Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Forêts et sociétés

 | 
Pascal Marty

Bibliographie

Texte intégral

Acot P., 1988, Histoire de l’écologie, Paris, PUF, 285 p.

Affre H., 1903, Dictionnaire des institutions, mœurs et coutumes du Rouergue, Rodez [réed. Laffite Reprints, Marseille, 1995], 468 p.

AGF, 1994, Histoires de forêts en Europe, Mécénat AGF, 66 p.

Amado G., 1991, Les terres du bout du monde, Paris, Gallimard, « Folio », 380 p.

ANB, 1939, Le reboisement par les particuliers, Paris, Association nationale du bois. 2 vol., 24 et 62 p.

Anonyme, 1991, Contribution à l’évaluation de la valeur patrimoniale de la forêt régionale, ARPE-PACA, Bouc-Bel-Air, 12 p.

Anonyme, 1994, « Éclaircir les peuplements résineux : un impératif écologique », Forêts de France, 371 : 12-14.

Anonyme, 1996, « Les Français et la forêt », Bulletin des Élus Locaux, no 121, octobre : 6-13.

Arnaud M.-T., Bouchet M.-A., 1995, « L’aire écologique du châtaignier (Castanea sativa Mill.) en Cévennes », Écologie, 26-1 : 33-40.

Arnould P., 1988, « Forêts : nouvelles forêts et vieilles forêts », Actes du 113e Congrès national des sociétés savantes, Strasbourg, p. 13-30.

Arnould P., 1995, « Histoire de la planète forestière », dans La forêt, les savoirs et le citoyen, Paris, ANCR, p. 21-40

Arnould P, 1996, « Les nouvelles forêts françaises », L’information géographique, vol. 60-4 : p. 141-156.

Arnould P., Da Lage A., 1994, « Les mots pour le dire... les lieux pour le voir »dans A. Corvol (dir.), La forêt malade, Paris, L’Harmattan, p. 197-234.

Arnould P., Dérioz P., Hotyat M., 1992, « Des forêts à la carte », dans A. Corvol & Ch. Dugas de la Boissonny, Enseigner et apprendre la forêt, xix - xxe siècles, Paris, L’Harmattan, p. 49-61.

Arnould P, Marty P., Simon L. 1999, « Forêt, paysages, environnement. Deux siècles de mise en valeur et de reconquête forestière en France. 1800-2000 », dans IX Congreso de historia agraria, Bilbao, 15-17 septembre 1999, Bilbao-Universidad del Pais Vasco/Euskal Herriko Unibertsitatea, p. 557-574.

Arnould P., 1992, « Climax, un concept à tout faire ? », dans Colloques Phytosociologiques, vol. xx, Berlin-Suttgart, Cramer, p. 101-108.

Arnould P., 1994, La forêt française : entre nature et culture, Paris, Habilitation à diriger des recherches, ENS de Fontenay Saint-Cloud, 375 p.

Association de préfiguration du PNR des Grands Causses, 1994, Projet du Parc Naturel des Grands Causses. Projet de charte, Millau, Association de préfiguration du PNR des Grands Causses, 2 vol., 187 et 78 p.

Augé M., 1994, Pour une anthropologie des mondes contemporains, Paris, Flammarion, « Champs », no 373, 195 p.

Augé R, 1948, Nouveau Larousse Universel, Paris, Larousse, 2 vol., 1076 et 1092 p.

Bailly A. S., 1981, Lu géographie du bien-être, Paris, PUF, 239 p.

Bailly A., Béguin H., 1996, Introduction à la géographie humaine, Paris, Armand Colin, 201 p.

Bailly A., Ferras R., 1997, Éléments d’épistémologie de la géographie, Paris, Armand Colin, 191 p.

Balent G., 1996, « La forêt paysanne dans l’espace rural. Biodiversité, paysages, produits », Études et Recherches sur les Systèmes Agraires et le Développement, no 29, 268 p.

Barthélemy T., Weber F., 1989, « Les militants de la nature en Bretagne. Quels parcours, quels projets ? », dans Mathieu N., Jollivet M. (dir.), Du rural à l'environnement. La question de la nature aujourd’hui, Paris, L’Harmattan, p. 146-155.

Barthod C., 1994, « Le débat international sur la gestion des forêts », Aménagement et nature, 115, p. 65-80.

Bataillon C., Deler J.-P, Théry H., 1991, Amérique latine, Paris-Montpellier, Hachette-Reclus, 480 p.

Baudrillard J., 1975, Le miroir de la production, Paris, Galilée-Le Livre de Poche, 124 p.

Bazire P., 1987, « 40 ans au service de la forêt française », Revue Forestière Française, numéro spécial, p. 10-18.

Bazire P., Gadant J., 1991, Lu forêt en France, Paris, La Documentation Française, 142 p.

Béguin F., 1983, Arabisances, Paris, Dunod, 170 p.

Béguin M., Pumain D., 1994, La représentation des données géographiques. Statistiques et cartographie, Paris, Armand Colin, « Cursus », 192 p.

Bertin J., 1967, Sémiologie grapique. Les diagrammes, les réseaux, les cartes, Paris, Gauthiers-Villars, 431 p.

Bertrand G., 1992, « Pour une histoire écologique de la France rurale » : 39-118, dans Histoire de la France Rurale, vol. 1, Paris, Seuil, « Points histoire », 443 p.

Bertrand Ph., 1993. Forêt paysanne : contribution à l’élaboration d’une méthode de développement, CRPF Midi-Pyrénées.

Birot Y., Lacaze J.-R, 1994, La forêt, Paris, Flammarion, « Dominos », no 24, 126 p.

Blanchet A., Gotman, A., 1992, L’enquête et ses méthodes : l’entretien, Paris, Nathan Université, 125 p.

Blandin R, 1995, « Les forêts : développement ou conservation durable ? », Courrier de l’Environnement de l’INRA, 25 : 47-52.

Boltanski L., Maldidier R, 1970, « Carrière scientifique, morale scientifique et vulgarisation », Information sur les sciences sociales, 9 (3) : 99-118.

Boscary G., 1909, Évaluation agricole et condition des cultivateurs de l’Aveyron pendant le xixe siècle, Montpellier, Thèse de droit, 320 p.

Bouchon J., 1984, « Importance des plantations de Douglas et Épicéa en France », Revue forestière française, XXXVI-4 : 254-257.

Bourdieu P., 1976-a, « Le champ scientifique », Actes de la Recherche en Sciences Sociales, (76) 2/3 : 88-104.

Bourdieu R, 1976-b, « Les modes de domination », Actes de la Recherche en Sciences Sociales, 76-2/3 : 122-132.

Bourdieu R, 1977, « Une classe objet », Actes de la Recherche en Sciences Sociales, 77-17/18 : 2-5.

Bourdieu R, 1979, La distinction. Critique sociale du jugement, Paris, Minuit, 670 p.

Bourdieu R, 1994, Raisons pratiques. Sur la théorie de l’action, Paris, Seuil, « Pointsessais », 248 p.

Bourdieu R, Boltanski L., 1975, « Le fétichisme de la langue », Actes de la Recherche en Sciences Sociales, 75-4 : 2-31.

Bourdieu R, Boltanski L, 1976, « Encyclopédie des idées reçues et des lieux communs en usage dans les lieux neutres », Actes de la Recherche en Sciences Sociales, 76-2/3 : 9-31.

Bourdieu R, Passeron J.-C., 1970, La reproduction : éléments pour une théorie du système d’enseignement, Paris, Minuit, 279 p.

Bozon M., Chamboredon J.-C., Fabiani J.-L, 1980, « Les usages sociaux du cadre naturel. Élaboration sociale et conflit des modes de consomation de la campagne : l’exemple de la chasse », Revue Forestière Française, Société et forêts, 1980, numéro spécial, p. 273-279.

Braun J., 1915, Les Cévennes méridionales. Étude phytogéographique, Thèse de doctorat, Université de Montpellier, Genève, Société générale d’imprimerie, 207 p.

Braun-Blanquet J., 1923, L’origine et le développement des flores dans le Massif central de la France, Paris, Lhomme, 279 p.

Braun-Blanquet L, 1923, L’origine et le développement des flores dans le Massif central de France, avec aperçu sur les migrations des flores dans l’Europe sud-occidentale. Zurich-Paris, Lhomme-Beer et Cie., 282 p.

Braun-Blanquet J., 1944, « Sur l’importance pratique d’une carte détaillée des associations végétales de la France », Communications SIGMA, 86 : 1-18.

Braun-Blanquet L, Emberger L., Molinier R., 1947, Instructions pour l’établissement de la carte des Groupements Végétaux, Montpellier, CNRS, Causse, Graille et Castelnau éditeurs, 45 p.

Bresso M., Raffestin C., 1979, « L’économie de l’environnement : idéologie ou utopie ? », L’espace géographique, 79-7 : 85-92.

Brun A., 1994, « Aménagement, développement, environnement, un cadre de réflexion pour l’INRA », Pour, 143 : 137-142.

Brunet R., 1987, La carte, mode d’emploi, Paris-Montpellier, Fayard-Reclus, 269 p.

Brunet R., 1990, « Le déchiffrement du Monde », dans Brunet R. et Dollfus O. (dir.), Mondes nouveaux, Paris-Montpellier, Hachette-Reclus, p. 9-271.

Brunet R., Ferras R., Théry H., 1993, Les mots de la géographie, dictionnaire critique, Paris-Montpellier, La Documentation Française-Reclus, 518 p.

Buffault R, 1905, Les forêts du Rouergue, Rodez, Imprimerie Carrère, 78 p.

Bussy J.C., 1980, La forêt de l’an demain, Paris, La Maison Rustique, 127 p.

Buttoud G., 1979, Les propriétaires forestiers privés. Anatomie d’un groupe de pression, Nancy, ENGREF, 521 p.

Buttoud G., 1980, « Les propriétaires privés et l’État », Revue Forestière Française, Société et Forêt, 1980, numéro spécial, p. 96-101.

Carbiener D., 1996, « Pour une gestion écologique des forêts européennes », Courrier de l’Environnement de l’INRA, 29 : 19-38.

Cavalier F., 1986, « La récolte du bois par les propriétaires privés », Cahiers de Statistique Agricole, 86-4 : 3-10.

Chadeau A., Fouquet A., 1981, « Peut-on mesurer le travail domestique ? », Économie et statistiques, 131 : 29-42.

Challaye F., 1942, Histoire de la propriété, Paris, Presses Universitaires de France, « Que sais-je ? », 123 p.

Chamboredon J.-C., 1980, « Les usages urbains de l’espace rural : du moyen de production au lieu de récréation », Revue française de sociologie, XXI-1 : 97-119.

Charbonneau S., Padioleau J.-G., 1980, « La mise en œuvre d’une politique publique réglementaire : le défrichement des bois et forêts », Revue française de sociologie, XXI-1 : 49-75.

Cinotti B., 1991, « Recherche de propriétés intrinsèques du bois pouvant expliquer la sensibilité à la gélivure de Quercus petraea (liebl) et Q robur (L) », Annales des Sciences Forestières, 48 : 453-468.

Cinotti B., 1993, « Les agriculteurs délaissent leurs forêts », Forêts de France, 365 : 22-25.

Cinotti B., 1996-a, « Évolution des surfaces boisées en France : proposition de reconstitution depuis le début du xixe siècle », Revue Forestière Française, XLVIII-6 : 547-562.

Cohen M., Alexandre F., 1997, « Embroussaillement, pratiques et représentations sociales : une recherche de corrélations. L’exemple des territoires de Rieisse et Rouveret (Causse Méjean, Lozère) », Nature, Sciences, Sociétés, 5-1 : 31-44.

Collectif, 1975, « La forêt », Agri-Sud-Magazine, 66 : 3 et 17-23.

Collectif, 1979, Des arbres et des hommes, actes du colloque « Forêt et société », Arles, Actes Sud, 373 p.

Collectif, 1981, « Tant qu’il y aura des arbres. Pratiques et politiques de la nature. 1870-1960 », Recherches, no 45, 262 p.

Collectif, 1982, « La chasse et la cueillette aujourd’hui », Études rurales, 87-88, 421 p.

Collectif, 1987-a, Chicago, naissance d’une métropole : 1872-1922, Paris-Munich, Ministère de la Culture et de la Communication, Édition de la Réunion des Musées Nationaux, Prestal-Verlag, 481 p.

Collectif, 1987-b, Histoire des forêts du Massif central et milieux analogues, Clermont-Ferrand, Institut d’Études du Massif Central, colloque du GHFF (19-21 sept. 1986), 199 p.

Collectif, 1989, « Le Massif Central cristallin. Analyse du milieu, choix des essences », Études du CÉMAGREF, série « forêt », no 2, 104 p.

Collectif, 1990, « Cultures d’arbres à bois précieux en prairies pâturées en moyenne montagne humide », Études du CÉMAGREF, série « forêt », no 4, 120 p.

Collectif, 1992, « Parcs et forêts », PARCS, 17 : 1-16.

Collectif, 1994, La gestion durable des forêts françaises, Paris, Ministère de l’Agriculture et de la Pêche, Direction de l’Espace Rural et de la Forêt, 76 p.

Collectif, 1995, « La forêt, patrimoine séculaire », Bulletin d’information de la mutualité agricole, no 483, décembre : 6-13.

Collectif, 1996-a, « Biodiversité, friches et jachères », Journal d’Agriculture Traditionnelle et de Botanique Appliquée, XXXVIII (1), 296 p.

Collectif, 1996-b, « La forêt et ses enjeux », Économie, Presses universitaires de Perpignan, 127 p.

Collectif, 1996-c, « Les groupes d’intérêt », Pouvoirs, no 79, 192 p.

Commeaux G., 1981, « Droit et cueillette : aspects juridiques du ramassage de végétaux spontanés », Doc. numéro 4 du Laboratoire d’Économie Rurale de l’ENSAIA, Nancy, 21-23.

Corvol A., (dir.), 1994, La forêt malade, Paris, L’Harmattan, 284 p.

Corvol A., 1987, L’homme aux bois, Paris, Fayard, 580 p.

Corvol A., Amat J.-P. (dir.), 1994, Forêt et guerre, Paris, L’Flarmattan, 325 p.

Corvol A., Arnould P., Ηοτyατ M., 1997, La forêt. Perceptions et représentations, Paris, l’Harmattan, 401 p.

Coste H.-J., 1906, Flore descriptive et illustrée de la France, de la Corse et des contrées limitrophes, Paris, Klinsieck.

Couderc J.-M., 1988, « Forêts ou plantations d’arbres ? », Bulletin de l’Association des Géographes Français, 88-3 : 227-237.

CRPF Midi-Pyrénées, 1995, Guide pour le choix des essences de reboisement dans le Tarn, Albi-Toulouse, CRPF Midi-Pyrénées – Chambre d’Agriculture du Tarn, 43 p.

Cutter S. L, 1996, « Les réactions des sociétés aux risques écologiques », Revue internationale des sciences sociales, 96-150 : 603-615.

Da Lage A., 1995, Regards sur la forêt dans le Vexin français et le Pays de Thelle : espaces milieux et empreinte de l’action humaine. Thèse, Université de Paris X Nanterre, 2 vol., 922-XXVI p et 258 p.

Daly-Hassen H., Peyron J.-L., 1996, « L’emploi salarié dans la filière bois française : situation et évolution récente », Revue forestière française, XLVIII-2 : 153-166.

Damette F., Scheibling J., 1997, La France. Permanences et mutations, Paris, Hachette, 254 p.

Daumard A., 1970, Les bourgeois de Paris au xixe siècle, Paris, Flammarion, 382 p.

Daure F., 1975, « Arrête, Forestier, arrête un peu ton char ! », Agri-Sud-Magazine, 66 : 22-23

DDA Aveyron, 1968, Aveyron, aspects agricoles et ruraux, s. L, 120 p.

DDAF Aveyron, s.d. [vers 1990], La forêt aveyronnaise, Rodez, feuillets dactylographiés, 15 p.

Decoopman B., Dérioz R, 1994, « Quel devenir pour les paysages de la châtaigneraie du Sud-Massif central », Forêt Méditerranéenne, XV-3 : 361-364.

Deffontaines R, 1941, L’homme et la forêt, Paris, A. Colin, 187 p.

Deffontaines R, 1966, « Géographie humaine de la forêt : 1360-1372 », dans Journaux A., Deffontaines R, Jean-Brunhes-Delamarre M. (dir.), Géographie générale, Paris, Gallimard.

Delcros Ph., 1994, « Écologie du paysage et dynamique végétale post-culturale », Études du CEMAGREF, série « Gestion des Territoires », no 13, 334 p.

Deléage J.-R, 1991, Histoire de l’Écologie, Paris, La Découverte, 330 p.

Delmas J., 1975, « Le flottage du bois sur les rivières du Rouergue », Mémoires de la Société des Lettres de l’Aveyron, XXIX-115 : 257-280.

Delmas J., 1980, « Les moulines à fer de la région de Brusque », Mémoires de la Société des Lettres de l’Aveyron, XXXIV-135 : 193-206.

Delmas J., 1990, « Les ferrières du haut bassin rouergat du Lot », Mémoires de la Société des Lettres de l’Aveyron, 23 (nouvelle série) : 405-421.

Dérioz R, 1994-a, Friches et terres marginales en basse et moyenne montagne, revers sud-oriental du Massif central, Avignon, Laboratoire structures et dynamiques spatiales, 330 p.

Dérioz R, 1994-b, « Quelques remarques préliminaires autour de la “guerre des champignons” en Haut-Languedoc occidental », Travaux de recherche du Centre de Biogéographie Écologie, ENS de Fontenay Saint-Cloud, p. 147-157.

Descola Ph., 1985, « De l’indien naturalisé à l’indien naturaliste : sociétés amazoniennes sous le regard de l’Occident », dans Cadoret A. (dir.), Protection de la nature. Histoire et idéologie, Paris, L’Harmattan, p. 221-241.

Descola Ph., 1986, La nature domestique. Symbolisme et praxis dans l’écologie des Achuar, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 450 p.

Desprès A., Normandin D., 1996, « Les services d’environnement fournis par la forêt : évaluation et régulation », Cahier d’économie et de sociologie rurales, 41 : 61-91.

Devos P., 1996, « Forêt et environnement : du règlement au contrat », Forêt Entreprise, 108 : 16-17.

Devy-Vareta N., 1988, « La question du reboisement au Portugal, un processus de longue durée », Revue de Géographie des Pyrénées et du Sud-Ouest, 59-2/3 : 159-186.

Devy-Vareta N., 1993, A floresta no espaço e no tempo em Portugal. A arborização da Serra da Cabreira (1919-1975), Porto, Facultade de Letras da Universidade do Porto, thèse, 459 p.

Dion R., 1981, Essai sur la formation du paysage rural français, Paris, Flammarion « Géographes », [lre éd. 1934], 173 p.

Douberet J., 1995, « Mieux connaître les propriétaires forestiers pour mieux les aider », Forêt Entreprise, 101 : 10-12.

Dupias G., 1961, « Recherches préalables à l’élaboration d’une carte de la végétation au 200 000. Essai d’application à la feuille 65-Rodez », Bulletin du Service de la Carte Phytogéographique, Série A, VI-2 : 81-95.

Dupias G., Cabaussel, G., 1966, Carte de la végétation de la France, (Feuille 65 : Rodez), Toulouse, CNRS.

Dupias G., Lavergne D., 1968, Carte de la végétation de la France, (Feuille 58 : Aurillac), Toulouse, CNRS.

Dupuy F., 1994, « Propriété privée et biens communaux dans les Landes », Géographie et cultures, 12-94 : 43-69.

Durand A., 1946, La vie rurale dans les massifs volcaniques des Dores, du Cézallier, du Cantal et de l’Aubrac, Aurillac, Imprimerie Moderne, 530 p.

Edelmann M., 1991, Pièces et règles du jeu politique, Paris, Seuil, 250 p.

Emberger L., 1930-a, « La végétation de la région méditerranéenne, essai d’une classification des groupements végétaux », Revue Générale de Botanique, 42 : 641-662 et 705-721.

Emberger L., 1930-b, « Sur une formule climacique applicable en géographie botanique », Comptes Rendus de l’Académie des Sciences, 191 : 389-391.

Eurofor, 1994, L’Europe et la forêt, Luxembourg, Office des publications officielles des communautés européennes, 2 vol., 768 p. et 760 p.

Fabiani J.-L, 1982, « Quand la chasse populaire devient un sport. La redéfinition sociale d’un loisir traditionnel », Études rurales, 87-88 : 309-323.

Fabiani J.-L., 1984, « L’opposition à la chasse et l’affrontement des représentations de la nature », Actes de la Recherche en Sciences Sociales, 84-54 : 81-84.

Fabiani J.-L., 1985, « Science des écosystèmes et protection de la nature », dans Cadoret A. (dir.), Protection de la nature. Histoire et idéologie, Paris, L’Harmattan, p. 75-93.

Facchini F., 1993, « Paysage et économie : la mise en évidence d’une solution de marché », Économie rurale, 218 : 12-18.

Fel A., 1962, Les hautes terres du Massif central. Tradition paysanne et économie agricole, Clermont-Ferrand, Publications de la Faculté des lettres et sciences humaines de Clermont-Ferrand, fasc. XIII, 340 p.

Flahault Ch., 1894, « Projet de carte botanique, forestière et agricole de la France », Annales de Géographie, 28 : 289-312.

Flahault Ch., 1921, Mise en valeur des terres pauvres par le boisement, Montpellier, Office agricole départemental de l’Hérault, impr. Roumégous et Déhan, 19 p.

Flahault Ch., 1927, Le boisement des terres incultes et des montagnes, Rapport présenté à la Fédération des Sociétés d’agriculture du Midi et du Sud-Est, Carcassonne, Impr. Gabelle, 35 p.

Flahault Ch., 1931, Quelques réflexions sur la forêt, Albi, Comité forestier du Tarn, Impr. Coop. du Sud-Ouest, 15 p.

Flahault Ch., 1933, « La vocation forestière des Grands Causses du Massif central de France », Bulletin de la Société Botanique Suisse, 42 : 681-698.

Frémont A., 1988, France, géographie d’une société, Paris, Flammarion, 290 p.

Fritch Ph., 1993, « Sauvage. À préserver », Études Rurales, 129-130 : 33-49.

Gadant J. (dir.), 1994, L’atlas des forêts de France, Paris, Jean-Pierre De Monza, 240 p.

Gadant J., 1996, « Quand l’écologie devient nuisance », Forêts de France, 398 : 18-22 et Forêts de France, 399 : 15-20.

Galtier A., 1866, Notice géographique et historique sur le département de l’Aveyron, Rodez, Imprimerie Carrère, 176 p.

Gaubert J., 1937, Boisement des terrains incultes et des terrains de bruyères dans l’Aveyron, Rodez, Imprimerie Subervie, 16 p.

Gaussen H., 1958, « L’emploi des couleurs en cartographie », Bulletin du Service de la Carte Phytogéographique, A-3-1 : 5-10.

Gaussen H., 1961, « L’emploi des couleurs dans la cartographie de la végétation », dans Méthodes de la cartographie de la végétation, Colloque CNRS, Toulouse, p. 137-145

Gaussen H., Dupias G., Cabaussel G., Mestre L., 1963, Carte de la végétation de la France (Feuille 72 : Carcassone), Toulouse, CNRS.

George R, 1966, Sociologie et géographie, Paris, Presses universitaires de France, 215 p.

Georgin S., 1996, Protection, Production, Accueil, la triade en question : l’exemple de la Forêt Domaniale du Causse noir, Mémoire de Maîtrise, Université Montpellier III, 156 p.

Gervais M., Jollivet M., Tavernier Y., 1976, Histoire de la France rurale, vol. 4, Duby G., Wallon A. (dir.), Paris, Seuil, 667 p.

Godron M., 1967, « Les groupes écologiques imbriqués en écailles », Oecoogia. Plantarum, 67-2 : 217-226.

Groupe d’ethnologie rurale, 1963, Le dépeuplement rural. Étude de ses causes et de ses mécanismes dans une commune du Ségala, s. l., dactylographié, 67 p.

Groupe forêt paysanne, 1994, Boisement des terres agricoles et développement local. Rapport Aveyron, Paris, FNSEA, SCAFR, Mairie-Conseils, Société forestière de la CDC, 89 p.

Gueringer A., Perret J., Baud G. (dir.), 1993, Diagnostics à l’échelle de petites régions rurales, Études du CEMAGREF, no 5, 196 p.

Guizard (de) F., 1846, Aperçu des progrès administratifs introduits dans les services départementaux de 1830 à 1845, particulièrement dans l’Aveyron, Paris, Paul Dupont, 376 p.

Habermas J., 1993, L’espace public, Paris, Payot, [éd. originale 1962], 324 p.

Hardy T., 1992, Les forestiers, Paris, POL., [lre édition 1887], 470 p.

Hawthorne N., 1995, Carnets américains. 1835-1853, Paris, José Corti, 655 p.

Hayward J., 1996, « Groupes d’intérêt, pluralisme et démocratie », Pouvoirs, 79 : 5-19.

Hermitte M. A., 1990, « Pour un statut juridique de la diversité biologique », Revue Française d’Administration Publique, 53 : 33-40.

Houssel J.-R, 1976, Histoire des paysans français du xviiie siècle à nos jours, Paris, Horwath, 549 p.

Hubert D., 1978. Évaluation du rôle de la végétation des parcours dans le bilan écologique et agro-économique des Causses. Th. doct. ing., Université de Montpellier II, Montpellier, 247 p.

Hubert M., 1994, « La forêt privée française : inventorier, comprendre, gérer », Forêt-Entreprise, 95 : 5-7.

Hubert M., 1995, « Quel avenir pour les petites propriétés boisées à peuplements diversifiés ? », Forêt-Entreprise, 103 : 11-13.

Husson J.-R, 1997-a, « Forêts sommitales et chaumes vosgiennes confrontées à l’essor touristique », Bulletin de l’Association des Géographes Français, 97-3 : 320-328.

Husson J.-R, 1997-b, « Les paysages anciens de la forêt domaniale de Gerardmer », contribution à la révision d’aménagement, Revue forestière française, 97-5 : 469-476.

Inventaire forestier national, 1972, Département de l’Aveyron. Résultats globaux de l’inventaire forestier, Montpellier, IFN, 60 p.

Inventaire forestier national, 1981, Département de l’Aveyron. Résultats du deuxième inventaire forestier, Montpellier, IFN, 163 p.

Inventaire forestier national, 1985, Buts et méthodes de l’Inventaire forestier national, Paris, Ministère de l’Agriculture, 67 p.

Journal Officiel de la République française, 1994, Code Forestier, parties législative et réglementaire, Paris, Direction des Journaux Officiels, 466 p.

Juillard E., 1976, Histoire de la France rurale, vol. 3, Paris, Seuil, 568 p.

Kalaora B., 1981, « Les salons verts. Parcours de la ville à la forêt », dans Collectif, Tant qu’il y aura des arbres. Pratiques et politiques de la nature. 1870-1960, Recherches, no 45 : 85-109.

Kalaora B., 1991, « Les natures de paysage au ministère de l’Environnement », Le débat, 65 : 120-128.

Kalaora B., 1993, Le musée vert, radiographie du loisir en forêt, Paris, l’Harmattan, 134 p.

Kalaora B., Larrère G.-R., « 1989, Les sciences sociales et les sciences de la nature au péril de leur rencontre », dans Mathieu N., Jollivet M. (dir), Du rural à l’environnement. La question de la nature aujourd’hui, Paris, L’Harmattan, p. 81-89

Kalaora B., Savoye A., 1986, La forêt pacifiée. Sylviculture et sociologie au xixe siècle, Paris, L’Harmattan, 134 p.

Kayser B. (dir.), 1993, Naissance de nouvelles campagnes, Paris, DATAR-L’Aube, 174 p.

Kayser B. et alii, 1994, Pour une ruralité choisie, Paris, DATAR-L’Aube, 129 p.

Kayser B., 1990, La renaissance rurale. Sociologie des campagnes du monde occidental, Paris, Armand Colin, « U Sociologie », 316 p.

Kayser B., 1995, « Une ressource à valoriser », dans Noirot P. (dir.), Rural, une carte pour la France, Paris, Le Seuil-Arléa-Corlet, Coll. « Panoramiques », p. 10-17.

Kertzinger N., Ménard C., 1996, Structures de groupement de propriétaires forestiers et politique foncière dans le sud de la France, stage de fin d’études INAPG-IDF, Paris, 39 p.

Krueckeberg D., 1995, « La propriété foncière, un concept difficile », Études foncières, 69 : 34-41.

Lablanquie M., 1994, Le Ségala aveyronnais : propos sur un développement agricole, s. l., document dactylographié, 34 p.

Lacombe E., 1996, « La forêt, un enjeu économique pour le milieu rural », G.T.I, no 48, mai-juin, 1-17.

Lacour R, 1993, Chasse, environnement et aménagement rural, Paris, Pré-rapport, Sénat, 34 p.

Lacquement G., 1996, La décollectivisation dans les nouveaux Länder allemands, Paris, L’Harmattan, 256 p.

Lamorisse R., 1962, « L’exploitation de la forêt des Palanges. Observations sommaires sur l’influence humaine dans l’aménagement du paysage végétal », Bulletin de l’Association des géographes français, 62-2 : 136-146.

Lamorisse R., 1966, « Recherches géographiques sur la forêt des Palanges (Aveyron) », Bull. Soc. Lang. Géogr., XXVII-1 : 3-128, XXVII-2 : 227-262, XXVII-3 : 321-394.

Larrère G. R., 1978, « Désertification ou annexion de l’espace rural ? L’exemple du plateau de Millevaches », Études rurales, 71-72 : 9-48.

Larrère G., 1991, « Enquête sur les singularités des lieux », dans Micoud A. (dir.), Des Hauts-Lieux. La construction sociale de l’exemplarité, Paris, Éditions du CNRS, p 33-52.

Larrère R., 1993, « La notion de climax, modèle d’une nature sauvage », Études rurales, 129-130 : 15-31.

Larrère R., 1994-a, « Sauvagement artificiel », Courrier de l’Environnement de l’INRA, 21 : 35-37.

Larrère R., 1994-b, « L’art de produire la nature. Une leçon de Rousseau », Courrier de l’environnement de l’INRA, 22 : 5-13.

Larrère R., 1995, « Usages et images de la forêt » : 195-202, dans collectif, La forêt, les savoirs et le citoyen, Paris, ANCR.

Larrère R., Brun A., Kalaora B., Nougarède O., Poupardin D., 1981, « Forestiers et paysans. Les reboisements en montagne depuis l’Empire », dans Tant qu’il y aura des arbres. Pratiques et politiques de la nature 1870-1960, Recherches, no 45 : 57-84.

Larrère R., Nougarède O., 1993, Des hommes et des forêts, Paris, Gallimard, « Découvertes », no 182, 128 p.

Lartigaut R, 1969, « Les moulines à fer du Quercy (vers 1440-vers 1500) », Annales du Midi, 81-93 : 279-293.

Lascoumes R, 1994, L’éco-pouvoir. Environnement et politiques, Paris, La Découverte, 320 p.

Latour B., 1994, Nous n’avons jamais été modernes, Paris, La Découverte, 211 p.

Lazarsfield R, 1970, Qu’est-ce que la sociologie ?, Paris, Gallimard, « Idées », 252 p.

Le Bras H., 1995, Les trois France, Paris, Odile Jacob, « opus », 464 p.

Le Play F., 1996, Des forêts considérées dans leurs rapports avec la constitution physique du globe et l’économie des sociétés, Fontenay-aux-Roses – ENS, 233 p. [texte établi et présenté par B. Kalaora et A. Savoye].

Le Roy Ladurie E., 1975, Histoire de la France rurale, vol. 2, Paris, Seuil, 620 p.

Le Seigneur V.-J., Deries C., 1993, « Quels acteurs pour mieux protéger la forêt ? », Forêt Entreprise, 90 : 55-61.

Leclerc de Hautecloque H., 1995, « Les acteurs forestiers en Europe », dans collectif, La forêt, les savoirs et le citoyen, Paris, ANCR, 139-144 p.

Lefèbvre H., 1974, La production de l'espace, Paris, Anthropos, 485 p.

Legendre P., 1996-b, La fabrique de l’homme occidental, Paris-Turin, Arte-Mille et une nuits, 56 p.

Legendre P., 1983, Leçons IL L’empire de la vérité. Introduction aux espaces dogmatiques industriels, Paris, Fayard, 253 p.

Legendre P., 1985, Leçons IV. L’inestimable objet de la transmission. Étude sur le principe généalogique en Occident, Paris, Fayard, 408 p.

Legendre P., 1996-a, « Les ficelles qui nous font tenir (À propos du cinéma de Frédérick Wiseman) », Les Cahiers du Cinéma, 508 : 45-50.

Lemée G., 1953-a, « La végétation post-glaciaire du Lévézou d’après l’analyse pollinique », Bulletin de la Société botanique de France, 100 : 26-29.

Lemée G., 1953-b, « L’évolution forestière du Massif central depuis la dernière glaciation », dans Mélanges offerts à Ph. Arbos, Publications de la Faculté des lettres de Clermont-Ferrand, 7-3, Paris, Les Belles Lettres, p. 189-196.

Lepart J., Escarre J., 1983, « La succession végétale, mécanismes et modèles : analyse bibliographique ». Bulletin d’Écologie, 14 : 133-178.

Levesque R., 1995, « La propriété forestière », Regards sur le foncier, 95-décembre : 11-13.

Liou T. N., 1929, Étude sur la géographie botanique des Causses, Archives de botanique, Caen, vol. 3 : 1-235.

Loir E., 1940, L’industrie de la résine dans les causses à l’époque gallo-romaine, Nancy, imprimerie Bailly et Wettstein, 176 p.

Lüginbühl Y., 1989, « Paysage élitaire et paysages ordinaires », Ethnologie Française, 89-3 : 227-238.

Lurie A., 1992, Des amis imaginaires, Paris, Rivages, 373 p.

Maréchal J.-P., 1996, L’écologie de marché, un mythe dangereux, Le Monde diplomatique, octobre 1996 : 26-27.

Marre F., s. d., Manuel élémentaire de pratique de l’agriculture à l’usage des cultivateurs de l’Aveyron, Rodez, Imprimerie Carrère, 315 p.

Marres R, 1935, Les Grands Causses, étude de géographie physique et humaine, Tours, Arrault et Cie, vol. 1, Le milieu physique : 213 p. ; vol. 2, Le labeur humain : 445 p.

Martin R., 1995, « Le sylviculteur, gardien de musée ou agent économique ? », Forêt Entreprise, 105 : 21-21.

Martinel Ph., 1995, « La forêt des agriculteurs », Forêts de France, 388 : 9-13.

Martrès J.-L., 1994, « La forêt prise en otage », Aménagement et nature, 115 : 15-22.

Marty R, 1990 : La recolonisation naturelle des landes des Hautes-Fagnes, dynamique de la végétation et gestion des milieux physiques, Université Paris I, mémoire de maîtrise, 157 p.

Marty P., 1996-a, « La friche entre célébration et disparition. Le cas des Hautes-Fagnes (Ardenne, Belgique) et du Levézou (Massif central, France) », Journal d’agriculture traditionnelle et de botanique appliquée, XXXVIII-1 : 199-229.

Marty R, 1996-b, « Illisible mosaïque forestière en moyenne montagne ? Clefs pour une syntaxe sociale de la forêt », dans Groupe Dupont, Espace et nature dans la géographie d’aujourd’hui, Avignon, Géopoint, p. 132-137.

Marty R, 1998, « Propriété privée et politique de reboisement : le cas des groupements forestiers », Économie Rurale, 244 : 41-48.

Marty R, 2000, « Le côté obscur de l’espace. Pour une application du concept d’antimonde à la forêt privée », L’espace géographique 2000-2 : 137-149.

Maurel M.-C. (coord.), 1995-a, « Décollectivatisations agraires en Europe centrale et orientale », Revue d’Études Comparatives Est-Ouest, 26-3, 244 p.

Maurel M.-C., 1994, La transition post-collectiviste. Mutations agraires en Europe Centrale, Paris, L’Harmattan, 366 p.

Maurel M.-C., 1995-b, « La recomposition post-collectiviste des agricultures hongroise et tchèque », dans Maurel M.-C. (coord.), Décollectivatisations agraires en Europe centrale et orientale, Revue d’Etudes Comparatives Est-Ouest, 26-3 : 53-89.

Maurel M.-C., Lamarche H., 1995, « Transitions agraires en Europe centrale », Études Rurales, 138-139-140 : 117-131.

Maurin A., 1992, Le cadastre en France. Histoire et rénovation, Paris, CNRS, 427 p.

Méchin C., 1989, « Du bon usage de la forêt chez les Vosgiens de la vallée de la plaine », dans Mathieu N., Jollivet M. (dir.), Du rural à l’environnement. La question de la nature aujourd’hui, Paris, L’Harmattan, p. 163-169.

Mendras H., 1967, La fin des paysans, Paris, SEDÉIS, « futuribles », 358 p.

Mercier G., 1992, « La théorie géographique de la propriété et l’héritage ratzelien », Cahiers de géographie du Québec, 36-98 : 235-250.

Meynier A., 1931, Ségalas, Levézou, Chataigneraie, Aurillac, USHA, 478 p.

Micoud A. (dir.), 1991-a, Des Hauts-Lieux. La construction sociale de l’exemplarité, Paris, Éditions du CNRS, 133 p.

Micoud A., 1980, « La parole d’un parc », dans Bandier N., Gilbert F., Micoud A. (dir.), La parole de la ville, Lyon, Presses Universitaires de Lyon. : 83-112.

Micoud A., 1991-b, « Les lieux exemplaires : des lieux pour faire croire à de nouveaux espaces » dans Micoud A. (dir.), Des Hauts-Lieux. La construction sociale de l’exemplarité, Lyon, CNRS : 53-63.

Ministère de l’Agriculture, 1958, L’Aveyron, Paris, La Documentation Française, Monographies agricoles départementales, 101p.

Ministère de l’Agriculture, 1960, L’Aveyron, Paris, La Documentation Française, Monographies agricoles départementales, 101p.

Mission du patrimoine ethnologique, 1983, Les savoirs naturalistes populaires, Actes du séminaire de Sommières, 12 et 13 décembre 1983, organisé par le ministère de la Culture, Direction du Patrimoine, Paris, Éditions de la Maison des Sciences de l’Homme, 93 p.

Monseignat (de), 1844, À propos du morcellement, Paris, J. B. Gros, 49 p.

Noël M., 1992, « La forêt en Languedoc Roussillon ; un patrimoine dévalorisé ? », Revue de l’Économie Méridionale, 40-157 : 35-58.

Normandin D., 1986, « Déterminants structurels de l’activité sylvicole des propriétaires privés en France : essai de typologie socio-économique », Versailles, INRA, 245 p.

Normandin D., 1981, « État des connaissances sur les structures des forêts non soumises au régime forestier », Revue Forestière Française, 81-6 : 431-444.

Nougarède O., 1985, Des années entières dans les bois lozériens. Les agents et préposés des Eaux et Forêts en Lozère du Code forestier à la Grande Guerre, Rungis, INRA, 270 p.

Nougarède O., Larrère R., Poupardin D., 1987, La mise en valeur extensive des grands domaines et des communaux de l’Aigoual et du Lingas au xixe siècle, Rungis, INRA, 60 p.

Nougarède O., Larrère R., Poupardin D., 1988, « Le massif forestier de l’Aigoual, théâtre de conflits latents d’intérêts et de compétences », La Forêt privée, 180 : 63-75.

Nougarède O., 1995, « Paysans et forestiers », dans Collectif, La forêt, les savoirs et le citoyen, Paris, ANCR, p. 273-282.

Ogé F., 1986, « Des résineux ou des hommes... L’action du Fonds forestier national dans le Tarn », Revue de géographie des Pyrénées et du Sud-Ouest, 57-3 : 465-480.

Ost F., 1995, La nature hors-la-loi, Paris, La Découverte, 343 p.

Passeron J.-C., 1991, Le raisonnement sociologique. L’espace non-poppérien du raisonnement naturel, Paris, Nathan, 408 p.

Pérouse de Montclos J.-M., 1989, Histoire de l’architecture française. De la Renaissance à la Révolution, Paris, Mengès-Caisse Nationale des Monuments et des Sites, 511 p.

Perpillou A., 1940, Le Limousin, Chartres, impr. Durand, 257 p.

Picard O., 1996, « Scénarios technico-économiques de boisement de parcelles d’exploitation agricoles en Midi-Pyrénées », dans Baient G. (dir.), La forêt paysanne dans l’espace rural. Biodiversité, paysages, produits, Études et Recherches sur les Systèmes Agraires et le Développement, no 29 : 213-228.

Pinchemel Ph., Pinchemel G., 1995, La face de la terre. Éléments de géographie, Paris, A. Colin, « U », 517 p.

Pitte R., 1986, Terre de castagnides, Paris, Thèse, Universté Paris-Sorbonne, 479 p.

Plaisance G., 1961, Guide des forêts de France, Paris, La Nef de Paris, 411p.

Plauche-Gillon, 1996, « Gestion durable et écocertification en forêt privée », La gestion durable des forêts tempérées, numéro spécial, Revue forestière française, XLVIII : 191-194.

Pointereau Ph., Terrasse J.-R, Lebreton Ph., 1996, « Penser la forêt avec la nature et les citoyens », La gestion durable des forêts tempérées, numéro spécial, Revue Forestière Française, XLVIII : 195-206.

Pommier E., 1991, Prolifération du musée, Le débat, 65 : 144-149.

Poulot D., 1992, « Le patrimoine universel : un modèle culturel français », Revue d’histoire moderne et contemporaine, 39-1 : 29-55.

Prévot H., 1994, « Il faut faire la promotion du bois et de la forêt », La forêt privée, 217 : 41-43.

Prioton J., 1973, « Les bois et forêts du Larzac et leur flore », dans Collectif, Le Larzac, terre méconnue, Paris, Éditions Ouvrières, p. 42-66

Prioton J., 1974, Testament pour le hêtre et le sapin pectiné sur le Causse du Larzac, Castelnau-le-Lez, brochure dactylographiée, 10 p.

Proudhon P.-J., 1967, Œuvres choisies, Paris, Gallimard, « Idées », 383 p.

Quivy R., Van Campenhoudt L., 1988, Manuel de recherches en sciences sociales, Paris, Dunod, 271 p.

Racine J.-B., Raffestin C., Ruffy V., 1984, « Échelle et action, contributions à une interprétation du mécanisme de l’échelle dans la pratique de la géographie », Geographica Helvetica, 80-5 (numéro spécial) : 87-94.

Raffestin Cl., 1995, « Les ingérences paradoxales de la pensée écologique », dans Sabelli F. (dir.), Écologie contre nature. Développement et politiques d’ingérence, Paris-Genève, Presses Universitaires de France-IUED, p. 41-51.

Rameau J.C., Mansion D., Dumé G., 1989, Flore Forestière Française. Guide écologique illustré, vol. 1 (plaines et collines), Paris, IDF, 1785 p.

Rameau J.-C., Mansion D., Dumé G., 1993, Flore Forestière Française. Guide écologique illustré, vol. 2 (montagnes), Paris, IDF, 2421 p.

Reboul Cl., 1977, « Déterminants sociaux de la fertilité des sols », Actes de la Recherche en Sciences Sociales, 77-17 – 18 : 85-112.

Revue française d’Administration Publique, 1990, « Droit et gestion de l’environnement : un nouveau système à inventer », Revue française d’Administration Publique, 53 : 23-68.

Rey A. (dir.), 1995, Dictionnaire historique de la langue française, Paris, Dictionnaires Le Robert, 2383 p.

Ricard D., Rieutort L., 1995, « Filières agro-alimentaires et moyennes montagnes françaises », Revue de géographie alpine, 95-3 : 101-114.

Richard J.-E, 1975, « Paysage, écosystème et environnement : une approche géographique », L’espace géographique, 75-2 : 81-92.

Ricoeur R, 1983, Temps et récit. L’intrigue et le récit historique, Paris, Le Seuil, « Points », no 227, 404 p.

Robert A.-C., 1992, « La concurrence forêt-agriculture dans les Vosges comtoises et sur les seconds plateaux du Doubs », dans CERAMAC, Des régions paysannes aux espaces fragiles, Colloque international en hommage au professeur A. Fel, Clermont-Ferrand, p. 355-366.

Roberts N., 1996, « Les transformations de la surface de la terre par l’activité humaine », Revue internationale des sciences sociales, 96-150 : 567-585.

Roger A., 1991, « Maîtres et protecteurs de la nature. Contribution à la critique d’un prétendu contrat naturel », dans Roger A., Guéry F. (dir.), Maîtres et protecteurs de la nature, Paris, Champ-Vallon, p. 7-19.

Roncayolo M., 1996, Les grammaires d’une ville. Essai sur la genèse des structures urbaines à Marseille, Paris, EHESS, 507 p.

Rougerie G., 1983, Les milieux forestiers, Paris, Presses Universitaires de France, « le géographe », 171 p.

Rougerie G., 1988, Géographie de la biosphère, Paris, Armand Colin, 288 p.

Roupnel G., 1932, Histoire de la campagne française, Paris, Grasset, 431 p.

Rousse H., ROY C., 1981, « Activités ménagères et cycle de vie », Économie et statistiques, 131 : 59-68.

Rouzoulens B., 1983, Plantations et forêts résineuses dans le Tarn. Toulouse, Université Toulouse Le Mirail, Thèse de 3e cycle, Géographie, 526 p.

Sabelli F. (dir.), 1995, Écologie contre nature. Développement et politiques d’ingérence, Paris-Genève, Presses Universitaires de France-IUED, 191p.

Scheibling J., 1994, Qu’est-ce que la géographie ?, Paris, Hachette, « Supérieur », 199 p.

Service central des études économiques et statistiques, 1996, La forêt et les industries du bois. 1996, Paris, Agreste-GraphAgri, 150 p.

Sfez L., 1992, Critique de la décision, Paris, Presses de la Fondation nationale des sciences politiques, « Références », 571 p.

Simberloff D., 1994, « Vers une industrie forestière écologique et durable », Aménagement et nature, 115 : 5-14.

Solagro, 1996, Arbres patrimoine de Midi-Pyrénées, solagro-diren Midi-Pyrénées, 12 p.

Sourères G., 1996, « Réflexion sur l’évolution nécessaire de la gestion des forêts privées », Revue forestière française, XLVIII-3 : 249-259.

Stéphan J.-M., Larrère R., 1994, « La forêt, usages traditionnels, nouveaux usages. Pour la conciliation Économie-Environnement-Culture », Pour, 143 : 105-121.

Strauss L., Cropsey J., 1994, Histoire de la philosophie politique, Paris, PUF, 1076 p.

Terras D., Laurent A., Bonnerot G., 1978, Atlas de la France et du Monde, Paris, Hachette, 62 p.

Terré F., 1966, « Esquisse d’une sociologie du droit de propriété », Annales de la Faculté de droit et des sciences économiques de Lille, 1966 : 417-435.

Urbano P., 1983, La politique du Fonds forestiers national dans la montagne tarnaise. Toulouse, Université Toulouse Le Mirail, Thèse de 3e cycle, Géographie, 413 p.

Viers G., 1970, Géographie des forêts, Paris, Presses Universitaires de France, « Sup-le géographe », 222 p.

Vigarié A., 1930, Esquisse générale du département de l’Aveyron, Rodez, Imprimerie Carrère, 2 vol., 486 p.

Wampfler B., 1994, « Recomposition des systèmes agricoles de moyenne montagne. Mutations et perspectives. Le cas de l’Aveyron », Économie rurale, 224 : 52-57.

Weber F., 1989, Le travail à côté, Paris, EHESS-INRA, 287 p.

Weber F., 1996, « Réduire ses dépenses, ne pas compter son temps. Comment mesurer l’économie domestique ? », Genèses, 25 : 5-28.

Williams R., 1977, « Plaisantes perspectives. Invention du paysage et abolition du paysan », Actes de la Recherche en Sciences Sociales, 77-17 - 18 : 29-36.

© Éditions de la Sorbonne, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540