Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Publier la nouvelle

 | 
Marion Pouspin

Annexes

Annexe 4. La lettre anonyme sur la prise de Naples, 20 février 1495 : un exemple de transposition typographique selon des conventions variables

Texte intégral

1L’imprimerie s’est emparée de la lettre anonyme du 20 février 1495 qui était initialement adressée au parlement de Paris. On connaît quatre éditions imprimées de ce texte. Dans chacune d’elles, la lettre est collationnée avec les quatre missives que Charles VIII a écrites à Asti pour Pierre de Bourbon les 9, 11, 12 et 14 février 1495. Ces cinq lettres ont un thème en partage. Elles relatent toutes un aspect de la prise du royaume de Naples par l’armée française. Ainsi compilées, elles forment au final un livret de quatre feuillets, dont voici les références :

  1. La prinse et la reduction de // Naples et autres plusieurs // fortes places et beaux faitz // de guerre Auec le contenu // De quatre paires de lettres e [n]uoyees a mo[n]sieur de bourbon // par le roy n[ost]re sire depuis so[n] parteme[n]t de ro[m]me, [Rouen, Jacques Le Forestier], in-4o goth., 4 ff.n.c., [post 20 II 1495] – Paris, BnF, Impr., Rés.Lb28.1 (6) (PGA-22a) ;
  2. La prinse et reduction de Nap // ples et autres plusieurs fortes places et be = // aulx fays de guerre auec le co[n]tenu de quatre // paires de lettres e[n]uoyees a mo[n]seigneur de bour // bo[n] de par le Roy depuis son p[ar]teme[n]ta ro[m]me, [Paris ou Rouen, Baptiste Bourguet ?], in-4o goth., 4 ff.n.c., [post 20 II 1495] – Paris, BnF, Ms, NAF. 7644 (ff. 151-154) (PGA-22b) ;
  3. (L)a pri[n] // se // de napples : // Auec les lettres que le Roy a enuoyees a mons[eigneu]r // de Bourbon depuis son partement de romme, [Paris, Pierre Le Caron], in-4o goth., 4 ff.n.c., [post 20 II 1495] – Paris, BnF, Arsenal, Rés.8-H-6044 (PGA-22c) ;
  4. (L)a pri[n] // se // de napples : // Auec les lettres que le Roy a enuoyees a mons[eigneu]r // de Bourbon depuis son partement de romme, [Paris, Pierre Le Caron], in-4o goth., 4 ff.n.c., [post 20 II 1495] – Nantes, BM, INC 115 (12) (PGA-22d). Cette édition se distingue de la précédente par l’absence de gravure au fol. 4v.

2Mon enquête dans la série X des Archives nationales m’a permis d’exhumer les originaux de ces cinq lettres :

  • X1A 9321 (pièce no 140, fol. 107-108v). Lettres originales de Charles VIII à Pierre de Bourbon sur la prise de Mont-Saint-Jean (9, 11, 12 et 14 février 1495) ;
  • X1A 9321 (pièce no 141, fol. 109). Lettre originale anonyme sur la prise de Naples (20 février 1495).
  • 1 Dans cette transcription de la lettre originale, les abréviations sont développées, les graphies s (...)

3La confrontation de ces lettres originales et de leurs versions imprimées permet d’observer la manière dont s’opère la transposition typographique ainsi que ses variations d’une copie à l’autre. L’étude de la lettre anonyme est la plus pertinente dans la mesure où c’est elle qui parachève systématiquement le livret imprimé et qui révèle le plus de variations dans la mise en pages. À des fins de comparaison, la transcription ci-après de l’original de cette lettre mentionne les variantes entre la version manuscrite et les différentes éditions imprimées1, quelle que soit la nature de ces variations (lexicales, typographiques, verbales ou non verbales comme les sauts de ligne, les retours à la ligne, les alinéas, la modification du type et de la taille des caractères).

  • 2 B. Prinse de Napples ; C-.D. La prinse de Napples. Rubrique insérée dans les quatre éditions incun (...)
  • 3 A.-B. esta[n]t à Averse ; C.-D. estant à Verse.
  • 4 C.-D. sages.
  • 5 A.-B.-C.-D. Et entre les autres la principalle le maistre de Gouasse.
  • 6 A.-B.-C.-D. qui estoient à la ville.
  • 7 A.-C.-D. Esté. xviii. ans prisonnier.
  • 8 A. dam Frederic… dam Geoffroy ; B. Dam Fredric… Dam Geoffroy ; C.-D. damp Frederic… damp Geoffroy.
  • 9 A.-C.-D. ce qu’ilz ont peu reserver et mettent la plus grant diligence qu’ilz peuent de mettre en (...)
  • 10 C.-D. Retour à la ligne et alinéa.
  • 11 A.-C.-D. avec le conte de Cosse.
  • 12 A.-C.-D. le roy ne se aydast de grosses navires : ilz l’en ont bruslées trois des plus grandes. Et (...)
  • 13 B.-C.-D. Retour à la ligne et alinéa.

[Sensuit la prinse : Et reduction de Napples2]
Le Roy estoit à Averse3le xxe de fevrier qui est à troys petites lyeues de Napples. Lequel lieu toute la noblesse de Napples est venue devers luy, Et semblablement les cinq sieges4, qui sont les v lygnés nobles de la ville Et entre autres la principalle maison de Carrasse qui est celle qui a tousjours esté bonne arragonnoise5. Les prisonniers nobles, qui estoient livré6, ont esté relassez et sont venuz au devant du Roy. Il y avoit tel qui y avoit esté prisonnier xviii ans7. Le Roy Ferrande s’est retiré au chasteau neuf de Napples Et domp Frederic avec luy Et domp Geoffroy8 nepveu du pape et leurs femmes avecques ce qu’ilz ont peu sevrez Et mectent la plus grant dilligence qu’ilz pevent de mectre tout en gallées et caravelles pour eulx en aller après le Roy Alphonse9. Ledit Roy Ferrando10 a retenu prisonnier le filz du prince de Salerne et le filz du prince de Rossane et le conte de Cousse11. Et affin que le roy ne s’aydast des grosses navires, Ilz ont brullé troys des plus grosses Et vng autre grosse navire nommé Cappello. Ledit Roy Ferrand l’a donné au cardinal de Gennes et à messire Byette12. Dedans13 la ville de Napples sont entrez de par le Roy messires de Monpensier, le mareschal de Gyé, le seneschal de Beaucaire et monseigneur de Clerieu [sic] qui a charge de garder les portes affin que les Souysses ne entrent.

  • 14 A.-B. Pas de retour à la ligne.
  • 15 C.-D. Retour à la ligne et alinéa.
  • 16 A.-C.-D. Caponave ; B. Capponave.
  • 17 A.-B.-C.-D. le. xxii. de Fevrier.

Ilz14 ont appoincté que ledit cardinal de Gennes et messire Byette non obstant toutes leurs robbes chargées actendront la venue du Roy pour quelque propos. Ceulx15 de la ville de Napples avoient piller l’autre chasteau, qu’on appelle Cappoaue16, la maison de domp Frederic et toute l’escuirie où estoient les grans chevaulx du Roy Ferrand. Et est actendu le Roy à faire son entrée audit Napples comme les Juifz actendent le messias qui ne luy peut baiser les mains luy baist les piez. Et fera son son [sic] entrée le xxiie de ce moys de fevrier17.

  • 18 A.-B. Pas de retour à la ligne.
  • 19 A.-C.-D. à. xv. mille de Napples.
  • 20 A.-C.-D. Venise.
  • 21 A.-B. Pas de retour à la ligne.
  • 22 A.-C.-D. chasteau neuf.
  • 23 A.-B.-C.-D. Fait devant Napples le chasteau neuf le xx. de Fevrier.

Le18 seigneur Virgille Ursin et le conte de Petillanne n’ont peu avoir saufconduit du Roy et sont à Nauller xvm pres de Napples19. Ilz sont pour mal faire leurs besoignes si le Roy n’a pitié d’eulx. Messire Jehan Jaques de Trousse20 a eu sauf-conduit pour luy, sa femme, ses biens et famille. Les Juifz et marrannes ont esté pillez ; les Juifz tuez et les marrannes saulvez en navires. Le21 chasteau22 où est retiré le Roy Ferrand est assiegé. On le fera bien haster de s’enfouyr s’il ne veult actendre sa prinse23.

4Pour mieux évaluer la transposition typographique et la variation de l’espace visuel entre les différentes versions imprimées, la lettre originale manuscrite et ses éditions imprimées sont reproduites ci-après.

Lettre originale (AN, X 1A 8321, no 141, fol. 109)

Versions imprimées

A. La prinse et la reduction de Naples, [Rouen, Jacques Le Forestier] – Paris, BnF, Impr., Rés. Lb28. 1 (6), fol. 3v-4

A. La prinse et la reduction de Naples, [Rouen, Jacques Le Forestier] – Paris, BnF, Impr., Rés. Lb28. 1 (6), fol. 3v-4

B. La prinse et reduction de Napples, [Paris ou Rouen, Baptiste Bourguet ?] – Paris, BnF, Ms, NAF. 7644 (ff. 151-154), fol. 4-4v

B. La prinse et reduction de Napples, [Paris ou Rouen, Baptiste Bourguet ?] – Paris, BnF, Ms, NAF. 7644 (ff. 151-154), fol. 4-4v

C. et D. La prinse de napples, [Paris, Pierre Le Caron] – Paris, BnF, Arsenal, Rés 8-H-6044, fol. 3v-4 ; Nantes, BM, INC 115 (12), fol. 3v-4

C. et D. La prinse de napples, [Paris, Pierre Le Caron] – Paris, BnF, Arsenal, Rés 8-H-6044, fol. 3v-4 ; Nantes, BM, INC 115 (12), fol. 3v-4

Notes

1 Dans cette transcription de la lettre originale, les abréviations sont développées, les graphies sont modernisées (u/v, i/j). J’ai placé l’apostrophe selon l’usage d’aujourd’hui, en remplaçant « quil » par « qu’il » par exemple. J’adopte la pratique de la langue française moderne pour l’emploi des majuscules. Et dans les mots polysyllabiques, j’utilise l’accent aigu uniquement sur l’e tonique en position finale absolue et sur le e tonique en syllabe finale devant-s,-e et-es et non pas, évidemment, devant – z. J’ai placé les accents graves pour distinguer la préposition à de la forme du verbe avoir, la conjonction ou de l’adverbe ou du relatif où. Bernard Barbiche, L’édition des textes anciens : xvie-xviiie siècles (2e édition), ouvrage établi sous la direction de Bernard Barbiche et Monique Chatenet, op. cit., p. 15-31.

2 B. Prinse de Napples ; C-.D. La prinse de Napples. Rubrique insérée dans les quatre éditions incunables. Elle est systématiquement imprimée en textualis et dans un module plus gros que celui du corps du texte.

3 A.-B. esta[n]t à Averse ; C.-D. estant à Verse.

4 C.-D. sages.

5 A.-B.-C.-D. Et entre les autres la principalle le maistre de Gouasse.

6 A.-B.-C.-D. qui estoient à la ville.

7 A.-C.-D. Esté. xviii. ans prisonnier.

8 A. dam Frederic… dam Geoffroy ; B. Dam Fredric… Dam Geoffroy ; C.-D. damp Frederic… damp Geoffroy.

9 A.-C.-D. ce qu’ilz ont peu reserver et mettent la plus grant diligence qu’ilz peuent de mettre en gallees substilles et courseres pour eulx en aller en Cicille après le roy Alphonce.

10 C.-D. Retour à la ligne et alinéa.

11 A.-C.-D. avec le conte de Cosse.

12 A.-C.-D. le roy ne se aydast de grosses navires : ilz l’en ont bruslées trois des plus grandes. Et l’autre nommée Capello…. [et] à messire Biette.

13 B.-C.-D. Retour à la ligne et alinéa.

14 A.-B. Pas de retour à la ligne.

15 C.-D. Retour à la ligne et alinéa.

16 A.-C.-D. Caponave ; B. Capponave.

17 A.-B.-C.-D. le. xxii. de Fevrier.

18 A.-B. Pas de retour à la ligne.

19 A.-C.-D. à. xv. mille de Napples.

20 A.-C.-D. Venise.

21 A.-B. Pas de retour à la ligne.

22 A.-C.-D. chasteau neuf.

23 A.-B.-C.-D. Fait devant Napples le chasteau neuf le xx. de Fevrier.

Table des illustrations

URL http://books.openedition.org/psorbonne/docannexe/image/27249/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 409k
Titre A. La prinse et la reduction de Naples, [Rouen, Jacques Le Forestier] – Paris, BnF, Impr., Rés. Lb28. 1 (6), fol. 3v-4
URL http://books.openedition.org/psorbonne/docannexe/image/27249/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 144k
URL http://books.openedition.org/psorbonne/docannexe/image/27249/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 121k
Titre B. La prinse et reduction de Napples, [Paris ou Rouen, Baptiste Bourguet ?] – Paris, BnF, Ms, NAF. 7644 (ff. 151-154), fol. 4-4v
URL http://books.openedition.org/psorbonne/docannexe/image/27249/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 164k
URL http://books.openedition.org/psorbonne/docannexe/image/27249/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 135k
Titre C. et D. La prinse de napples, [Paris, Pierre Le Caron] – Paris, BnF, Arsenal, Rés 8-H-6044, fol. 3v-4 ; Nantes, BM, INC 115 (12), fol. 3v-4
URL http://books.openedition.org/psorbonne/docannexe/image/27249/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 166k
URL http://books.openedition.org/psorbonne/docannexe/image/27249/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 173k

© Éditions de la Sorbonne, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540