Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La vérité

Vérité et crédibilité : construire la vérité dans le système de communication de l’Occident (XIIIe-XVIIe siècle)

Ce deuxième volume de la collection Le Pouvoir symbolique en Occident (1300-1640), publiée conjointement par les Publications de la Sorbonne et l’École française de Rome, contient les actes du troisième colloque international du cycle Les vecteurs de lidéel qui a été organisé à Rome en 2012 avec la collaboration de l’École française de Rome dans le cadre du programme SAS (Signs and States), un advanced program du European Research Council.

...
Lire la suite

Note de l’éditeur

Signs and States, programme financé par l’ERC (European Research Council), a pour but d’explorer la sémiologie de l’État du xiiie siècle au milieu du xviie siècle. Textes, performances, images, liturgies, sons et musiques, architectures, structures spatiales, tout ce qui contribue à la communication des sociétés politiques, tout ce qu’exprime l’idéel des individus et leur imaginaire, est ici passé au crible dans trois séries de rencontres dont les actes ont été rassemblés dans une collection, Le pouvoir symbolique en Occident (1300-1640).

Ces volumes, adoptant une perspective pluridisciplinaire et comparative dans une visée de long terme, combinent études de cas, analyses conceptuelles et réflexions plus théoriques. Et les réponses à ce questionnaire, issu d’une réflexion sur une histoire culturelle poursuivie sur plus de cinq siècles, remettent en cause une histoire de l’Occident latin où l’on opposerait Église et État : la mutation culturelle engendrée par la réforme grégorienne qui, tout en assurant d’abord le triomphe de la papauté, a donné à l’État moderne les moyens d’assurer sa propre légitimité en créant les conditions d’une révolution du système de communication. Elle engendre un partage du pouvoir symbolique et des processus de légitimation avec l’État : la capacité de ce dernier à se légitimer par le consentement de la société politique en dehors de la contingence religieuse est une spécificité de l’Occident latin, clé de l’essor des États modernes européens.

  • Éditeur : Éditions de la Sorbonne, École française de Rome
  • Collection : Histoire ancienne et médiévale | 128
  • Lieu d’édition : Paris-Rome
  • Année d’édition : 2015
  • Publication sur OpenEdition Books : 22 juin 2017
  • EAN (Édition imprimée) : 9782859447939
  • EAN électronique : 9791035100322
  • DOI : 10.4000/books.psorbonne.6629
  • Nombre de pages : 612 p.
Jean-Philippe Genet
Avant-propos

Partie 1. La place de la vérité dans la philosophie et la théologie

Catherine König-Pralong
L’empire de la doctrine

Théologie versus sens commun

Laurent Cesalli
Vérifacteurs ou signifiés propositionnels ?

Forces et faiblesses des théories réalistes de la vérité (xiiie-xive siècles)

Partie 2. La vérité du langage

Nathalie Szczech
Diffuser le pur Évangile

Défense et communication de la vérité chez les réformateurs français du premier xvie siècle

Partie 3. La vérité de l’artiste

Étienne Anheim
La vérité de la représentation

L’art italien et ses récits à la fin du Moyen Âge

Stefano Lorenzetti
«Senza l’udito non si può ridurre in prova»

La costruzione della «verità» tra prescrizione e percezione nella musica del Rinascimento

Gervase Rosser
True Icons?

The Power of Supernatural Images in Late Medieval and Early Modern Italy

Partie 5. La vérité dans la communication politique

Gilles Lecuppre
Une vérité bonne à dire, mais difficile à entendre

Deux œuvres de George Chastelain (vers 1457-1461)

Olivier Spina
Into the commen people thynges sooner enter by the eies, then by the eares

Théâtre, acteurs et vérité religieuse dans le théâtre Tudor

© Éditions de la Sorbonne, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

LCDPUleslibraires.fr