Version classiqueVersion mobile

Des vestiges aux sociétés

 | 
Jeanne Brancier
, 
Caroline Rémeaud
, 
Thibault Vallette

Table des matières

Pascal Butterlin

Introduction

Archéologie et sociologie, les biais d’un débat

Des témoins involontaires à la vocation sociale des vestiges

Les pratiques funéraires et le statut des individus

Ilona Bede

Du dépôt animalier au système de représentation d’une société

Une réflexion méthodologique sur l’interprétation des pratiques funéraires à travers l’exemple des sépultures dites « de chevaux » et « de cavaliers » de la période avare (Bassin des Carpates, fin vie s.- milieu ixe s. apr. J.-C.)

Caroline Trémeaud, Jeanne Brancier et Thibault Vallette

Conclusion

Bilan de la sixième journée doctorale d’archéologie

 
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search