Versione classicaVersione mobile

Le chartisme

 | 
Malcolm Chase

Avant-propos à l’édition française

Malcolm Chase

Testo integrale

1Une simple recherche dans l’édition numérisée du grand journal chartiste le Northern Star révèle un fait saisissant. Au cours de leurs discussions politiques, les chartistes ont fait référence à la France plus fréquemment qu’à n’importe quelle autre nation, États-Unis compris. Le livre d’Édouard Dolléans, Le chartisme (1912-1913), a été la première histoire moderne du mouvement. Cent ans après ce livre novateur, je suis honoré et très heureux que cette nouvelle histoire soit publiée et j’en remercie les Publications de la Sorbonne et les professeurs Dominique Kalifa, Bertrand Hirsch et Patrick Boucheron, ainsi que Laurent Tournier. Sans l’énergie et l’enthousiasme de mon ami Fabrice Bensimon, cette édition n’aurait pas été possible : je le remercie très sincèrement. Je suis également reconnaissant au professeur Laurent Bury pour sa traduction sensible et fidèle.

2Angela Killick m’a, de nouveau, généreusement permis de reproduire le marquoir brodé d’Ann Dawson. Je remercie aussi le conseil municipal de Calderdale pour l’autorisation de reproduction de la merveilleuse peinture d’Alfred Bayes, en couverture.

3Divers organismes ont contribué au financement de cette publication et je les remercie tous : l’université Paris 4-Sorbonne, le Centre d’histoire du xixe siècle (Paris 1, Paris 4), le groupement de recherche (GDR) France-îles Britanniques du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), l’université de Leeds (School of History) et le Lipman-Miliband Trust.

© Éditions de la Sorbonne, 2014

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540

Questa pubblicazione digitale è stata realizzata tramite il riconoscimento ottico dei caratteri automatico (OCR).
Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search