILLIER, L’E.N.A. avant l’E.N.A., Paris (PUF), 1983.

G. THUILLIER, « L’administration française et son histoire », Le Mouvement Social, 157, oct.-déc. 1991, p. 71-83.

A. TOURAINE, « Une sociologie sans société », RFS, XXII, 1981, p. 3-13.

A.-J. TUDESQ, Les grands notables en France (1840-1849), étude historique d’une psychologie sociale, Bordeaux (Delmas) et Paris (PUF), 2 vol., 1964.

A.-J. TUDESQ, Les conseillers généraux au temps de Guizot, Paris (Colin), 1967.

J. UNTERMAIER, « La qualification des biens culturels en droit français », in Y. JEGOUZO, Droit du patrimoine culturel immobilier, Paris (Economica), 1986.

P. VAISSE, « La querelle de la Tapisserie au début de la IIIe République », Revue de l’art, 22, 1973, p. 66-100.

P. VAISSE, « Le Conseil supérieur de Perfectionnement des Manufactures nationales sous la IIIe République », Bulletin de la société de l’Histoire de l’art français, 1975, p. 153-171.

P. VAISSE, « Thomas Couture ou le bourgeois malgré lui », Romantisme, XVII-XVIII, 1977, p. 103-122.

P. VAISSE, La Troisième République et les Peintres. Recherches sur les rapports des pouvoirs publics et la peinture, de 1880 à 1914, Université Paris IV, 1980.

P. VAISSE, « Les raisons d’un retour : retrouvailles ou rupture ? », Le Débat, 10, 1981 (mars), p. 29-47.

P. VAISSE, « Annexe sur l’image du marchand de tableaux pendant le XIXe siècle », Romantisme, XL, 1983, p. 77-83.

P. VAISSE, « Considérations sur la Seconde République et les Beaux-Arts », Bulletin de la société d’Histoire de la Révolution de 1848 et des Révolutions du XIXe siècle, 1985, p. 59-76.

P. VAISSE, « L’esthétique XIXe siècle : de la légende aux hypothèses », Le Débat, 44, 1987 (mars-mai), p. 90-105.

P. VAISSE, « La peinture monumentale au Panthéon sous la IIIe République », in Le Panthéon symbole des Révolutions, Paris (Picard), 1989, p. 252-258.

Th. VEBLEN, Théorie de la classe de loisir, Paris (Gallimard), 1970.

J. VERDES-LEROUX, Au service du parti. Le parti communiste, les intellectuels et la culture (1944-1956), Paris (Fayard-Minuit), 1983.

A. VERGER, « L’art d’estimer l’art. Comment classer l’incomparable », ARSS, LXVI-LXVII, 1987, p. 105-121.

Ph. VERGNAUD, Les contrats conclus entre peintres et marchands de tableaux, Bordeaux, 1958.

M. VESSILIER-RESSI, Le métier d’auteur, Paris (Dunod), 1982.

P. VEYNE, Comment on écrit l’histoire, Paris (Le Seuil), 1970.

P. VILAR, « Histoire marxiste, histoire en construction », in Faire de l’histoire, I, Paris (Gallimard), 1974, p. 169-209.

P. VILAR, « Réflexions sur les fondements des structures nationales », La Pensée, janvier-février 1981, p. 46-64.

C. VILBOIS, Du domaine public payant en matière de droit d’auteur. Théorie, pratique et législation comparée, Paris (Sirey), 1929.

J. VILLON, « La condition sociale du peintre », in Conférence Internationale des Artistes, Venise (UNESCO), 1954, p. 58-71.

M. VIRALLY, La pensée juridique, Paris (LGDJ), 1960.

M. VOVELLE, « Y-a-t-il un inconscient collectif ? », La Pensée, juin 1979, 205, p. 125-136.

P. WACHSMANN, « Nationalisme et volontarisme dans la Déclaration des Droits de l’Homme de 1789 », Droits, II, 1985, p. 13-22.

H. WAGENFUHR, L’art valeur de placement, Paris (B. Chastel), 1967.

P. O. WALZER, Le XXe siècle (1896-1920), Paris (Arthaud), 1975.

J. WARNOD, La Ruche et Montparnasse, Genève-Paris (Weber), 1978, p. 25-31.

M. WEBER, Le savant et le politique, Paris (Plon), 1969.

P. WEIL, Le droit administratif, Paris (PUF), 9e éd. 1981.

G. WEISZ, The Emergence of Modem Universities in France, 1863-1914, Princeton (Princeton U.P.), 1983.

C. et H. WHITE, Canvases and careers. Institutional changes in French Painting World, New-York, 1965 (Les carrières des peintres au XIXe siècle, du système académique au marché des impressionnistes, Paris, 1991).

L. WHITELEY, « Art et commerce de l’art avant l’époque impressionniste », Romantisme, XL, 1983, p. 65-76.

Cl. WILLARD, Le mouvement socialiste en France, 1893-1905, les guesdistes, Paris (Ed. Sociales), 1965.

R. WILLIAMS, Culture and Society, 1780-1950, Londres, 1958.

M. WINOCK, « Les intellectuels dans le siècle », Vingtième siècle-Revue d’Histoire, II, avr. 1984, p. 3-14.

M. WINOCK, « L’âge d’or des intellectuels », L’Histoire, 83, 1985, p. 20-34.

V. WRIGHT, Le Conseil d’Etat sous le Second Empire, Paris (A. Colin), 1972.

V. WRIGHT, « L’épuration du Conseil d’Etat en juillet 1879 », RHMC, 1972, p. 619-653.

V. WRIGHT, « L’E.N.A. de 1848-49, un échec révélateur », RH, 1973, p. 21-42.

V. WRIGHT et B. LECLERE, Les préfets du Second Empire, Paris (A. Colin), 1973.

V. WRIGHT, « Les préfets du gouvernement de Défense Nationale, septembre 1870-février 1871 », Bulletin de la Société d’Histoire Moderne, 1975, 11-12, p. 11- 24.

B. ZARCA, « Identité du métier et identité artisanale », RFS, XXIX, 1988, p. 247- 273.

Th. ZELDIN, The Political System of Napoléon III, Londres (Macmillan), 1958.

Th. ZELDIN, Histoire des passions françaises, Paris (Ed. Recherches), 1978, 4 volumes.

V. ZOLOWSKI, La fonction sociale du temps et de l’espace, Paris (Marcel Rivière), 1947.

© Éditions de la Sorbonne, 1992

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search