Version classiqueVersion mobile

Nations, cultures et sociétés d’Europe centrale aux XIXe et XXe siècles

 | 
Catherine Horel

Avant-propos

Catherine Horel

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Né à Paris le 6 janvier 1935, le professeur Bernard Michel est, de 1985 à 2003, titulaire de la chaire, unique en France, d’histoire de l’Europe centrale, contemporaine de l’université Paris I Panthéon-Sorbonne. Dès ses années d’études, il s’intéresse à l’Europe centrale et à la Tchécoslovaquie en particulier. Il vient alors de terminer sa licence de lettres classiques et d’histoire à la Sorbonne. Il soutient l’année suivante sa maîtrise sous la direction d’Ernest Labrousse et obtient en 1959 l’agrégation d’histoire. Le poids de l’Union soviétique a fait disparaître l’Europe centrale, englobée dans l’appellation réductrice d’« Europe de l’Est », et les études slaves se concentrent immanquablement sur le monde russe. Après des études fondées sur l’histoire de la France et du monde antique, Bernard Michel cherche un domaine neuf et mal connu. Il est attiré par la multiplicité des langues et des nationalités, des sociétés toutes différentes avec des noblesses, des bourgeoisies, des cla...

© Éditions de la Sorbonne, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search