Version classiqueVersion mobile

Transiger

 | 
Julie Claustre

Deuxième partie. Rituels, chaînes de transactions et liens transactionnels

Transactions d’artisans et d’ouvriers lucquois à la fin du xive siècle

Diane Chamboduc de Saint Pulgent

Résumé

Les très riches archives notariées lucquoises de la fin du xive siècle nous livrent de précieux documents sur les transactions des tisserands et autres artisans textiles. Les actes étudiés, portant sur des transferts de métiers à tisser et sur des achats de tissus, reflètent aussi bien les relations sociales inégalitaires qui caractérisent la société lucquoise à la fin du Moyen Âge que la domination marchande sur le monde productif urbain. Bien loin de n’illustrer que des transferts d’objets, les transactions des ouvriers lucquois se révèlent en effet également un observatoire remarquable de leurs relations de travail.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’intérêt de l’anthropologie et de l’ethnographie pour les transactions n’est pas nouveau, cet intérêt portant aussi bien sur les formes que ces dernières peuvent prendre que sur les relations qui les sous-tendent1. Au cœur des travaux les plus célèbres sur cette question, nous trouvons le problème de la distinction entre trois formes principales de transactions : le don, l’échange marchand et l’échange non marchand. Sans prétendre présenter ici autre chose qu’une image très schématique de ces débats fondamentaux, nous pouvons dire que deux visions se font face : d’une part, ceux, sans doute les plus nombreux, qui, autour de Mauss, adoptent une définition que l’on pourrait dire utilitariste ou fonctionnaliste des transactions. La nature de ces dernières dépendrait des finalités que leurs acteurs leur donnent : du côté du don, auquel est assimilé l’échange non marchand, des transactions dans lesquelles l’emporteraient les relations sociales qui les sous-tendent (donc la volonté de re...

Auteur

Diane Chamboduc de Saint Pulgent, ancienne élève de l’École normale supérieure, agrégée d’histoire, est en train d’achever un doctorat d’histoire médiévale, sous la direction de Élisabeth Crouzet-Pavan à l’université Paris Sorbonne, sur les milieux populaires lucquois à la fin du xive siècle. Membre associée au Centre Roland-Mousnier (UMR 8596), elle a notamment publié : « Relations de crédit et relations de travail. Le face-à-face entre marchands et artisans à Lucques à la fin du Moyen Âge », dans C. Becchia, M. Chaigne-Legouy et L. Tabart (dir), Ambedeus. Une forme de la relation à l’autre au Moyen Âge, Paris, PUPS, 2016, p. 107-120 ; « Le serment. Un instrument au service de la reconstruction politique de Lucques à la fin du xive siècle », Histoire urbaine, 39, 2014, p. 27-41 et « Le réemploi en politique. Usages de l’histoire et écriture de la liberté à Lucques à la fin du xive siècle », dans É. Crouzet-Pavan, A. Tallon, C. Callard (dir.), La politique de l’histoire en Italie, Paris, PUPS, 2014, p. 133-156.

© Éditions de la Sorbonne, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search