Version classiqueVersion mobile

Tsunarisque

 | 
Franck Lavigne
, 
Raphaël Paris

Introduction

Franck Lavigne et Raphaël Paris

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

1. Le tsunami du 26 décembre 2004 dans son contexte scientifique

1.1. L’Indonésie est un des pays les plus touchés par les tsunamis

Un tsunami est une onde marine exceptionnelle qui, en s’approchant des côtes, s’exprime par des vagues de très haute énergie et une inondation des zones côtières. Le terme est dérivé d’un mot japonais qui signifie « vague portuaire » (harbor wave). D’autres appellations ont été utilisées, telles que « vague marine sismique » (seismic sea wave), les séismes étant la première cause de tsunami (82,3 %). Les côtes proches des zones de convergence de plaques, et particulièrement les arcs insulaires, sont donc les plus exposées (Fig. 1 et 2) : Chili et Pérou (1570, 1746, 1868, 1960), Japon (plus de 330 tsunamis répertoriés par la NOAA depuis l’an 684), Caraïbes (127 tsunamis dont 80 clairement avérés et plus de 3 000 victimes depuis 1498, d’après O’Loughlin & Lander, 2003), Indonésie (11 tsunamis ayant entraîné des pertes humaines depuis 1965, 235 tsunamis dura...

© Éditions de la Sorbonne, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search